Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog



fr3 [Foot] Coupe de France (16e de finales) - En pleine forme en ce moment, Monaco accueille Lyon dimanche en clôture de ce week-end de Coupe de France. Le duel promet entre deux équipes invaincues en 2010.

Prise d'antenne : 20h35
Coup d'envoi : 20h45

Nenê aime la Coupe
En clôture de ce week-end morcelé entre 32es et 16es de finale, la Coupe de France offrira sa plus belle affiche entre Monaco et Lyon dimanche soir au stade Louis II. Deux formations de l’élite qui ont parfaitement démarré l’année 2010. Loin de son irrégularité de l’automne, l’ASM a ainsi aligné trois victoires de rang en Ligue 1 (4-0 contre Montpellier, 2-0 face à Sochaux et 0-1 à Paris) et une qualification en Coupe de France (0-0, 4 t.a.b à 3 contre Tours). Lyon, en grandes difficultés avant la trêve, a encore fait mieux avec deux succès à l’extérieur en Ligue 1 (0-2 à Nancy, 1-3 à Lorient) et deux victoires en Coupe de France (1-3 à Strasbourg) et en Coupe de la Ligue (3-0 contre Metz). La confrontation promet donc d’être serrée entre deux formations en confiance même si, humblement, Nenê fait de Lyon le favori. «Lyon reste un niveau au-dessus, ils ont l’expérience et les titres sur les dernières saisons», affirme le meilleur buteur de Ligue 1 (12 buts). «Moi, j’adore cette Coupe, j’adore les matches comme ça, c’est toujours un état d’esprit différent à montrer, que tu ne retrouves pas toujours en championnat. Seule la gagne compte. Ce sera je pense un grand match !», poursuit le Brésilien.

La confiance retrouvée de l’OL

Un match pour lequel Guy Lacombe devra se passer des services d’Eduardo Costa, Mathieu Coutadeur et Adriano, blessés, mais récupérera Djimi Traoré, de retour de suspension. A Lyon, Claude Puel voit avec soulagement son infirmerie se vider, ce qui lui permet une plus grande liberté de choix pour composer son équipe. Transparent en première période à Lorient, Miralem Pjanic en a fait les frais en milieu de semaine en étant rappelé plus tôt que prévu sur le banc. «Retrouver pas mal de joueurs blessés permet d’avoir une concurrence, de maintenir des objectifs et de garder une certaine fraicheur», savoure Claude Puel qui devra tout de même faire sans Clerc et Cleber Anderson. «On a commencé l’année par deux matches de coupes contre des équipes de Ligue 2, cela nous a permis de monter en puissance. On croit en nous. On sait que l’on a de la qualité, à nous de le prouver sur le terrain», clame Bafetimbi Gomis.


Tag(s) : #Foot

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :