Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FHW.jpg

 

undefined [Tennis] Internationaux de Grande-Bretagne 2011. Finale messieurs. Rafael Nadal (Esp) / Novak Djokovic (Ser). A Wimbledon, à Londres. A suivre en direct à 15h00 sur CANAL+ !

 

Bientôt dépossédé de sa place de n°1 mondial par Novak Djokovic, qu’il retrouve ce dimanche en finale de Wimbledon, Rafael Nadal compte bien conserver son titre. 

Ce n’était plus qu’une question de temps. Novak Djokovic avait raté le coche à Roland-Garros en s’inclinant en demi-finales devant Roger Federer pour ce qui reste sa seule défaite en 2011 (pour 47 victoires), la place de n°1 mondial qui lui était promise s’envolant au passage. Du moins pour quelques semaines. Le temps pour le Serbe d’atteindre la finale de Wimbledon pour la première fois de sa carrière. «C’est l’un de ces moments que vous ne pouvez pas décrire avec des mots. Vous vous souvenez de votre carrière, de votre enfance. Tout le travail que vous avez effectué paie et devient réalité. Quant à savoir que vous allez devenir le meilleur joueur du monde et que vous êtes en finale de votre tournoi préféré, c’est quelque chose de spécial», déclarait-il après sa victoire sur Jo-Wilfried Tsonga vendredi.
20 victoires consécutives
Un discours qui pourrait laisser croire que le «Djoker» a d’ores et déjà atteint tous les buts qu’il s’était fixés, alors qu’il lui reste la finale de Wimbledon à disputer contre Rafael Nadal, tenant du titre invaincu depuis 20 matches au All England Club (il avait déclaré forfait en 2009). Un choc entre les deux meilleurs joueurs mondiaux, qui se sont déjà affrontés quatre fois en finale cette saison (Indian Wells, Miami, Madrid et Rome), preuve que Djokovic est devenu le nouveau grand rival du Majorquin en lieu et place d’un Roger Federer déclinant (le dernier titre majeur du Suisse remontant à l’Open d’Australie 2010). «Ses dispositions mentales face à moi sont certainement meilleures puisqu’il m’a battu les quatre dernières fois», estime Nadal au sujet du Serbe.
Djokovic pour une incontestable passation
Cependant, Djokovic n’est plus aussi impressionnant qu’en début de saison. Son parcours à Wimbledon, sur une surface qu’il maîtrise moins que le dur ou la terre battue, a été plutôt chaotique, à l’image de ses matches délicats conte Marcos Baghdatis (3e tour) ou Bernard Tomic (quarts de finale). La perspective de devenir n°1 mondial l’avait-elle rendu nerveux ? La chose acquise, le Serbe, retrouvera-t-il tout son relâchement, lui qui a dû tant donner pour réaliser son rêve ? «Depuis quelques années, Roger et Rafa ont été tellement réguliers qu'ils ne donnaient pas beaucoup de chances aux autres. J'imagine qu'il ne fallait pas perdre plus d'un match en sept mois pour y arriver», plaisantait à peine Djokovic. Une nouvelle victoire, acquise dans le temple du tennis, lui assurerait un prestige supplémentaire au moment de sa prise de pouvoir (lundi lors de la prochaine publication du classement ATP). A l’inverse, une défaite pourrait laisser penser que Nadal, déjà titré à Roland-Garros, reste le patron du circuit malgré son léger recul dans la hiérarchie…

 


Tag(s) : #Tennis
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :