Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

[Infos TV] + de 100 heures de direct sur France Télévisions pour suivre les Championnats Européens !

[Infos TV] Les Championnats Européens qui se dérouleront à Glasgow et Berlin du 02 au 12 août seront à suivre sur les antennes de France Télévisions. Découvrez ci-dessous les chances de médailles épreuves par épreuves et le dispositif complet pour suivre cet événement !

C’est une petite révolution que va connaître le monde du sport cet été. Du 2 au 12 août, sept fédérations organisent leurs Championnats Européens sur une même période. Au programme, sept prestigieuses disciplines seront à l’honneur : aviron, cyclisme, golf, gymnastique, natation, triathlon et athlétisme. Les épreuves des six premiers sports se dérouleront à Glasgow (en Écosse), tandis que celles d’athlétisme auront lieu à Berlin(en Allemagne). Présentés comme « l’événement multisport le plus attrayant en 2018 », ces premiers Championnats Européens Glasgow/Berlin 2018 seront très largement couverts par les chaînes de France Télévisions, France 2, France 3 et France Ô, avec plus de 100 heures de direct et disponibles en intégralité sur l’offre numérique de France tv sport. France Télévisions, diffuseur exclusif, se mobilise pour ce rendez-vous unique en proposant une programmation exceptionnelle et un dispositif inédit sur l’ensemble des sites à Glasgow et un plateau à Berlin au Stade olympique.

Une programmation exceptionnelle : plus de 100 heures de direct sur France 2, France 3 et France Ô
Les directs : présentés par Matthieu Lartot et Laurent Luyat 
Dès le 2 août, Matthieu Lartot et Laurent Luyat seront aux commandes des directs, entourés de nombreux journalistes et consultants de renommée, avec notamment l’arrivée dans l’équipe France tv sport de Yohann Diniz, pour commenter l’athlétisme.

Le Mag : présenté par Laurent Luyat
Pour clôturer chaque journée de compétition, Le Mag revient sur les temps forts, les anecdotes, les faits marquants avec les réactions et les analyses de nos consultants.

Des équipes dédiées pour chaque sport seront tous les jours en direct depuis Glasgow et Berlin pour commenter l’intégralité des compétitions.
Natation du 3 au 9 août (Glasgow)
À suivre, lors de ces Championnats, la sensation du sprint français, Charlotte Bonnet, leader européenne sur 200 mètres, qui a pulvérisé son record de France sur 100 mètres, qui pourrait être la grande dame de ces Championnats et emmener le relais français sur le podium. Côté messieurs, tous les regards seront rivés sur Mehdy Metella, médaillé de bronze sur 100 mètres nage libre aux derniers Mondiaux, très ambitieux également sur 100 mètres papillon. Cette équipe sera emmenée par Jérémy Stravius, plusieurs fois champion du monde, qui visera le titre sur 50 mètres dos. La star européenne, Adam Peaty, détenteur de tous les titres sur 50 mètres et 100 mètres brasse, devrait étoffer son palmarès. Il possède tous les arguments pour performer dans la piscine qui l’a vu briller lors des derniers Jeux du Commonwealth.

Natation artistique du 3 au 7 août (Glasgow)
Un collectif jeune de 12 nageuses aura la volonté de briller, en duo et en équipe. Glasgow constitue une étape avant Tokyo 2020 puis Paris 2024. Les nageuses vont essayer de rester sur la dynamique des Worlds Series de Syros, en Grèce, en juin dernier, où en ballet libre les Françaises ont assuré les portés, montré une exécution très propre, mis en valeur la chorégraphie et se sont classées devant les Grecques, nageuses aguerries et de référence.

Plongeon du 6 au 12 août (Glasgow)
Même si la liste définitive n’est pas validée, la France comptera évidemment sur sa tête d’affiche Benjamin Auffret, champion d’Europe à 10 mètres, qui va défendre son titre. Benjamin Auffret, quatrième des derniers Jeux Olympiques à 10 mètres, voit loin et haut, d’autant que l’équipe de France de plongeon s’est adjointe les services d’un nouveau coach, Hui Tong, originaire de Chine, nation de référence s’il en est en la matière.

Natation en eau libre du 8 au 12 août (Glasgow)
Dans le Loch Lomond situé dans le parc national de Trossachs, la « dream team » française voudra occuper une nouvelle fois le haut de la vague sur 5 et 10 km. Sur 5 km, Marc-Antoine Olivier, champion du monde, voudra être à l’or du rendez-vous. Sur 10 km, le médaillé olympique aura fort à faire face au Néerlandais Ferry Weertman, champion olympique et du monde en titre. La France aura un autre atout avec l’excellent David Aubry, alors que, sur 25 km, Axel Reymond, champion du monde lui aussi l’an dernier, tentera de réussir l’exploit d’un troisième titre européen de suite. Chez les filles, il faudra suivre Lara Grandgeon et Océane Cassignol qui tenteront également de remporter le titre européen avec leurs compatriotes masculins.

Cyclisme sur piste du 3 au 7 août (Glasgow)
Les Championnats d’Europe sur piste seront l’occasion pour l’équipe de France de briller et de se racheter après des Championnats du monde décevants... Sébastien Vigier sera le leader de cette équipe rajeunie. Champion d’Europe et vice-champion du monde de la vitesse individuelle, il aura à cœur de conserver son titre. L’autre pépite des Bleus, Mathilde Gros, essaiera elle aussi d’aller chercher le titre après avoir décroché la deuxième place de la vitesse l’an dernier. L’équipe de France de vitesse, habituée aux podiums, devrait quant à elle se distinguer, notamment en poursuite par équipes.

Cyclisme sur route les 5, 8 et 12 août (Glasgow)
La sélection française sera annoncée après le Tour de France pour les courses en ligne et les courses en contre-la-montre masculines et féminines de ces Championnats. Le parcours assez simple est réservé aux sprinters dont fait partie le tenant du titre, le Norvégien Alexander Kristoff. Du côté des Français, on s’attend à la présence de Bryan Coquard et Nacer Bouhanni, deux sprinters qui ne participent pas au Tour et pourront défendre nos couleurs de belle manière.

VTT le 7 août (Glasgow)
Deux espoirs de médailles françaises à suivre lors de ces Championnats : Stéphane Tempier, chez les hommes, et Pauline Ferrand-Prévost, chez les femmes, qui a retrouvé un coup de pédale extraordinaire cette saison. La championne de France 2018 tentera de remporter ce titre européen qui confirmerait son bon état de forme. À noter la présence, aux côtés de Pierre-Étienne Léonard, de Jean-Christophe Péraud, deuxième du Tour de France 2014, qui revient pour l’occasion à ses premières amours puisqu’il a été champion d’Europe en cross- country en individuel (2005) et par équipes (2002 et 2008).

BMX les 10 et 11 août (Glasgow)
Cette discipline, passée sport olympique lors des Jeux de Pékin en 2008, est devenue aujourd’hui une compétition incontournable des courses cyclistes. Pour ces Championnats Européens, les chances de médailles françaises seront considérables. On pourra notamment compter sur Sylvain André, sacré champion du monde le 9 juin dernier à Bakou, en Azerbaïdjan, et sur les cheffes de file Axelle Etienne et Manon Valentino du côté des femmes.


 
Athlétisme du 6 au 12 août (Berlin)
Une belle équipe de France sera à suivre pendant ces Championnats Européens. Renaud Lavillenie, champion du monde en salle cet hiver, tentera son quatrième titre d’Europe en extérieur en saut à la perche. Du côté du sprint, Jimmy Vicaut, recordman d’Europe du 100 mètres, voudra remporter son premier grand titre après de nombreuses médailles individuelles. Si le physique suit, le chrono pourrait exploser ! Pierre-Ambroise Bosse, champion du monde en titre du 800 mètres, est un compétiteur hors pair capable de produire la meilleure course au meilleur moment. Et, enfin, la star de l’athlé français, Kevin Mayer, le décathlonien, champion du monde à Londres en 2017 et en salle, voudra conquérir son premier titre européen. Cet époustouflant athlète aura surtout en tête de battre le record du monde détenu par Ashton Eaton, un résultat loin d’être impossible compte tenu de ses performances cette année.

Aviron du 3 au 5 août (Glasgow)
Les Français verront double à plus d’un titre avec le deux de couple poids léger Messieurs, Thomas Baroukh et Pierre Houin, embarcation championne olympique, du monde et d’Europe. Leurs homologues féminines Laura Tarantola et Claire Bové ont la capacité d’aller chercher une très belle médaille pour leur première année ensemble. À suivre également avec beaucoup d’intérêt le deux sans barreur des frères Onfroy, quatrièmes des derniers Championnats du monde et médaillés en Coupe du monde cette saison

Triathlon du 9 au 11 août (Glasgow)
Les épreuves de triathlon (1,5 km de natation, 40 km à vélo et 10 km à pied) promettent encore du beau spectacle... Côté français, Dorian Coninx et Pierre Le Corre essaieront d’aller chercher le titre et de battre la superstar Alistair Brownlee, l’Anglais double champion olympique. Chez les femmes, la jeune Cassandre Beaugrand essaiera de confirmer son immense potentiel. Enfin, l’épreuve des relais mixtes, désormais olympique, sera à coup sûr un moment très télégénique et spectaculaire.

Gymnastique du 4 au 12 août (Glasgow)
Dans l’optique des Mondiaux 2019 qualificatifs pour les Jeux Olympiques, nous retrouverons une équipe de France en renouveau. Grande chance de médaille, Cyril Tommasone, deux fois médaillé en cheval d’arçons aux Championnats du monde (2011 et 2014), sera accompagné de la nouvelle génération qui viendra prendre de l’expérience. Une équipe de jeunes Français composée de Paul Degouy, Loris Frasca, à suivre en particulier au saut de cheval, Axel Augis (barre fixe et barres parallèles) et Julien Gobaux, qui auront fort à faire face aux équipes de Russie et d’Angleterre. Marie-Christelle Maury sera accompagnée aux commentaires par Hamilton Sabot, médaillé de bronze aux Jeux Olympiques de Londres 2012, pour les compétitions masculines tandis que David Malarme sera aux côtés de Marine Brevet pour les compétitions féminines.

Golf du 8 au 12 août (Glasgow)
Sport inventé par des bergers écossais en l’an 1754 sur le mythique parcours de Muirfield, le golf trouve toute sa cohérence en Écosse. Nul doute que les participants à ces premiers Championnats Européens y trouveront la force nécessaire pour briller sur le terrain de leurs ancêtres. Espérons que les Français engagés s’y distingueront avant une éventuelle sélection pour la Ryder Cup qui se déroulera en France sur le golf national de Saint- Quentin-en-Yvelines.

Et retrouvez la programmation des épreuves

sur notre agenda Sport TV en cliquant ICI

 

Tag(s) : #INFOS TV, #FranceTVSport, #Glasgow2018, #Berlin2018

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :