Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


null

L'expérience avait été testée une fois sans lendemain au Japon. Vendredi, Orange a donc innové en proposant à quelques privilégiés - au club des 100 à Gerland et au Parc des Princes - la diffusion de la rencontre en 3D. Six caméras 3D et une régie spéciale - contre 25 caméras pour sa diffusion « classique »- ont permis cette prouesse technique sur laquelle les équipes d'Orange travaillent depuis 3 ans. Via une télé spéciale et des lunettes adaptées - mais beaucoup plus « design » que ce qu'on a pu connaître -, les téléspectateurs ont eu le droit à des images saisissantes de réalisme. Dignes d'un jeu sur console, sauf que les personnages vidéos étaient là bien réels. Un test donc plutôt concluant grâce à un écran 3D 117cm et donc une paire de lunettes. A noter que nombre de constructeurs travaillent aujourd’hui sur des modèles d’écrans en auto-stéréoscopie, c'est-à-dire sans avoir besoin de lunettes spécifiques. Des groupes comme Philips, LG ou Sony et des start-up comme NewSight ou Allioscopy ont développé des écrans «autoscopiques».

Thiriez : "Il faut rendre ce système accessible au grand public..."
« Fantastique, extraordinaire, somptueux... » Les superlatifs ont manqué au Président de la Ligue de Football Professionnel, vendredi, lors de la présentation du match Lyon-PSG (0-0, 33e j.) en 3D, dans les salons du Parc des Princes. Affublé de ses lunettes spéciales, Frédéric Thiriez a donc assisté à une première européenne : la production d'un match de football en trois dimensions, organisée par Orange. null

Avec ce système, déjà testé lors du tournoi de tennis de Roland-Garros, en 2008, le téléspectateur plonge dans un nouveau monde, entre l'ultra réaliste et le jeu vidéo. Le tout grâce à six caméras stéréoscopiques, un car régie autonome et des équipes spécialisées 3D. « C'est un plus considérable pour le téléspectateur, s'extasie le patron de la LFP. 
Il faut rendre ce système accessible au public le plus rapidement possible. »

Il y a peu de chances, cependant, de voir ce système offert au grand public avant plusieurs années. Et si, de son propre aveu, Frédéric Thiriez a assisté à une rencontre « de haut niveau » entre Lyonnais et Parisiens, il aura sans doute un regret. Il n'a pas vu les filets de Gerland trembler en 3D...

Philippe Delbary, qui est responsable des services 3D chez Orange, vous en dit un peu plus dans cette vidéo :

 

 


VIDEO DU PROGRES.FR
Tag(s) : #INFOS TV

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :