Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les-enjeux-de-la-saison_article_hover_preview.jpg

 

[Moto] Quatre favoris, des outsiders, un nouveau système de qualification, deux championnats l’un dans l’autre… Voilà tout ce qu’il faut savoir de la saison de MotoGP qui commence ce week-end !

 

PROGRAMME TV

 

17h50: [Moto] sur eurosport : GP du Qatar - Course des Moto 3 DIRECT HD

.

19h05: [Moto] sur eurosport : GP du Qatar - Course des Moto 2 DIRECT HD

.

20h45: [Moto] sur eurosport : GP du Qatar - Course des Moto GP DIRECT HD

 

 

Un fauteuil pour quatre
Jorge Lorenzo, tenant du titre, et Dani Pedrosa, son dauphin en 2012, sont de nouveau les favoris pour cette nouvelle saison. Après s’être affrontés à un très haut niveau l’année dernière, les deux Espagnols vont remettre ça cette année. Sauf que leurs équipiers respectifs, Valentino Rossi et Marc Márquez, auront eux aussi leur mot à dire. De retour chez Yamaha après deux ans chez Ducati, Rossi est monté en puissance au cours des essais libres et pourrait jouer un rôle de trouble-fête, surtout s’il confirme ses dernières bonnes sorties de Jerez. Du côté du fantasque espagnol, capable du meilleur au guidon comme du moins correct avec ses adversaires, les interrogations concernent surtout son aptitude à franchir le palier entre le Moto2 et le MotoGP. Son statut de rookie lui donnera une certaine protection, mais les ambitions de Honda ne lui donnent aucun droit à l’erreur.


Jorge Lorenzo le dit lui-même, «nous avons quatre favoris au titre mondial mais il y a trois ou quatre autres pilotes qui sont capables de nous suivre». Parmi eux se trouve Andrea Dovizioso. Quatrième l’année dernière sur la Yamaha du team Tech 3, l’Italien a rejoint cette saison Ducati, prenant la place de Rossi. Ce-dernier n’a jamais réussi à comprendre la Desmosedici, mais si Dovizioso y parvient, il sera redoutable. Son équipier, Nicky Hayden, champion du monde en 2006, espère lui aussi une moto performante pour effectuer un retour au premier plan après six saisons sans victoire. Enfin, il faudra jeter un œil sur les performances de Stefan Bradl. Élu meilleur débutant l’année dernière, l’Allemand vise cette année un premier podium, voire plus si affinités.
Deux changements majeurs
Afin de rendre tout le week-end passionnant, la Fédération a décidé de changer deux points du règlement. D’abord sur les qualifications, où les essais libres jouent désormais un rôle très important. Le principe de pilotes les plus rapides qui s’affrontent entre eux dans une super-pole a fait ses preuves en F1 et il débarque cette année en MotoGP. L’autre modification réglementaire vise à protéger les pilotes tout en sanctionnant les irresponsables avec des points de pénalité convertibles en sanctions.
Un championnat CRT plus ouvert
Enfin, comme l’année dernière, un championnat interne au MotoGP aura lieu, entre les pilotes de la catégorie CRT. Cette catégorie, destinée aux écuries à faible budget afin de remplir la grille, a été remportée l’année dernière par le team Aspar, Aleix Espargaro devançant Randy de Puniet. Mais cette saison, le Français veut sa revanche ! Ils devront toutefois se méfier d’Héctor Barberá et d’Hiroshi Aoyama, du team Avintia Blusens. Remplaçant de Yonny Hernández en fin de saison 2012, le Japonais est désormais titulaire, alors que Barberá vient lui du team Pramac et était donc engagé en MotoGP «officielle». Cela va donc se battre à tous les niveaux !

Tag(s) : #Moto
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :