Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

RINNER.jpg

 

canal+ sport[Judo] A partir de jeudi, l'équipe de France démarre sa moisson de  médailles aux championnats du monde, à Tokyo. Teddy Riner est la tête d'affiche, et derrière lui, tous sont «prêts à mourir sur le tapis», selon le responsable de l'équipe masculine.

 

Ce sont des Bleus revanchards et assoiffés de victoires qui vont se présenter sur les tatamis japonais à partir de jeudi pour les championnats du monde. Il y aura Teddy Riner, triple champion du monde qui vise un exploit historique à Tokyo. Il y aura aussi 23 autres sélectionnés, «prêts à mourir sur le tapis», dixit Benoît Campargue, le responsable de l'équipe masculine. L'équipe de France veut effacer la déroute néerlandaise de 2009 (3 médailles dont 2 en or) et répondre aux attentes qui pèsent sur leurs épaules.

Car après les succès de la France cet été lors des Championnats d'Europe d'athlétisme (18 médailles) puis de natation (23 médailles), les judokas aussi veulent leur tour en bus à impériale sur les Champs-Elysées. Et cette fois, la récolte devrait être fructueuse, car pour la première fois, deux athlètes sont autorisés par catégorie, et la France en a profité en doublant dans toutes les catégories sauf en -52 et +78 kg femmes et en -60 et -90 kg hommes.


Riner : «Je suis prêt à laisser des plumes»
Teddy Riner lui aussi en veut deux fois plus. Le géant guadeloupéen s'est aligné en +100 kg, où il vise un troisième sacre consécutif, jeudi, et en «toutes catégories», où il entend conserver son titre, lundi. «Je suis prêt à laisser des plumes, même ma vie sur un tatami», lance le champion. Invaincu depuis deux ans, il pourrait écrire une nouvelle page de l'histoire du judo en devenant le premier poids lourd de l'histoire à aligner cinq titres mondiaux de suite. Mais il devra se méfier des Japonais, qui, à domicile, auront à coeur d'oublier l'humiliation de l'an passé. Ils étaient rentrés sans aucun titre chez les hommes, ce qui n'était plus arrivé depuis 1965.

 

Dans un effectif renouvelé à 90% après les Mondiaux 2009, Benjamin Darbelet sera en pole position pour décrocher une médaille. Le vice-champion olympique de Pékin en -66kg s'est invité dans la catégorie supérieure (en -73 kg), où il retrouvera le jeune Ugo Legrand. Chez les femmes, la talentueuse Lucie Decosse (-70 kg) visera un 2e sacre, cinq ans après le premier (-63kg). Pour Frédérique Jossinet, en revanche, il s'agira de décrocher son premier grand titre à 34 ans. En -78 kg, il faudra garder un oeil sur l'explosive Audrey Tcheumeo, qui pour sa première sélection, pourrait bien créer la sensation.

 

PROGRAMME TV :


JEUDI 09 SEPTEMBRE

http://www.lcl.com/fr/actualites-lcl/att00002369/affiche_colonne_droite_tokyo.jpg

De 10h30 à 13h30 http://www.programme.tv/img/directp.gif sur   CANAL+SPORT

 De 11h30 à 13h30 http://www.programme.tv/img/directp.gif sur EUROSPORT 2

Femmes : +78 kg (Stéphanie Possamai), -78 kg (Céline Lebrun, Audrey Tcheumeo), hommes : +100 kg (Thierry Fabre, Frédéric Stiegelmann), -100 kg (Teddy Riner, Matthieu Bataille).

 

VENDREDI 10 SEPTEMBRE

De 10h30 à 13h15 http://www.programme.tv/img/directp.gif sur   CANAL+SPORT

Femmes : -70 kg (Mylène Chollet, Lucie Decosse), hommes : -90 kg (Romain Buffet), -81 kg (Antoine Jeannin, Loïc Pietri).

 

SAMEDI 11 SEPTEMBRE

De 10h30 à 11h50 http://www.programme.tv/img/directp.gif sur   CANAL+SPORT

De 11h00 à 13h30 http://www.programme.tv/img/directp.gif sur   EUROSPORT 2

Femmes : -63 kg (Gévrise Emane, Clarisse Agbegnenou) , -57 kg (Sarah Loko, Automne Pavia), hommes : -73 kg (Benjamin Darbelet, Ugo Legrand).

 

DIMANCHE 12 SEPTEMBRE

De 10h30 à 13h15 http://www.programme.tv/img/directp.gif sur   CANAL+SPORT

Femmes : -52 kg (Pénéloppe Bonna), -48 kg (Frédérique Jossinet, Laetitia Payet), hommes : -66 kg (Loïc Korval, David Larose), -60 kg (Sofiane Milous).

 

LUNDI 13 SEPTEMBRE

De 10h30 à 13h00 http://www.programme.tv/img/directp.gif sur   CANAL+SPORT

Lundi : Toutes catégories, hommes et femmes.

Tag(s) : #Autres sports