Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

  [Foot] Coupe d'Afrique des Nations 2010 (1er Quart de Finale) Angola / Ghana ,en direct de Luanda, à 17h00 sur Orange Sport !

 

L’Angola est au rendez-vous de sa CAN ! Qualifié pour les quarts de finale, elle espère désoormais aller au bout ! ...

Les angolais ont souffert lors du 1er tour ! Après le nul (4-4) lors du premier match face au Mali, les angolais ont douté mais ils sont bien au rendez-vous ! En face le Ghana a eu besoin que d'une victoire avec le forfait du Togo pour se qualifier.

Les Angolais mieux armés 
Les arguments offensifs angolais sont bien meilleurs et variés que ceux de leurs adversaires du jour. Il y a le duo Manucho-Flavio combatif et complice. Mais il y a surtout la surprise Djalma. Il apporte la créativité, la touche de perturbation offensive nécessaire au déséquilibre de la défense adverse. Il joue en mouvement et tente beaucoup de une-deux. L’adduction de Ze Kalanga en cours de marche est un plus. En phase offensive, le système angolais s’appuie sur une très bonne occupation de la largeur du terrain et sur ses «extérieurs» tous deux du Petro Atletico de Luanda, Mabina à droite ou à gauche avec la même efficacité et Jamuana qui fit sa rentrée sur la droite face à l’Algérie. La barrière du milieu de terrain ratisse sur toute la largeur de la médiane et ne recule pas. Alternativement, Stelvio, Gilberto, Dede plongent dans le camp adverse en s’appuyant sur les bons pivots et relayeurs avancés que savent être Manucho et Flavio. L’excellent Chara -le rasta du groupe- apporte moins offensivement mais il est inépuisable et très solide. Face à cet ensemble collectif, attentif et équilibré, qu’est-ce que le Ghana qu’on a vu face au Burkina et à la Côte d’Ivoire a de nouveau à nous proposer ? 

Assamoah et Gyan devront se réveiller
Nous avons découvert une équipe repliée autour d’un bon défenseur central Isaak Vorsah, un groupe timide et plutôt gris. Ainsi, que ce soit Agyeman Badu, Opuku Agyeman, Andrew Ayew, Kwadwo Asamoah, ils sont tous au travail de récupération et courent derrière l’adversaire et le ballon. Que reste-t-il ? Haminou Dramani sur la droite ? Pas mal, mais ce n’est pas James Smith ! (l’ailier de percussion intenable et baroudeur que les Ivoiriens ont connu durant cinq années pleines à l’Africa Sports). Ou alors le fade Mathew Amoah ? Ou alors l’atypique Assamoah Gyan ? Il en faudra en tout cas bien plus pour inquiéter la solide défense centrale angolaise composée de Rui Marquez et Kali. Rationnellement, tous les éléments d’analyses plaident pour un passage haut la main des Palancas Negras. On n’oublie pas non plus l’environnement, l’appui du public, la motivation, la solidarité…
Mais … le football reste ce qu’il est : aléatoire, imprévisible, irrationnel, injuste. Une lucarne reste donc ouverte à un coup de patte de Asamoah ou de Gyan, à un coup de tête de Ayew …accompagnés d’une maladresse flagrante et durant 90 mn des Angolais...

Tag(s) : #Foot

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :