Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

psgkiev.jpg

 

undefined[Foot] Ligue des champions. 1re phase. 1re journée. Groupe A. Paris-SG (Fra) / Dynamo Kiev (Ukr). A suivre en direct à 20h45 sur CANAL+ !


IANET.jpg

Prise d'antenne : à partir de 20H10 avec le CANAL CHAMPIONS CLUB, en direct et présenté par Nathalie Iannetta.

 

Sur la bonne pente en Ligue 1, le Paris SG s’apprête à retrouver la Ligue des Champions après une longue absence en accueillant le Dynamo Kiev. Et si le club de la capitale veut voir loin pour son retour, la victoire sera impérative face aux Ukrainiens.

Huit longues années que le Paris SG attendait de goûter de nouveau à la Ligue des Champions. Huit longues saisons que les Parisiens alternaient Ligue Europa et… rien du tout sur le plan européen. Pour bouleverser le panorama du club de la capitale, il aura «suffi» de substantiels investisseurs qataris, qui ont dépensé sans compter pour permettre à leur nouveau club d’entendre de nouveau la douce mélodie de la Ligue des Champions le mardi ou le mercredi soir. Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, le PSG abordera ces retrouvailles avec une forte ambition. De celle qui ne consiste pas seulement à participer, mais bien à franchir au moins une phase de groupes dont le tirage au sort s’est avéré bien clément pour les hommes de Carlo Ancelotti. Porto en plat de résistance, le Dinamo Zagreb en dessert et le Dynamo Kiev en entrée dès ce mardi : le menu des Parisiens aurait pu être plus indigeste étant donné leur présence dans le troisième chapeau.

 
Brown Ideye, le principal danger ?
Au lieu de cela, c’est presque dans le costume de favori que le Paris SG débutera sa campagne européenne face à Kiev. Une formation ukrainienne qui pointe au 3e rang de son championnat domestique après 9 journées, derrière le Shakhtar Donetsk et Dnipropetrovsk. Une équipe de l’Est qui, surtout, se présentera au Parc des Princes démunie par plusieurs forfaits : le gardien Chovkovski, le défenseur Youssouf, le milieu Rybalka et les attaquants Ruben et Milevskyi manqueront ainsi à l’appel. En revanche, l’ancien avant-centre de Sochaux Brown Ideye sera bien présent et fera figure de danger numéro 1 pour l’arrière-garde parisienne du haut de ses 6 buts inscrits lors de ses 8 derniers matches. Mais en même temps, sans faire injure au club ukrainien, n’est-ce pas symptomatique de la différence de niveau sur le papier entre les deux équipes que de faire d’Ideye le principal péril du Dynamo alors que le Paris SG alignera un certain Zlatan Ibrahimovic…

CARLO.jpg
Ancelotti aura l’embarras du choix
Sauf que, comme le rappelait très justement l’attaquant suédois dans les colonnes de L’Equipe, «quand vous n’avez pas joué la Ligue des Champions depuis huit ans, cela ne peut pas être facile, cela ne peut pas se faire d’un claquement de doigts. Chaque joueur devra hausser son niveau.» En particulier ceux qui n’ont pas d’expérience dans la reine des compétitions européennes. Néanmoins, bonne nouvelle pour Ancelotti, il pourra s’appuyer normalement sur une charnière centrale expérimentée puisqu’Alex est rétabli de sa blessure à la cheville gauche alors que Thiago Silva intègre le groupe pour la première fois. Et même si ce dernier pourrait manquer un peu de rythme, en l’absence de Mamadou Sakho, il serait étonnant que l’entraîneur transalpin le laisse assis sur le banc. Au milieu de terrain et en attaque, Ancelotti aura l’embarras du choix puisque Sissoko postule de nouveau et qu’il dispose donc de l’ensemble de son effectif dans ce double secteur. Ce qui l’obligera donc à opérer des choix compliqués (Ménez et Nene conjointement sur le banc ? Chantôme ou Matuidi dans l’entrejeu ?). Mais telle est la rançon du nouveau faste parisien, qu’il s’agit désormais de concrétiser sur le terrain…

 

Source SPORT24

Tag(s) : #Foot

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :