Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  

FLECHE.jpg

 

 

 undefined [Cyclisme] Le peloton se retrouve mercredi au pied du terrible mur de Huy. Une classique intercalée entre l'Amstel Gold Race et Liège-Bastogne-Liège, objectif reconnu de nombreux coureurs.

 

La saison des classiques bat son plein. Trois jours après l'Amstel Gold Race et quatre autres avant Liège-Bastogne-Liège, le peloton se retrouve mercredi dans les Ardennes belges, pour la Flèche Wallonne. Tout devrait se jouer dans le mur de Huy, 1300 mètres à 9 % de pente moyenne, avec un passage allant jusqu'à 25 %. Une montée que les coureurs devront se coltiner à deux reprises en 30 kilomètres.

 «Cela pourrait bien changer la donne», estime d'ailleurs Philippe Gilbert, en décrivant cette modification de parcours. Le Belge, qui s'est montré le plus fort dimanche à Valkenburg (Pays-Bas), reconnaît être au top, mais souligne aussi qu'à la Flèche Wallonne, il pense surtout... à Liège-Bastogne-Liège : «Les jambes sont là mais la tête est ailleurs !» Les frères Schleck sont dans la même situation. A ceci près qu'un succès dans la «Flèche», la seule des trois classiques ardennaises qui ne figure pas dans le butin familial, est toujours bonne à prendre et que le cadet, Andy, a montré l'année passée (2e) qu'il pouvait très bien faire le Mur devant.
 

Un trio espagnol redoutable
Il faudra également suivre la performance de l'attraction du jour : Alberto Contador. L'Espagnol, plus habitué aux courses à étapes, redécouvre les classiques ardennaises après plusieurs années d'absence. S'il s'avère difficile de placer le dernier vainqueur du Tour de France comme favori, ce n'est pas le cas avec Alejandro Valverde et Joaquim Rodriguez. Le premier nommé, absent de l'Amstel Gold Race, revient sur une course qu'il a déjà remportée en 2006. De son côté, son compatriote est très à l'aise sur les forts pourcentages.
 

Les spécialistes du VTT surveillés
Ces trois-là, ainsi que Gilbert, se méfieront particulièrement des anciens spécialistes de... VTT, habitués aux efforts brefs et explosifs. Le champion du monde australien Cadel Evans l'a déjà prouvé les années passées (2e en 2008, 5e en 2009). Il a montré le chemin au Canadien Ryder Hesjedal, deuxième au sommet du Cauberg dimanche, et au Français Jean-Christophe Péraud, la révélation française du début de saison.

 

  

La diffusion en France de la Flèche Wallonne

 

France 4 de 14h30 à 16h20 - (1h50 de direct)

 

 

Eurosport  de 14h00 à 16h30 – (2h30 de direct)

 

 

Tag(s) : #Cyclisme

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :