Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

CAN ORANGE 2010 / ALGERIE - MALAWI L'Algérie se méfie 


 [Foot] Coupe d'Afrique des Nations 2010 : (Groupe A) Malawi / Algérie à suivre en direct à 14h45 sur Orange Sport !

Après le match nul entre l’Angola sur le Mali (4-4), le vainqueur d’Algérie - Malawi prendrait déjà une petite option pour la qualification et transformerait les matches de la deuxième journée (14 janvier) en rendez-vous presque décisifs. 

L’Algérie joue gros dès le premier match. Un succès devant le Malawi mettrait le Mali et l’Angola sous pression et écarterait sérieusement son adversaire du jour de la course à la qualification. Un nul ou une défaite constituerait un coup d’arrêt pour les hommes de Rabah Saâdane encore sur le nuage de leur exploit de Khartoum. Contrairement à son adversaire, l’Algérie n’a pas joué le moindre match de préparation. Son stage en France, contesté par des observateurs qualifiés, a cependant satisfait le staff technique et a permis de soigner bobos et blessures plus ou moins graves. On sait néanmoins à quelques heures du coup d’envoi que les Fennecs seront privés du défenseur axial Anthar Yahia, l’homme du but de la victoire face à l’Egypte le 18 novembre dernier, que son gardien titulaire, Lounès Gaouaoui, est rentré pour se faire opérer d’une appendicite et que l’attaquant Rafik Saïfi ne débutera pas le match. Saâdane a par conséquent décidé d’abandonner (provisoirement ?) son 3-5-2 habituel pour un classique 4-4-2- Autre nouveauté, les débuts à la pointe de l’attaque d’Abdelmalek Ziaya, l’ex-coqueluche de l’ES Sétif, aux cotés du Siennois Abdelkader Ghezzal. Rappel historique : L’Algérie avait battu le Malawi (3-0) à Bouaké lors de la première journée de la CAN 1984 en Côte d’Ivoire.


Le Malawi n’a rien à perdre
Le Malawi, dont c’est la seconde participation à une phase finale en 27 éditions, est dans la peau de celui qui a tout à gagner. Présentés comme les Petits Poucets de la compétition, les Flammes gardent tous leurs mystères.Les autres concurrents du groupe A ont commencé à s’inquiéter à la lecture des performances réalisées par les hommes de Kinnah Phiri durant la phase de préparation. Les deux nuls arrachés devant l’Egypte dans son antre cairote (1-1) et le partage des points imposé au géant ghanéen (0-0) ne sont pas anodins. Et puis, qui peut oublier que la Côte d’Ivoire à dû également concéder le nul à Blantyre lors de la phase éliminatoire (1-1). Si l’équipe du Malawi ne possède aucun nom ronflant, elle forme un groupe jeune, compact et raisonnablement imperméable. Une seule fois en quatorze matches depuis janvier 2009, la défense des Flammes a été submergée. C’était contre la Côte d’Ivoire à Abidjan (0-5). Mais si derrière c’est généralement du solide, devant l’efficacité laisse à désirer avec une moyenne de 0,80 but par match. 

Tag(s) : #Foot

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :