Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

omt.jpg


logc+ [Foot] Championnat de France Ligue 1. 9e journée. Troyes / Marseille. A suivre en direct à 21h00 sur CANAL+ ! 

 

Commentaires : Grégoire Margotton et Franck Sauzée. Laurent Paganelli (Interviews).


Dimanche, l'OM se déplace à Troyes pour initier le début d'un marathon qui va le conduire jusqu'au 11 novembre. Avant de siffler l'armistice des matches tous les trois jours, Marseille va enchaîner une série cruciale dans sa saison. Lyon et Paris sont notamment au programme gargantuesque des Marseillais. Jusqu'ici, les hommes d'Elie Baup ont bien maîtrisé leur calendrier. Quand le compteur des matches s'affolait, les Olympiens répondaient présent. Mieux, l'OM a profité des oppositions rapprochées pour s'installer tout en haut de la Ligue 1 et rester dans le coup en Coupe d'Europe. "On est l'équipe qui a joué le plus de matches cette saison, fait remarquer Baup. On a déjà disputé 14 rencontres ! Ça fait beaucoup." Malgré cette orgie de matches joués, Marseille n'a pas perdu beaucoup de plumes en route. Jusqu'ici, aucun blessé important n'est à déplorer. Et aucune suspension, mis à part Joey Barton, n'a enquiquiné Elie Baup. Que du positif...

L'excellent début de saison de l'OM a changé la donne. Marseille a ainsi revu ses ambitions à la hausse. "L'objectif initial, c'est d'être dans les cinq premiers, explique Elie Baup. Il était réfléchi. Et il reste toujours d'actualité mais avec la volonté de faire davantage. C'est normal. On ne va pas se priver de faire mieux." Une envie de ne pas s'arrêter en si bon chemin confirmée par José Anigo. "On va encore perdre des matches mais si on finit dans les trois premiers, on aura réalisé une bonne saison, estime ainsi le directeur sportif. On est parti de très loin. On a un nombre de points qu'on n'espérait pas. C'est bien, on va continuer notre chemin sans se prendre la tête. Mais on doit être sérieux. Si le groupe garde la tête bien froide, on devrait arriver à faire quelque chose." Au fur et à mesure des rencontres, l'OM prend confiance en ses possibilités.

Diawara : "On peut faire quelque chose d'énorme"

Le match nul contre Paris (2-2) a donné une nouvelle dimension à l'OM. Ce choc entre les deux premiers du championnat a montré que Marseille pouvait prétendre à un autre statut que celui de simple outsider. "Je ne sais pas si on fait peur mais au départ on se lançait dans l'aventure, rappelle modestement l'entraîneur marseillais. Et les gens ne savaient pas où on allait. Aujourd'hui, on nous prend peut-être plus au sérieux..." Cette réussite étonne José Anigo. "On partait dans l'inconnu, poursuit le directeur sportif de l'OM. On savait qu'on allait devoir vendre des joueurs. Et on a aussi loupé des recrues. Notre seule certitude était qu'un entraîneur d'expérience arrivait et qu'on devait reconstruire. Jamais, on n'aurait pensé obtenir ces résultats." Les victoires acquises depuis le début de la saison poussent même Souleymane Diawara à viser le titre ! "Si on garde cet état d'esprit, on peut faire quelque chose d'énorme, explique le défenseur sénégalais qui a joué son premier match officiel avec la réserve de l'OM ce samedi. Contre Paris, on a vu que l'on pouvait rivaliser."

Pour faire face à un rythme très soutenu, l'OM devra compter sur l'ensemble de son effectif. Ça tombe bien, Elie Baup dispose de presque tous ses hommes. Souleymane Diawara va bientôt être opérationnel et Joey Barton reviendra le 18 novembre en Ligue 1. Montré du doigt comme le point faible des Marseillais cette saison, la profondeur de banc de l'OM ne paraît finalement pas si limitée... Dimanche, Lucas Mendes, Jordan Ayew et Loïc Rémy sont promis à un rôle de remplaçants contre Troyes. Mais ces trois-là aspirent à prendre place dans le onze d'Elie Baup. "Mon but c'est d’être titulaire, affirme Rémy. Je veux gagner ma place, enchaîner les bons matches et gagner avec cette équipe qui tourne bien." Au cours des nombreuses rencontres qui arrivent, Rémy aura l'occasion de montrer qu'il peut retrouver son niveau de la saison passée. Son association avec André-Pierre Gignac paraît inéluctable à terme. "Bien sûr que je peux les associer", explique Baup en fin psychologue. L'entraîneur marseillais sait qu'il doit garder tout son effectif sous pression s'il veut continuer à rester toujours plus ambitieux...

 

Source EUROSPORT

tom.jpg

 

cfc223.jpg

CANAL FOOTBALL CLUB à 19h10 sur c+

Invité : Carlo Ancelotti (Paris SG)

CARLO-copie-1.jpg

Tag(s) : #Foot

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :