Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 Betis Seville / Espanyol Barcelone (La Liga) en direct ce jeudi sur beiN SPORTS 1 !

Lanterne rouge de Liga, l’Espanyol Barcelone, qui va affronter le Betis à Séville jeudi (22h00 - beIN SPORTS 1), n’a plus le choix s’il veut éviter de retrouver un deuxième échelon que le club catalan n’a plus fréquenté depuis 1994 !

Le sprint est lancé. Dernier du championnat espagnol à huit journées de la fin avec quatre points de retard sur Eibar, premier non-relégable, l’Espanyol Barcelone se déplace à Séville jeudi soir (22h00 - beIN SPORTS 1) pour y affronter le Bétis, 14e du classement. Un nouveau match décisif pour le club catalan, qui avait bien redémarré cette saison interrompue en raison de la pandémie de coronavirus, quelques jours après son élimination par Wolverhampton en 16es de finale de la Ligue Europa. Mais après son succès face à Alaves (2-0) et son match nul à Getafe (0-0), il n’a pas réussi à enchaîner samedi dernier à domicile, et s’est incliné contre Levante (1-3).

Ce n’était pas notre meilleur match mais nous méritions mieux. Et l’équipe a progressé. Maintenant, il faut baisser la tête et continuer à avancer. Parce qu’on va se battre jusqu’au bout", a ensuite réagi, dans La Vanguardia, le capitaine David Lopez, qui avait égalisé peu avant la demi-heure de jeu. "On apprend aussi des défaites", a pour sa part commenté son entraîneur, Abelardo. Avant de déplorer d’avoir bénéficié de moins de temps de repos que ses concurrents au maintien. "Nous sommes partis avec un désavantage", regrettait-il ainsi, tout en précisant que "l’équipe a craqué physiquement, mais aussi émotionnellement".

Jeudi, en Andalousie, l’ancien joueur du Barça devra faire sans deux de ses défenseurs centraux, le Colombien Bernardo Espinosa et l'Uruguayen Leandro Cabrera, pour faire face à Nabil Fekir et ses coéquipiers, qui ont un nouvel entraîneur. Car la défaite de samedi du Betis à Bilbao (1-0) a été fatale à Rubi, depuis remplacé par Alexis Trujillo. Un adversaire à la relance qu’il faudra donc mater pour espérer ne pas quitter une Liga retrouvée en 1994. Les Catalans, qui comptent seulement un point de retard sur Leganes (19e) et deux sur Majorque (18e), pourraient s’inspirer de leurs prédécesseurs de 2008-2009. Emmenés par Mauricio Pochettino, ils avaient signé 8 victoires sur leurs 10 derniers matchs pour se sauver.

Info site beIN SPORTS

Tag(s) : #LaLigaSantander, #beINSPORTS, #RealBetisEspanyol

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :