Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

[Ven 17 Juil] Diamond League 2015 : Meeting Herculis (19h45) en direct sur CANAL+ !

[Athlétisme] Diamond League 2015 : Meeting Herculis à suivre en direct à 19h45 sur CANAL+ ! 

Herculis, élu meilleur meeting de la planète en 2014, s'annonce encore spectaculaire. A quelques semaines des Championnats du monde, le gratin de l'athlétisme foulera le tartan du stade Louis-II le 17 juillet. On vous aide à y voir un peu plus clair dans un programme qui comporte pas moins de 16 épreuves.

La fusée Gatlin au départ du 100 mètres, avec Vicaut dans son sillage
Sur la distance reine, on ne trouve pas mieux actuellement. Avec un chrono de 9"74, Justin Gatlin (photo principale) est tout simplement le meilleur performeur mondial de l'année et le cinquième homme le plus rapide de tous les temps.

A tel point que les observateurs commencent à se demander si l'Américain n'est pas en train de prendre le pas sur Usain Bolt. A 33 ans, Gatlin essaye de faire oublier ses six années de suspension pour dopage. Du côté de Monaco, tout roule en général pour lui. Vainqueur du 100 m en 2013, il avait réalisé une superbe course en 2014 sur 200 m (19"68).

Dans les starting-blocks, on retrouvera également Jimmy Vicaut. Champion d'Europe en salle 2013, le Tricolore vient de battre le record de France et d'égaler le record d'Europe (9"86) à Paris. Le natif de Bondy pourra compter sur le soutien du public pour tenter de suivre Gatlin. Une mission ardue que tentera également de réussir le Jamaïquain Nickel Ashmeade, sacré champion du monde avec le relais 4x100 m en 2013.

Kiprop, Farah et Makhloufi à la chasse aux records sur 1 500 mètres
Lors de la conférence de presse donnée ce matin au Fairmont, Jean-Pierre Schoebel, le directeur du Meeting Herculis, n'a pas hésité à présenter la réunion monégasque comme "La Mecque du demi-fond".

Sur la ligne de départ du 1 500 mètres masculin (seule épreuve ne comptant pas pour la Diamond league), on trouvera effectivement du très lourd, avec les deux derniers champions olympiques de la distance, l'Ethiopien Asbel Kiprop (titré en 2008 à Pékin) et l'Algérien Taoufik Makhloufi (sacré quatre ans plus tard à Londres). Un autre géant sera également en lice, en la personne de Mo Farah. Le Britannique, médaillé d'or aux JO 2012 sur 5 000 mètres et 10 000 mètres, se mêlera à la bagarre.

"Kiprop est un habitué de Monaco, il fait souvent de notre course le centre de sa saison. Comme le stade est presque au niveau de la mer, avec peu de vent et un taux d'humidité optimal, on peut toujours s'attendre à voir d'excellents chronos tomber", promet Jean-Pierre Schoebel.

"Air Lavillenie" voltigera dans le ciel monégasque 
C'est lui qui trône au centre des affiches préparées par la Fédération monégasque d'athlétisme. Recordman du monde du saut à la perche (6,16 m), Renaud Lavillenie sera l'une des plus grandes attractions de l'édition 2015.

"Les concours à la perche ont souvent assuré la promotion de notre événement. On espère que ce sera à nouveau le cas", glisse Jean-Pierre Schoebel. En 2008, la Russe Yelena Isinbayeva avait battu le record du monde en principauté (5,01 m).

Actuellement détenteur de la meilleure performance de l'année (6,05 m), Lavillenie aura plusieurs coriaces rivaux sur son chemin. A commencer par l'Allemand Rafael Holdzeppe, lauréat des derniers Mondiaux en plein air et actuellement deuxième des bilans internationaux.

Autre concurrent à surveiller attentivement : Kostandinos Filippidis, vainqueur des championnats du monde en salle l'an dernier. Pour le moment, le Grec conserve un bond à 5,91 m comme meilleure performance personnelle de l'année.

Bataille de grandes dames à la hauteur 
Lors de leur dernier passage sur le Rocher en 2013 (les concours hommes et femmes sont organisés en alternance, une année sur deux), les femmes avaient créé la sensation lors du concours de saut en hauteur. Pendant toute la soirée, Blanka Vlasic, Anna Chicherova et Brigetta Barrett s'était livré un combat sans merci, finalement remporté par la dernière nommée.

Cette fois, Anna Chicherova, championne olympique en titre, devra à nouveau composer avec la présence de Blanka Vlasic. Mais la favorite se nommera Ruth Beitia. En tête des bilans, l'Espagnole, championne d'Europe, est pour le moment la seule à avoir franchi une barre à 2 mètres en 2015.

Trio de costauds au triple saut
Cela risque de voler très loin dans le "bac à sable" du Louis-II. "Nous avons deux hommes qui sont déjà allés au-delà des 18 mètres cette année, l'Américain Christian Taylor et le Cubain Pedro Pichardo. Ils sont tout à fait capables de faire tomber le record du monde", estime le directeur du meeting. 

Un record du monde (18,29 m) qui est la propriété du "Goéland", le Britannique Jonathan Edwards, depuis près de vingt ans. Benjamin Compaoré, lui, est encore loin de cette marque (17,48 m). Mais le champion d'Europe fera office d'excellent outsider.

Tag(s) : #Athlétisme

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :