Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

inter-cska.jpg

canal+ sport  [Foot] Ligue des Champions : 1/4 Finale Aller - Inter Milan / CSKA Moscou à suivre en direct à 20h45 sur Canal+ Sport !

 

L'Inter a tout à perdre

Au tirage, on a dû sourire du côté de Milan. Prendre le CSKA Moscou, c'était le souhait des sept autres clubs qualifiés. Après Chelsea, se retrouver face à Barcelone ou Manchester United aurait relevé de la malchance pour les Nerazzurri. Mais cette année, Dame Coupe d'Europe semble s'être penchée sur le berceau lombard. Personne ne voit le géant italien s'incliner face au petit novice russe. Intrinsèquement, l'effectif dont dispose José Mourinho est bien meilleur. L'expérience aussi parle pour l'Inter. Toutefois l'histoire un peu moins et c'est pourquoi on reste prudent de l'autre côté des Alpes.

José Mourinho est le premier à se méfier. "Je ne m'attends pas à des cadeaux de la part du CSKA. On n'arrive pas en quarts de finale par hasard, surtout sans perdre face au FC Séville. Cette équipe a un projet. Elle m'a impressionné par sa condition physique quand il a joué face à Manchester. Et même s'ils n'en sont qu'au début de leur championnat, ils n'ont pas besoin d'être à 100% pour pratiquer leur jeu. Les lignes sont resserrées, la défense est haute et devant, ça gicle vite avec trois hommes rapides. C'est pour ça d'ailleurs qu'ils jouent bien à l'extérieur".

Mais le Portugais a aussi une équipe de qualité évidemment et cette année, elle ne brille pas qu'en championnat. "On a joué contre deux des meilleures équipes du monde (Barcelone en poule, Chelsea en 8e, ndlr) et en huit rencontres, nous n'avons perdu qu'au Camp Nou, rappelle Mourinho. C'est vraiment la meilleure campagne en Ligue des champions de l'Inter depuis longtemps et on veut tout faire pour arriver en demi-finale. Mais je pense que rien ne sera joué après l'aller". Vaudrait mieux, toutefois, régler le problème à Meazza, afin de s'éviter une déconvenue aussi grande qu'improbable.

 

Le CSKA sans pression

Cette fois, le CSKA Moscou ne pourra pas jouer avec l'effet de surprise. Le club russe n'est certes pas devenu un cador européen après sa qualification aux dépens du FC Séville en 8e de finale mais il ne devra pas être pris à la légère par l'Inter. Surtout que les Moscovites ont un peu plus de temps de jeu dans les pattes désormais. Le week-end dernier, ils sont allés gagner 2-1 chez l'Anzhi Makhachkala, lors de la 3e journée du championnat russe. Une rencontre où l'entraîneur Leonid Slutsky a notamment pu mettre quelques cadres au repos pendant que l'Inter affrontait la Roma avec son équipe-type.

Le bourreau du FC Séville, Keisuke Honda, a d'ailleurs de nouveau fait trembler les filets adverses. Mais il n'y a pas que le Japonais qu'il faudra surveiller attentivement. Le milieu Milos Krasic, qui suscite des convoitises en Italie et en Espagne, également. Le Serbe explique d'ailleurs que le CSKA n'aura rien à perdre face au club milanais. "On joue chaque match comme une finale. C'est vrai qu'on ne pensait pas aller aussi loin mais ce n'est pas tant que ça une surprise. On joue ensemble depuis longtemps, on se connaît bien et notre collectif est bien huilé".

Pour le CSKA, il s'agira, lors de ce match aller de limiter la casse. Même s'il a forgé son parcours sur de belles performances à l'extérieur (2-1 à Séville et Besiktas, 3-3 à Manchester). L'Inter n'a en effet pas perdu une seule fois à domicile cette saison et le CSKA n'a gagné qu'une seule fois en Italie (chez la Roma en 1991). La chance russe, encore une fois, résidera sur la performance des hommes de José Mourinho. Si ces derniers jouent à leur niveau, il n'y a pas photo. Mais on sait aussi que les Lombards font parfois un blocage sur l'Europe. Aux Moscovites d'en profiter.

Tag(s) : #Foot

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :