Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[JO Rio 2016] Programme TV du Samedi 06 Août 2016

  • 13h30 Aviron Séries et repêchages Canal+/France 2/France 3
  • 14h00 Escrime Epée (F) Canal+/France 2/France 3
  • 14h00 Aviron Séries et repêchages Canal+Sport/France 2/France 3
  • 14h00 Tir à l’arc Epreuve par équipe (H) Canal+ Rio/France 2/France 3
  • 14h30 Escrime Epée Canal+ Rio/France 2/France 3
  • 14h30 Handball Norvège-Brésil (F) France Ô/Canal+ Sport
  • 14h30-20h51 Cyclisme sur route Course (H) France 2/Canal+
  • 15h30 Aviron Séries et repêchages Canal+ Rio/France 2/France 3
  • 16h00 Boxe 16e de finale -60kg, -81kg, -91kg Canal+ Rio/France 2/France 3
  • 16h00 Rugby 7 France-Espagne (F) France 4/Canal+ Sport
  • 16h30 Handball France-Pays Bas (F) France Ô/Canal+
  • 17h00 Basket France-Turquie (F) France Ô/Canal+Canal+ Rio
  •  Coup dur pour l'Equipe de France qui avant même de commencer les jeux devra se passer de Céline Dumerc. L’héroïne des Braqueuses lors des JO 2012 à Londres, où elle avait mené la France à la médaille d’argent, a été victime d'une très sérieuse entorse de la cheville gauche lors d’un entraînement mercredi dernier à Rio. Un terrible coup dur, tant sportif que psychologique pour une formation qui vise à nouveau le podium
  • 18h00 Cyclisme sur route Course en ligne (H) Canal+ Sport/France 2/France 3
  • 18h00 Natation Séries Canal+/France 2/France 3
  • 19h00 Tir à l’arc Finale épreuve par équipe (H) Canal+ Rio/France 2/France 3
  • 19h15 Basket France-Australie (H) France Ô/Canal+/Canal+ Sport
  •  Aux JO les Bleus viseront la deuxième place du groupe derrière les américains, et devraient, en jouant à leur meilleur niveau, être en mesure de triompher d’une équipe australienne qui ne peut s’appuyer sur des remplaçants du même niveau que l’équipe de France. Réussir son entrée en matière sera capital pour faire le plein de confiance, l’Australie et la Serbie visant elles aussi la deuxième place du groupe derrière les Etats-Unis.
  • 19h15 Cyclisme sur route - Finale course en ligne (H) Canal+/France 2/France 3
  • 19h30 Gymnastique Qualifications Canal+ Rio/France 2/France 3
  • 21h00 Rugby à 7 France-Kenya (F) France 4/Canal+ Sport
  • 21h30 Tir Finale carabine (F) et Pistolet 10m (H) Canal+ Sport/France 2/France 3
  • 22h00 Football  France-USA (F) France 4/Canal+
  •  Mercredi drnier l'équipe de France fémimine de football s'est imposée 4-0 contre la Colombie pour son premier match du tournoi olympique. Mais ce samedi, les Bleues se frotteront à un adversaire d’un autre gabarit. Les femmes de Philippe Bergeroo devront tenter d’escalader la montagne américaine, championnes olympiques et mondiales en titre. Les Américaines sont entrées doucement dans la compétition, victorieuses 2-0 de la Nouvelle-Zélande.
  • 22h00 Escrime Finale épée (F) Canal+ Rio
  • 22h20-22h40 Judo - 48 kg (F) France 3 / Canal+
  • 22h20-22h40 Judo - 60 kg (H) France 3 / Canal+
  • 22h30 Basket Brésil-Australie (F) France Ô/Canal+
  • 22h45-23h15 Escrime Épée individuel (F) France 3
  • 23h00 Handball Montenegro-Espagne (F) France Ô/Canal+ Sport
  • 23h30 Gymnastique Qualifications Canal+ RioFrance 2/France 3
  • 00h00 Basket Chine-USA (H) France Ô/Canal+
  • 00h00 Water-Polo France-Montenegro (H) Canal+/Canal+ Sport
  • 01h15 Tennis 1er tour Canal+ Sport/ Canal+France 2 /France 3
  • 01h45 Tennis de table Simples Canal+ Sport/France 2/France 3
  • 02h00 Volley-ball Russie-Argentine (F) France Ô/Canal+ Sport
  • 03h00 Football Brésil-Suède (F) France 4/Canal+ Sport
  • 03h00 Tennis 1er tour Canal+ Rio/France 2/France 3
  • 03h00-03h08 Natation  400 m 4 nages (H) France 3/Canal+
  • 03h24-03h32 Natation 400 m nage libre (H) France 3/Canal+
  • 03h45-03h53 Natation 400 m 4 nages (F) France 3/Canal+
  • 04h19-04h27 Natation  4 x 100 m nage libre (F) France 3/Canal+
  • 03h35 Volley Serbie-Italie (F) France Ô/Canal+ Rio
  • 05h00 Beach-volley  Qualifications Canal+ Sport/France 2/France 3

CYCLISME - Course en ligne Hommes
Ce sera sans doute le premier grand rendez-vous de ces Jeux Olympiques qui se déroulera sur le parcours du parc Flamengo du site de Copacabana. Cette épreuve très spectaculaire donne lieu bien souvent à une course spectaculaire, ce sera encore le cas cette année.Le tenant du titre, le kazakh Alexandr Vinoukourov, retraité, un nouveau nom prestigieux devrait apparaître au palmarès. Vincenzo Nibali (Ita), Alberto Contador (Esp) ou encore Christopher Froome (GBR) ont fait de cette journée un de leurs objectifs principaux de la saison. Attention tout de même à Nairo Quintana (Col) qui se verrait bien succéder à son compatriote Rigoberto Uran, argenté à Londres et au fantasque Slovène champion du monde en titre Peter Sagan.  
Les tricolores ne seront pas en reste puisque Alexis Vuillermoz s'était imposé lors du Test Event disputé en 2015 sur le même parcours et que Romain Bardet avait pris la troisième place. Le dernier titre français remonte à 1948 et José Beyaert, la dernière médaille (argent) à 1956 avec Arnaud Geyre.
L'équipe de France :  Julian Alaphilippe, Romain Bardet, Warrren Barguil et Alexis Vuillermoz


ESCRIME - Épée individuelle Femmes
Traditionnellement l'escrime enflamme la première semaine des jeux et ce sont les femmes qui lancent la compétition à l'épée, arme des plus spectaculaire. Depuis deux ans une certaine hiérarchie s'est dessinée dans cette discipline. Selon toute logique on devrait retrouver sur le podiums des tireuses telles que l'Italienne Rossella Flamingo, la tunisienne Sara Besbes ou encore la chinoise, n°1 mondiale en 2015, Xu Anqui. On gardera un œil sur l'Allemande Britta Heidemann très souvent placée dans les compétitions internationales.
Du côté français, on imagine mal que Laura Flessel, seule tricolore titrée dans la discipline en 1996, puisse avoir un successeur. La meilleure française navigue autour de la 15ème place mondiale, beaucoup trop loin pour croire à l'exploit. La dernière médaille tricolore est d'ailleurs aussi détenue par Laura Flessel et Maureen Nissima depuis Athènes en 2004. 
L'équipe de France : Marie-Florence Candassamy, Auriane Mallo, Lauren Rembi
 

HALTÉROPHILIE - 48 Kg Femmes
Première épreuve sur le plateau du Riocentro offerte aux dames les plus légères. Cette catégorie est dominée depuis toujours par l'Asie et plus particulièrement par la Chine. Sans aucun doute, celle qui  succédera au palmarès à  Wang Mingjuan sera sa compatriote Tan Tayun (199 KG en 2013) ou Jiang Huihua (198 KG l'an dernier). Derrière on se bagarrera entre la Vietnamienne Vuong Thi Huyen , la Thaïlandaise Panida Khamsri, la Turque Sibel Özkan et la vétérane Japonaise Hiroma Miyake (38 ans) déjà argentée à Londres. Pas de française en lice
 

JUDO - 48 Kg Femmes
A l'Olympic Training Center de Barra, les femmes lancent la compétition avec une catégorie des plus disputées à l'heure actuelle. Sûr que l'ambiance sera au rendez-vous puisque la star locale Sarah Menezes y défendra son titre de Londres. Oui mais voilà, ses résultats sont quasiment inexistants depuis 2013 au niveau mondial. Peut-être s'est elle cachée, on aura vite la réponse, son classement mondial lui valant d'affronter les monstres de la discipline dès les premiers tours. Portée par tout un pays, la Mongole Urantseteg Munkgbhat espère revivre son titre mondial de 2013, mais ce sont la Japonaise Ami Kondô et surtout l'Argentine Paula Pareto qui font figure de favorites. Du côté tricolore, Laetitia Payet tentera de créer l'exploit , mais ce sera quasiment mission impossible tant la catégorie est dense.

JUDO - 60 Kg Hommes
Cette catégorie est doute l'une des plus indécises, pas un podium mondial ces 4 dernières années n'étant identique aux autres. A l'instar des féminine on peut mettre une petite pièce sur le Mongol Bolbdaatar Ganbat un des plus réguliers et champion du monde 2014, même si les valeurs sûres semblent être le Japonais de service Naohisa Takatô et le Sud-Coréen Won-Jin Kim. Attention tout de même au Kazakh Yeldos Smetov champion du monde chez lui en 2015. Walide Khyar aura quoiqu'il arrive un parcours très difficile s'il veut décrocher une médaille pour le clan tricolore. Ce serait un petit miracle pour ce nouveau venu dans le concert international, même si en Judo comme dans les autres sports de combat tout est possible. 


NATATION - 400 M 4 Nages Femmes
Qui pour succéder à la très controversée Chiwen Ye (Chn), double championne olympique en 4 nages à 17 ans seulement et qui a depuis disparue des radars de la natation internationale. Sans aucun doute l'archi favorite sera la Hongroise Kalinka Hoszù qui règne en maîtresse absolue sur la discipline depuis 3 ans maintenant. Il devrait se trouver des outsiders pour la contrer telles que Elizabeth Beizel (USA) très régulière sur les podiums internationaux ou l'Espagnole Mireia Belmonte ou encore une autre Américaine Madeline Dirado. Pas de Française qualifiée sur la distance.

NATATION - 400 M 4 Nages Hommes
Il devrait y avoir une belle ambiance au Stade Aquatique de Barra puisqu'une des belles chances de médailles brésiliennes de natation va faire son entrée en la personne de Thiago Pereira spécialiste du 4 nages. Vice-champion Olympique à Londres, ce sera sa dernière compétition avant la retraite. Moins endurant qu'il y a 4 ans il aura du mal à battre le double champion du monde en titre et grand favori, le Japonais Dalya Seto. Les Américains Ryan Lochte (Or à Londres) et Chase Kalisz devraient être aussi très proche du podium. David Verraszetô le Hongrois pourrait créer la surprise pour un accessit. Pas de Français en lice

NATATION - 400 M Nage Libre Hommes
Si il n'y a pas de circonstances bizarres, la médaille d'or de la discipline est déjà autour du cou du Chinois Sun Yang champion olympique et double champion du monde de la distance en titre. Le podium devrait aussi être trusté par l'Américain de service et par le Canadien Ryan Cochrane qui montre le bout de son nez depuis quelques années maintenant. Le Britannique James Guy tentera de tirer les marrons du feu pour une médaille, pas pour le titre.
Le Français : Jordan Pothain


NATATION - 4 X 100 M Nage Libre Femmes
Dans une discipline où tout peut être remis en cause par un relais trop anticipé qui entraîne une disqualification, il est difficile d'être affirmatif sur les chances de chacun de briller. Poutant les 3 nations que l'on devrait retrouver sur le podium sont l'Australie, championne olympique en titre, les USA, championne du monde en titre, et les Pays-Bas sur tous les podiums internationaux depuis 4 ans. Et pour se mouiller un petit peu plus (normal pour la natation) dans cet ordre là !
L'Equipe de France : Charlotte Bonnet, Anna Santamans, Mathilde Cini, Marie Wattel, Beryl Gastaldello


TIR - Carabine à air comprimé 10 M Femmes
Il est vraiment difficile de pronostiquer la victoire dans cette discipline aussi aléatoire que le tir sportif. Nous nous lançons tout de même en citant la Chinoise Siling Yi qui ne sera pas loin du titre. A sa suite, c'est un peu la bouteille à l'encre. L'Iranienne Elaheh Ahmari pourrait contribuer à un doublé asiatique. Pour faire bonne figure, l'Europe pourra compter sur Andréa Arsovic (SRB), Sonja Pfeischifter (Ger) ou encore Olena Kostevych. Pas de Française en compétition

TIR - Pistolet à air comprimé 10 M Hommes
Dans cette discipline, il est plus facile de déterminer le grand favori. Il s'agit du Sud-Coréen Jong-Oh Jin, tout simplement tenant du tire olympique mais aussi mondial, mais aussi 1er du classement mondial. Derrière lui, le Portugais Joa Costa fait figure d'outsider tout comme Vladimir Isakov (Rus) ou Yusuf Didec (Tur). Pas de Français en compétition

TIR A L'ARC - Épreuve par équipes hommes
Dans cette épreuve disputée sur le célèbre Sambadrome, il va falloir montrer de réelles aptitudes de résistance au stress et à la chaleur, ennemis jurés de l'archer. Comment ne pas faire de la Corée du Sud un prétendant incontournable au podium. Le plus difficile est de deviner la couleur du métal. En or comme aux derniers championnats du monde ou en bronze comme à Londres ? Le tenant du titre olympique, l'Italie sera en tout cas à la lutte. Pour compléter ce podium, les Etats-Unis seront à l'affût. La surprise pourrait venir de Taïwan et des Pays-Bas. 
L'Equipe de France : Jean-Charles Valladont, Lucas Daniel, Pierre Plihon.

 

Tag(s) : #Agenda, #JO RIO 2016

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :