Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

psgbor10.jpg

 

 

undefined [Foot] Championnat de France : (3e. J) Paris SG / Bordeaux, à suivre en direct à 21h00 sur Canal+

 


Prise d'antenne : 20h55 (après le premier Canal Football Club de la saison)

Coup d'envoi : 21h00

Commentaires : Grégoire Margotton et Christophe Dugarry

Interviews : Laurent Paganelli

Stastistiques : Philippe Doucet

 

En quête d’un premier résultat positif cette saison, Bordeaux se rend dimanche à Paris en quête de confiance. Les Girondins ne partent pas favoris face à un PSG en pleine forme.


«On monte en puissance !» Antoine Kombouaré est fier de ses protégés en ce début de saison. Il peut l’être. Le PSG reste sur une victoire et un nul en championnat contre Saint-Etienne (3-1) et Lille (0-0) et un succès en Ligue Europa face au Maccabi Tel-Aviv (2-0). Seul point noir, l’absence de supporters, qui boudent le Parc des Princes pour protester contre le plan de sécurité mise en place par le président Robin Leproux. Une situation qui ne semble pas gêner les joueurs. Jeudi soir, l’entraîneur francilien a préservé les forces de ses meilleurs joueurs en vue du match contre Bordeaux. Absent de la feuille de match ou sur le banc, Grégory Coupet, Claude Makelele, Nenê, Mathieu Bodmer n’ont pas joué une minute contre les Israéliens, tandis que Mevlut Erding et Stéphane Sessegnon sont entrés en jeu seulement en seconde période.

Si tout va bien à Paris, c’est loin d’être le cas à Bordeaux. L’intersaison et le changement d’entraîneur n’ont pas réglé les ennuis. «C'est un gros problème mental. Dès qu'un événement négatif survient pendant le match, on a du mal à relever la tête alors que c'était notre force par le passé, presque notre marque de fabrique», confirme Matthieu Chalmé à Sud-Ouest. Un problème mental que chaque joueur aura la responsabilité de gérer individuellement, Jean Tigana, contrairement à son prédécesseur Laurent Blanc, ne souhaitant pas intégrer un préparateur mental dans son staff : «s'il suffisait de parler, il n'y aurait que des psychologues entraîneurs !» La peur de l’échec a pris le dessus sur le plaisir en Gironde et aux dires de tous les observateurs la différence de comportements à l’entraînement par rapport aux matches est criante. Yoann Gourcuff continue de n’être que l’ombre de lui-même. Or, la renaissance de ce Bordeaux passe en grande partie par un réveil de son meneur de jeu.

 

Général - Ligue 1

    Pts J G N P bp bc +/-  
1 Toulouse 9 3 3 0 0 6 2 4  
2 Caen 6 2 2 0 0 5 3 2  
3 Rennes 5 3 1 2 0 4 1 3  
4 Valenciennes 5 3 1 2 0 4 3 1 Evolution
5 Nice 5 3 1 2 0 3 2 1 Evolution
6 Paris Saint-Germain 4 2 1 1 0 3 1 2 Evolution
7 Montpellier 4 2 1 1 0 1 0 1  
8 Lens 4 3 1 1 1 4 4 0 Evolution
9 Lyon 4 3 1 1 1 3 3 0 Evolution
10 Saint-Etienne 4 3 1 1 1 4 5 -1  
11 Nancy 4 3 1 1 1 3 5 -2  
12 Marseille 3 3 1 0 2 5 5 0 Evolution
13 Sochaux 3 2 1 0 1 4 4 0 Evolution
14 Auxerre 3 3 0 3 0 4 4 0 Evolution
15 Monaco 3 3 0 3 0 2 2 0 Evolution
16 Lille 2 2 0 2 0 1 1 0 Evolution
17 Lorient 1 3 0 1 2 3 6 -3 Evolution
18 Brest 1 3 0 1 2 1 4 -3 Evolution
19 Bordeaux 0 2 0 0 2 1 3 -2  
20 Arles-Avignon 0 3 0 0 3 2 5 -3 Evolution
Tag(s) : #Foot

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :