Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

lens-om.jpg


undefined[Foot] Coupe de France - Match en retard (16e Finale) à 20h45 sur Eurosport. Marseille qui s'appuie sur une dynamique nouvelle de victoires se déplace à Lens, un peu rasséréné dans sa lutte pour le maintien après son succès samedi contre Le Mans (2-1), en 16e de finale en retard de la Coupe de France.


Fin janvier, à la suite de l'échec à Montpellier (2-0), c'était la soupe à la grimace à l'OM. Mais la qualification pour la finale de la Coupe de la Ligue à Toulouse (1-2) puis le joli succès contre Valenciennes (5-1) dimanche ont redonné des ambitions à la seule équipe avec Bordeaux à courir quatre lièvres à la fois. "Je n'étais pas sous terre, je ne suis pas au 7e ciel non plus aujourd'hui", affirme Didier Deschamps qui ne "cache pas sa satisfaction" après une "prestation très intéressante avec beaucoup d'efficacité" et veut veiller à maintenir cela sur la durée. "L'équilibre est fragile", rappelle l'entraineur. Hormis le couac montpelliérain, qui apparaît comme un simple accident de parcours, le parcours 2010 est plutôt convaincant: six victoires et un nul à Bordeaux (1-1). Et pas question d'arrêter cette trajectoire positive ou de clôturer la chasse pour un club en quête d'un trophée depuis 1993. Quant à la cadence infernale que risque d'engendrer une qualification, Deschamps l'écarte donc d'une demi-volée: "C'est une chance d'être encore en course dans les quatre compétitions", dit-il ne fixant officiellement aucun objectif. Deschamps craint un peu Lens et sa "marque de fabrique". "Il y a beaucoup d'enthousiasme et de générosité", prévient l'entraîneur qui devra se passer de Ben Arfa et Lucho, suspendus. Forfait deux matches le gardien Steve Mandanda (adducteurs) devrait, lui retrouver sa place.

En novembre, Lens s'était imposé 1-0 avec un but d'Eduardo dans le temps additionnel (90+2). La force des lensois, c'est peut-être aussi de jouer sans pression. Libérés, pour la première fois de la saison. Contre les Manceaux, ils ont stoppé une spirale négative de trois matches sans victoire en L1. Et la Coupe, pour cette équipe en lutte pour sa place dans l'élite et qui privilégie le match de samedi en L1 à Lyon, c'est presque du bonus . "Il ne faut pas faire de calcul. L'important est de ne pas avoir de regrets à la fin", estime Jean-Guy Wallemme. L'entraîneur reste limité dans ses possibilités de faire tourner son effectif mais a tout de même réintégré dans le groupe son milieu Nenad Kovacevic, absent depuis plusieurs semaines (mollet). "C'est un bon match à jouer pour nous. Le plaisir est dans la victoire, dans la qualification. Le meilleur moyen de préparer un match est de remporter le précédent", ajoute le technicien, constatant que l'OM, quelle que soit l'équipe alignée, sera très fort. Pour les Nordistes, l'OM a une "saveur particulière". Mais si les Phocéens partent avec les faveurs du pronostic, les Nordistes veulent croire au succès. Histoire de pimenter la fin de saison et de rester sur le chemin d'une coupe que le club attend toujours
Tag(s) : #Foot

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :