Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

paris_roubaix_2012.jpg

 

undefinedfr3[Cyclisme] UCI World Tour 2013 : Paris-Roubaix à suivre à partir de 12h30 sur EUROSPORT et FRANCE 3 !

 

Une épreuve historique
C’est l’une des épreuves de cyclisme sur route les plus célèbres au monde qui se tiendra ce dimanche. Sans doute parce que « la reine des classiques » est aussi difficile que spectaculaire ! La 111e édition du Paris-Roubaix devrait réunir une fois encore beaucoup de monde sur les bords de route entre Compiègne (la véritable ville de départ) et Roubaix, destination finale des courageux qui participeront à ce véritable défi, le dixième inscrit sur le calendrier de l’UCI World Tour 2013. C’est qu’entre ces deux destinations, un peu plus de 254 kilomètres d’un tracé jonché d’obstacles les attend.

Le parcours 2013
Quand on parle du Paris-Roubaix, on pense évidemment aux fameux secteurs pavés, ces tronçons pièges disséminés tout au long du parcours. En cas de pluie, les pavés y sont redoutables car glissants. Ces routes étroites sont également impitoyables pour les vélos et les imprévus mécaniques y sont nombreux. Cette année, on relève la présence d’une bonne grosse vingtaine de secteurs pavés dont la longueur est comprise entre 300 mètres et 3 kilomètres pour un total cumulé d’un peu plus de 50 kilomètres ! Les genoux vont souffrir notamment au passage du Carrefour de l’Arbre, du Mons-en-Pévèle et surtout de la célèbre Trouée d’Arenberg. Cette édition marque également le retour du Pont Gibus, un secteur pavé lui aussi renommé. Petite consolation pour les coureurs, « l’enfer du Nord » devrait se tenir sous un grand soleil si l’on en croit les prévisions.

Équipes en lice et coureurs favoris
En plus des 19 équipes inscrites à l’UCI World Tour (dont AG2R, FDJ, Astana…), l’organisateur Amaury Sport Organisation a également invité 6 autres équipes (dont Cofidis et Europcar notamment). La course promet d’être ouverte puisque Tom Boonen, quadruple vainqueur de l’épreuve et vainqueur en 2012, a d’ores et déjà déclaré forfait pour cette édition. Alors, qui pour lui succéder ? Pourquoi pas le Français Sébastient Turgot de chez Europcar, surprenant deuxième l’an passé. Mais c’est davantage Fabian Cancellara qui assumera la statut de favori. Déjà vainqueur du Paris-Roubaix en 2006 et en 2010, le coureur suisse de chez RadioShack-Leopard, surnommé « Spartacus », est attendu sur les pavés du Nord, d’autant qu’il vient récemment de remporter le Grand Prix E3 et le Tour des Flandres en Belgique.

Tag(s) : #Cyclisme

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :