Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

[Ven 31 Juil] Ligue 2 (J1) : MultiFoot (20h00) en direct sur beIN SPORTS 2 !

[Foot] Championnat de France de  Ligue 2 (1ère journée) à suivre en multiFoot en direct à 20h00 sur beIN SPORTS 2 !

 

On monte à combien ?

Parce que c’est l’été et qu’il faut bien s’occuper, le foot français (Fédération et Ligue) se déchire sur un même sujet depuis des semaines : combien de places dans l’ascenseur entre L1 et L2 ?

La LFP de Frédéric Thiriez, après plusieurs épisodes, avait décidé brutalement de restreindre l’accès de l’élite à deux clubs au lieu de trois ; la FFF de Noël Le Graët a invalidé cette orientation élitiste le 23 juillet dernier, comme ses statuts d’institution phare l’y autorisent. « Crise majeure », s’est alors étouffé Thiriez dans sa moustache, assurant qu’il allait saisir en référé le Conseil d’État. On en est là ce vendredi matin. Et le championnat va reprendre avec cette épée de Damoclès au-dessus du crâne. L’incertitude et le ridicule, c’est où chef ? Droit devant.

 

Nîmes et son boulet

C’est de saison car ça ressemble à une punition made in « Koh- Lanta » ou « Fort Boyard » : le club du Gard va démarrer avec huit points de retard la saison de L2. Cela ressemble à une élimination masquée et une place en moins pour les autres dans la charrette.

Cette sanction a été prononcée par la Commission d’appel de la FFF, à la suite de l’implication du club dans l’affaire des matchs présumés truqués. C’est toujours mieux qu’une rétrogradation directe en National, la toute première sanction, mais ça reste une jolie balle dans le pied. Le maintien est à 42 points ? Pour Nîmes, il sera environ à 50. Courage les Crocos.

 

Les favoris

Pas Nîmes, donc (c’est bien, vous suivez). En revanche, Auxerre, DijonNancy et Brest ont l’expérience de la division, l’effectif sur mesure et maîtrisent par cœur les vertus de combat nécessaires. Ils ont tous fréquenté la L1 dans un passé récent et semblent configurés pour y retourner.

Le Havre, débarrassé du fantôme Maillol et porté par l’Américain Volpe, aura les moyens de se montrer ambitieux. Sochaux – et son actionnaire chinois Wing Sang Li (PDG du groupe Ledus) – pourrait présenter le même profil. Les relégués ÉvianMetz et Lens devront eux digérer la descente et pas mal de changements en interne avant de pouvoir espérer viser le podium. C’est toujours difficile, ma bonne dame, d’inverser la dynamique dès la première année.

Tag(s) : #Foot

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :