Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

reno.jpg 

 

logo orange [Foot] Championnat de France de Ligue 1 (32ème Journée) Rennes / Nice à suivre en direct à 21h00 sur ORANGE SPORT ! 

 
Et si l'impensable se réalisait ? Dernier du classement le 28 janvier dernier après une défaite à domicile contre Montpellier (0-1) à l'occasion de la 21e journée, Nice n'a depuis perdu que deux rencontres et obtenu plusieurs succès importants. Pour René Marsiglia, cette tendance résulte du nouvel état d'esprit de son équipe. "On est plus concentrés, plus attentifs, avoue l'entraîneur niçois dans un entretien accordé à Nice Matin. On ne craque pas pendant nos temps faibles et on arrive à concrétiser nos temps forts. On a été persévérants quand on était dans le dur, convaincus que la solution viendrait du groupe, du collectif."

Solide mentalement à Saint-Etienne (3-2), après avoir pourtant été menés à la pause, Nice a ensuite confirmé contre Lorient (2-0) dans un match comptant pourtant double face à un adversaire direct pour le maintien. Au point aujourd'hui de se relancer totalement dans cette course folle. Pouvant de nouveau s'appuyer sur un collectif bien rodé, certaines individualités retrouvent également des couleurs après plusieurs mois compliqués, à l'image d'Anthony Mounier, auteur de trois buts en deux matches mais absent lundi contre Rennes. "Aujourd'hui, certains joueurs se révèlent, d'autres se montrent déterminants, reconnait Marsiglia. Je pense que mon message est en train de passer. Il y a eu des moments où l'on n'a pas pu concrétiser mes idées de jeu, car il faut du temps pour que les choses se mettent en place. Mais pour l'instant, on n'a rien prouvé. On a juste fait une série."

Diakité: "Si Quevilly les a battus, pourquoi pas nous ?"

Ce sont trois matches sans défaite qui permettent au Gym, 13e avec 34 points, de compter deux points d'avance sur le premier relégable, avant de se rendre lundi à Rennes dans le cadre de la 32e journée de Ligue 1. "Cela va être un match intéressant car Rennes met beaucoup de vitesse dans son jeu, a affirmé René Marsiglia en conférence de presse. Ils ont un gros collectif et des individualités qui arrivent à faire la différence. On va essayer de mettre en place notre système de jeu en essayant de les faire douter. Il faut que l'on profite de notre confiance. En ce moment, nous ne sommes pas ridicules."

C'est tout le contraire du Stade Rennais de Frédéric Antonetti, battu par les amateurs de Quevilly mercredi dernier en demi-finales de la Coupe de France (2-1) et qui peut clairement s'inquiéter pour son avenir proche. En face, Nice surfe sur une confiance inattendue depuis près de deux mois, d'où l'envie légitime de ramener quelque chose de ce déplacement en Bretagne. "Ça n'empêche qu'ils forment une belle équipe, avec des bons joueurs. Mais on va quand même là-bas pour prendre des points, ambitionne le milieu de terrain Drissa Diakité sur le site officiel du club. Si Quevilly les a battus, pourquoi pas nous ?" Comme les Normands, Nice doit croire en sa bonne étoile pour créer la surprise.

Tag(s) : #Foot

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :