Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

reimsom.jpg

 

logc+[Foot] Championnat de France Ligue 1. 1re journée. Reims / Marseille. A suivre en direct à 21h00 sur CANAL+ ! 

 

 

cfc2.jpg

CANAL FOOTBALL CLUB à 19h10

Invité : Ludovic Giuly

 giuly2.jpg

Au programme :

LE JOURNAL DE LA LIGUE DES CHAMPIONS nouveauté

Chaque dimanche, Astrid Bard plongera les téléspectateurs dans l’actualité de la Ligue des Champions, dont CANAL+ diffusera la meilleure affiche à partir de septembre. Cette semaine, direction Lille et son nouveau stade, qui accueillera Copenhague le 21 août en match aller du barrage Ligue des Champions.

1ERE JOURNEE DE LIGUE 1

Retour en images sur tous les matchs de la 1ère journée, avec tous les buts et les faits marquants.

PARIS, PREMIERE AU PARC

Face à Lorient, le PSG débutera son ère galactique. Ibrahimovic, Thiago Silva et d’autres sont arrivés à l’inter-saison, faisant logiquement du club parisien le favori pour le titre. Comment se sont comportés les hommes d’Ancelotti pour cette première au Parc ? réponses en images.

MARSEILLE REVANCHARD

Le club marseillais débute sa saison dimanche face à Reims. Qualifiés pour les barrages de l’Europa League, les joueurs d’Elie Baup attaquent cet exercice 2012-2013 avec envie et détermination. Etat des lieux de la maison phocéenne dans le CFC.

DIDIER DESCHAMPS, DEBUTS EN BLEU

A quelques jours de son premier match à la tête de l’équipe de France face à l’Uruguay, le nouveau sélectionneur s’est confié à Astrid Bard.

LE GRAND MATCH SUR CANAL+

A 20h55, REIMS/MARSEILLE, le Grand Match du dimanche soir, commenté par Grégoire Margotton et Franck Sauzée, avec les interviews de Laurent Paganelli.

Et à 22h55, dès le coup de sifflet final, l’équipe du CANAL FOOTBALL CLUB revient sur les moments forts de la rencontre avec analyses, interviews et débats à chaud, autour du Grand Match dans CFC-LE DEBRIEF

 

 

 

Reims enfin de retour parmi l'élite !

Dîtes 33. Non vous n'êtes pas malades, le légendaire club champenois va enfin retrouver l'élite du foot professionnel français après 33 saisons d'absence et un redressement du club initié au début des années 2000. La remontée de ce club mythique ravit déjà les plus nostalgiques pour ne pas dire les vieux de la vieille, car les grands exploits rémois ne datent il est vrai plus d'hier. Bien sûr, chaque fan de football a entendu son grand-père vanter la glorieuse équipe de l'après-guerre des Kopa, Piantoni et autres Just Fontaine, mais le temps où le club défiait le Real Madrid en finale de Ligue des Champions est désormais bien loin.
Cette part de nostalgie, c'est probablement peut-être le supplément d'âme qui permettra à Reims de se sublimer, et d'offrir aux supporteurs du stade Auguste-Delaune quelques coups d'éclats.


L'OM veut faire un bon départ !
L'OM a pris une mauvaise habitude. Depuis deux ans, Marseille reste bloqué dans les starting-blocks. Impossible de démarrer en trombe. Ce syndrome de l'escargot est apparu subitement. Alors que le club olympien était plutôt adepte des débuts réussis, les deux derniers exercices ont inversé la tendance. "Ça fait deux ans que l'on commence mal, analyse Mathieu Valbuena, l'un des plus anciens Marseillais de l'effectif. Ensuite, on court derrière les victoires et les points perdus pendant tout le reste du championnat". L'OM n'arrive plus à être le tube de l'été. La saison dernière, il a ainsi fallu attendre la 7e journée avant d'assister à la première victoire des Olympiens. Didier Deschamps avait expliqué traîner ce fardeau tout au long de la saison. Et il y a deux ans, Caen et Valenciennes avaient fait chuter un OM perturbé par le départ annoncé de Mamadou Niang.

Avant ce premier rendez-vous, beaucoup de questions demeurent encore sans réponse. Comment l'OM va-t-il compenser les absences de Mbia et Diawara en charnière centrale ? Sur le départ, Azpilicueta va-t-il se donner à fond ou se réserver par crainte de la blessure ? André-Pierre Gignac sera-t-il aussi inspiré qu'en Ligue Europa ? Autant d'incertitudes qui pourraient déstabiliser Elie Baup, absent des joutes de haut niveau depuis trois ans. "Il a prouvé dans ses anciens clubs que c'était un très bon coach, avance Valbuena. Il est très déterminé. Parfois, il est anxieux et un peu stressé. Mais c'est normal quand on est à Marseille. On doit prouver que notre dixième place de la saison dernière, c'était un accident." En réponse à son meneur de jeu, Baup a montré qu'il savait bien maîtriser l'art du contre-pied. "Anxieux? Non, dit-il en rigolant. On se nourrit de ce stress et de cette pression qui donnent un sens profond à notre relation avec le foot." A l'OM, tout le monde veut réussir son entrée sur scène...

Tag(s) : #Foot

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :