Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


undefined [Foot]  Ligue des champions. 1re phase. 6e journée.
 Groupe C. Marseille (Fra) / Real Madrid (Esp).




 


Prise d'antenne : 20h35
Coup d'envoi : 20h45
Commentaires : Christian Jean-Pierre, Jean-Michel Larqué et Bixente Lizarazu

 

Marseille doit absolument battre le Real Madrid mardi soir pour continuer sa route en Ligue des Champions. Un exploit à la portée de Marseillais en confiance face à des Madrilènes inconstants.


C’est l’heure. L’heure de ressusciter les plus belles pages de l’histoire européenne de l’OM. L’heure d’embraser un Vélodrome qui sera pour l’occasion à guichets fermés. Pour son dernier match de poules, Marseille s’offre une finale de prestige. Un succès 3-0 ou par plus de quatre buts d’écart sur le Real Madrid, ou une victoire assortie d’un match nul ou d'une défaite de Milan à Zürich, et les Phocéens disputeront les 8es de finale de la Ligue des Champions. L’espoir est mince mais il a le mérite d’exister. Les Olympiens ont le droit de rêver à l’exploit parce que leurs performances récentes les confortent en ce sens. «Il faut la folie de Zurich et la rigueur que l’on a mise contre Milan», présente Fabrice Abriel. Un savant dosage entre inconscience, prise de risques et solidité. Gagner d’abord pour ne pas regretter. Et si la chance est au rendez-vous… «Il faut marquer le plus rapidement possible, ensuite le scénario peut être intéressant».

Conscient de ce qui l’attend, le Real Madrid ne redoute absolument pas «l’enfer marseillais», comme l’expose la presse espagnole. Avec ses neuf trophées, la Maison Blanche en a vu d’autres. Mais elle n’est pas tout à fait sereine non plus. La victoire arrachée contre Almeria ce week-end (4-2) a mis en lumière les difficultés collectives des Merengue. «Nous cherchons une identité de jeu mais ce n’est pas facile. Nous ne nous amusons pas et cela se ressent», a avoué Kaka, le principal absent de ce rendez-vous (pubalgie) tandis que l’OM est au complet. Le passé récent du club le plus titré en Ligue des Champions (cinq éliminations de suite en 8es de finale) n’autorise pas un nouvel échec précoce. Manuel Pellegrini et ses hommes ont en quelque sorte la pression même si leur position est préférable à celle de Marseille. Statistiquement, ils ont même 11 chances sur 12 de se qualifier selon les différents scenarii possibles. Le Real reste aussi sur trois défaites lors de ses trois derniers déplacements en France. Si l’Histoire ne veut rien dire, peut-elle encore bégayer ?



Composition des groupes :


Marseille

Mandanda, Andrade - Bonnart, Bocaly, Diawara, Heinze, Taiwo, Hilton, Kaboré - Lucho, Cissé, Valbuena, Abriel, Cheyrou, Ben Arfa, Mbia - Morientes, Niang, Koné, Brandao


Real Madrid

Casillas, Dudek, Adan - Marcelo, Drenthe, Albiol, Garay, Arbeloa, Pepe, Sergio Ramos - Xabi Alonso, Van der Vaart, Granero, Gago, M.Diarra, C. Ronaldo, L.Diarra - Raul, Benzema, Higuain




GROUPE CLe Milan a les cartes !

 Canal 3 FC ZURICH / MILAN AC (20h45)

Le Milan AC se déplace en Suiise pour assurer sa qualification ! Une victoire et les hommes de Leonardo seront qualifiés ! Si l'OM ne parvient pas à battre le Réal, le Milan sera quoi qu'il arrive qualifié !

    Equipe PTS J G N P BP BC DIF
1. Real Madrid 10 5 3 1 1 12 6 +6
2. Milan AC 8 5 2 2 1 7 6 +1
3. Marseille 7 5 2 1 2 9 7 +2
4. Zurich 3 5 1 0 4 4 13 -9



GROUPE AQui pour accompagner Bordeaux ?

 Canal 1 Maccabi Haïfa-Bordeaux (20h45)
 Canal 2 Juventus-Bayern Munich (20h45)

Bordeaux assuré de disputer les 8es de finale de la Ligue des Champions, seul un ticket est encore en jeu avant la 6e et ultime journée de la phase de poules. Un précieux sésame qui se disputera entre deux cadors européens, deux anciens vainqueurs de la compétition : la Juventus Turin et le Bayern Munich. Dauphins des Girondins avec huit points, les Turinois partiront logiquement avec les faveurs des pronostics. Outre sa courte avance d’un point sur les Bavarois, la Vieille Dame aura l’avantage du terrain, élément essentiel dans ce genre de match couperet. Et comme si cela n’était pas suffisant, les coéquipiers de David Trezeguet, remis de sa blessure au mollet, pourront compter sur les bienfaits de la victoire face à l’Inter Milan samedi dernier (1-0). Toutefois, ils devront se méfier d’une formation munichoise en net regain de forme depuis deux bonnes semaines. Les Bavarois ont enchaîné deux succès de rang en championnat et pourraient même enregistrer le retour de Franck Ribéry, pas tout à fait remis de sa blessure. L’autre rencontre du groupe entre le Maccabi Haïfa et Bordeaux comptera pour du beurre, les deux formations n’ayant plus rien à gagner ni à perdre.

    Equipe PTS J G N P BP BC DIF
1. Bordeaux 13 5 4 1 0 8 2 +6
2. Juventus 8 5 2 2 1 3 3 0
3. Bayern Munich 7 5 2 1 2 5 4 +1
4. Maccabi Haïfa 0 5 0 0 5 0 7 -7





GROUPE BLe CSKA peut y coire !

 Canal 4 Besiktas-CSKA Moscou (20h45)United peut remercier City
 Canal 5 Wolfsburg-Manchester United (20h45)

La bataille pour la qualification aux 8es de finale fait aussi rage dans le groupe B entre le CSKA Moscou et Wolfsburg. Les Allemands, qui avaient pourtant l’occasion de boucler l’affaire en Russie deux semaines auparavant, seront condamnés à l’exploit face à Manchester United. Si la tâche se serait révélée très ardue voire impossible en tant normal, les Loups ont de bonnes raisons d’espérer. Leaders du groupe et déjà qualifiés, les Mancuniens n’auront plus rien à jouer et dans cette optique, pas sûr qu’ils seront très concernés face aux coéquipiers de Karim Ziani. Ajoutez à cela un compartiment défensif décimé par les blessures de Vidic, O’Shea, Neville, Ferdinand, Brown ou encore Evans et ça vous donne un Man U beaucoup moins fringant. A Istanbul, le CSKA affrontera Besiktas l’oreille collée au transistor. Seule une victoire des Moscovites combinée à un faux-pas allemand qualifierait les poulains de Leonid Slutsky.

 



GROUPE DCuillère de bois pour l'Atltetico ?

 Canal 6 Chelsea-APOEL Nicosie (20h45) 
 Canal 7 Atlético Madrid-Porto (20h45)

On a beau se creuser la tête, on ne trouve pas ce qui pourrait tenir en haleine le public dans un groupe D où tout est joué…ou presque. Le seul «enjeu» de ce groupe dénué d’adrénaline serait de savoir qui de l’Atlético Madrid ou de l’APOEL Nicosie finira la compétition avec zéro victoire au compteur. Les Colchoneros, qui restent sur deux succès en Liga, accueilleront Porto avec la volonté de confirmer cette légère embellie. Si les deux formations s’étaient rencontrées l’an dernier au stade des 8es de finale, l’affiche n’a aujourd’hui rien d’attrayante. De son côté, Chelsea, auteur d’un parcours quasi-parfait, mettra un point d’honneur à bien finir sa campagne de groupe. Pour cela, les Londoniens devront se défaire de l’APOEL Nicosie à domicile. Rien de bien insurmontable.


 


Tag(s) : #Foot

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :