Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog



undefined  [Tennis] Boudés par ses meilleures joueuses, la France et les Etats-Unis s’affrontent ce week-end à Liévin au premier tour de la Fed Cup. Le maintien dans l’élite mondiale s’annonce déjà compliqué pour les Bleues.


C’est à croire que la Fed Cup n’intéresse plus personne ! Si elle a pu longtemps compter sur ses fers de lance, Mary Pierce, Amélie Mauresmo et, dans une moindre mesure, Nathalie Dechy, l’équipe de France a aujourd’hui du mal à réunir ses leaders. Le capitaine Nicolas Escudé ne peut ainsi pas compter sur les trois joueuses les mieux classées de l’Hexagone. Marion Bartoli refuse toujours de faire partie de l’aventure si son entraîneur de père n’intègre pas l’encadrement, Virginie Razzano a décidé de privilégier sa carrière individuelle, tandis qu’Aravane Rezaï, prête à prendre le stage de préparation en cours de route après avoir honoré son engagement pour une exhibition aux Petits As de Tarbes, a été laissée sur la touche. «On va devoir se priver de nos meilleurs éléments. Ce qui est bien dommage. Mais les joueuses les plus compétitives et les plus à même de diriger cette équipe de France sont donc Alizé Cornet, Julie Coin, Pauline Parmentier et Stéphanie Cohen-Aloro», déclarait un peu blasé Nicolas Escudé lors du dévoilement de la liste.


Les Williams au Super Bowl !

Respectivement 65e, 76e, 104e et 137e mondiales, ces dernières n’apparaissent pourtant pas comme des foudres de guerre… Alizé Cornet, en perte totale de confiance depuis un an, doit désormais assumer le rôle de locomotive. Or, la Niçoise n’a jamais gagné le moindre match de Fed Cup, aussi bien en simple qu’en double (six défaites). Sa campagne 2009, déjà sous les ordres de Nicolas Escudé, a laissé des traces indélébiles dans toutes les têtes, à l’image de ses larmes de crocodile que son seul sponsor (Lacoste) ne pouvait justifier. Cornet aura d’autant plus de pression qu’elle ne pourra pas se cacher derrière les probables défaites qui l’attendaient contre les Williams. Venus et Serena ont sans surprise décliné l’invitation de Mary Joe Fernandez, le prétexte trouvé par la récente lauréate de l’Open d’Australie («J’ai pris des parts chez les Miami Dolphins, je me dois donc d'être présente à la finale du Super Bowl, le dimanche soir») témoignant du manque d’implication totale des sœurettes en Fed Cup. L’aînée et la cadette n’ont ainsi disputé respectivement que 21 et 7 matches sous la Bannière Etoilée.


Eviter un barrage

Comme lors de la finale de l’édition 2009 (perdue 4-0 en Italie), Melanie Oudin devra donc se glisser dans la peau de leader des Etats-Unis, sur une terre battue (indoor) qu’elle n’apprécie pas (deux défaites en deux matches sur cette surface). Les absences de Vania King et Jill Craybas n’arrangent rien. Shenay Perry (102e), Bethanie Mattek-Sands (140e) et la spécialiste de double Liezel Huber (801e en simple) complètent une équipe que l’on pourrait qualifiée de «bis» voire «ter». Cela explique sans doute que les places du Stade de Liévin, vendues entre 15 et 45 euros depuis le 5 janvier dernier n’aient pas toutes trouvé preneurs. Et même si Nicolas Escudé se dit confiant - «Si mes joueuses jouent à leur véritable niveau, elles vont être difficiles à battre» -, les Bleues auront sans doute besoin d’un soutien maximum pour franchir ce premier tour piège et éviter un nouveau barrage. Car cette fois-ci, Amélie Mauresmo ne sera pas là pour sauver les meubles…



Les sélections :

France :
Stéphanie Cohen-Aloro, Julie Coin, Alizé Cornet, Pauline Parmentier (capitaine : Nicolas Escudé)

Etats-Unis :
Liezel Huber, Bethanie Mattek-Sands, Melanie Oudin et Shenay Perry (capitaine : Mary Joe Fernandez)


Cornet: "Pas de leader"
Le programme du week-end :

Samedi à partir de 13h15 sur   et 13h30 sur
Alizé Cornet (Fra) - Bethanie Mattek-Sands (EU)
Pauline Parmentier (Fra) - Melanie Oudin (EU)


Dimanche à partir de 13h00 sur  et 15h45 sur

Alizé Cornet (Fra) - Melanie Oudin (EU)
Pauline Parmentier (Fra) - Bethanie Mattek-Sands (EU)

Double :
Stéphanie Cohen-Aloro / Julie Coin (Fra) - Liezel Huber / Bethanie Mattek-Sands (EU)

Tag(s) : #Tennis

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :