Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ajaldc.jpg

 

undefined[Foot] Ligue des champions. Barrage aller. Zénith Saint-Pétersbourg (Rus) / Auxerre (Fra). L'AJ Auxerre, qui a peut-être évité le pire lors du tirage au sort en évitant le FC Séville, la Sampdoria Gênes ou encore Tottenham, affronte toutefois un sérieux client, en défiant le Zénith de Saint-Pétersbourg, vainqueur de la Coupe de l'UEFA en 2008.

 

Prise d'antenne : 18h15

Coup d'envoi : 18h30


En retrait lors de ses deux premiers matches de championnat, Auxerre entame sa campagne européenne par un périlleux déplacement au Zenit Saint-Petersbourg, qui caracole en tête de la Premier League russe.


Pour la troisième fois de son histoire, la première depuis 2003, Auxerre retrouve la Ligue des Champions. Mais pour combien de temps ? Deux petits matches de barrages, ou plus ? Qualifiée surprise grâce à son superbe parcours en championnat la saison passée (3e), l’AJA n’incite pas vraiment à l’optimisme avant cette double-confrontation face au Zenit Saint-Petersbourg. En deux matches de championnat, face à des adversaires a priori abordables (Lorient et Brest), les Bourguignons n’ont pris que deux points. Pire, chez le promu breton samedi (1-1), ils ont été malmenés pendant une grande partie du match, et n’ont dû leur salut qu’à un corner direct de Benoît Pedretti, l’un des rares à évoluer à son niveau de la saison dernière pour le moment. Les hommes de Jean Fernandez avaient-ils déjà la tête à ce déplacement en Russie ? Toujours est-il que pour espérer passer, l’AJA va devoir retrouver ses vertus.

Car le Zenit, lui, est déjà prêt. Contrairement à la Ligue 1, la Premier League russe est déjà bien entamée. Et le club de Saint-Pétersbourg, 3e de la dernière édition, en est l’impitoyable leader. En 16 matches, la bande à Luciano Spalletti compte 12 victoires et 4 nuls. Elle possède la deuxième meilleure attaque (26 buts) et la meilleure défense (7 buts). Peuplé d’une pléiade d’internationaux (Bruno Alves, Danny, Fernando Meira, Anyukov, Semak, Kerzhakov…), le Zenit et ses millions d'euros issus de la multinationale Gazprom, qui ont notamment remporté la Coupe UEFA en 2008, font figure d’ogres à côté de l’AJA. Mais après tout, la saison dernière non plus personne ne donnait cher de la peau des Bourguignons...

 

 

Tag(s) : #Foot
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :