Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

13htf1.jpg 

[Mondial 2010] SPORT TV continue sa présentation de ceux qui nous feront vivre la Coupe du Monde de football pendant un mois ! Ils sont journalistes ou consultants et seront au coeur du dispositif de leur chaîne mise en place pour suivre l'évènement.

 

Aujourd'hui, Caroline Henry et Pierre François Lemonnier se prêtent au jeu de l'interview croisée.

Ils nous présenteront durant toute la compétition "le Journal de la Coupe du Monde" pendant le 13h00 de TF1.

 

 

 

Quel sera votre rôle durant cette Coupe du Monde ?

 

Pierre François Lemonnier : Je présenterai donc une page "Coupe du Monde" d'une durée d'une dizaine de minutes, lors des journaux télévisés de Claire Chazal, à 13 Heures le week-end (du vendredi au dimanche). 

 

 Caroline Henry :  Je présente depuis plusieurs années le Journal de la Coupe du Monde, pour le rugby et le football, dans le 13 Heures de Jean-Pierre Pernaut. Pendant cette compétition, je retrouverai ce rôle du lundi au jeudi. J'apprécie vraiment cet exercice et j'en tire beaucoup de plaisir.

 

 

 

Que contiendra cette chronique ? 

  
Caroline Henry  : D'une durée de 10 à 15 mn, elle reviendra sur les événements marquants du jour. Les téléspectateurs retrouveront évidemment de grands classiques, comme le suivi quotidien de l'Equipe de France et de ses supporters, des sujets sur les futurs adversaires des Bleus et les équipes favorites, mais aussi des éclairages sur un joueur particulier pour sa personnalité atypique. Et si nous traiterons évidemment de l'actualité sportive, nous reviendrons également sur des faits anecdotiques et sur les à-côtés de la compétition. La dernière édition se déroulait en Allemagne, un pays voisin et connu des Français. Ce n'est pas le cas de l'Afrique du Sud ! Sur place, nous avons un bureau tenu par Patrick Fandio, grand connaisseur de la patrie de Nelson Mandela, qui pourra apporter des éclairages différents sur ce Mondial. Les Sud-africains sont très exaltés à l'idée d'accueillir cet événement planétaire et nous sommes persuadés que l'ambiance qui en découlera sera intéressante à observer. Nos équipes sur place nous alerteront sur des angles amusants et originaux. Elles nous enverront aussi des images insolites, comme elles l'avaient fait 4 ans plus tôt. Ces images, en marge de la Coupe du Monde, apportent un ton sympathique et chaleureux à l'ensemble de la chronique. Nous installerons aussi des rendez-vous récurrents, comme les plus beaux buts ou les plus beaux arrêts. Et comme nous en sommes assez friands avec Jean-Pierre Pernaut, je pense que nous ne nous priverons pas de repasser quelques images de 1998 !

 

 

 

Avez-vous une équipe ou un joueur favori ?

 

Pierre François Lemonnier : Je suis un véritable admirateur de l'Argentine. Messi, comme de nombreux fans du ballon rond, me fait rêver. Ce qu'il réalise ballon au pied, personne n'est capable de l'effectuer. Avec toutes les individualités dont elle dispose, je pense que la sélection argentine peut, sans rougir, prétendre au sacre. Derrière l'Espagne et Allemagne me paraissent armées pour disputer la victoire finale aux hommes de Maradona.

 

Caroline Henry  : Les grands favoris restent le Portugal, le Brésil et l'Espagne qui, je pense, sera très difficile à battre cette année. J'aime d'ailleurs beaucoup cette formation, même si je dois avouer un gros coup de coeur pour les équipes africaines, comme le Cameroun ou la Côte d'Ivoire. Elles apportent toujours une ambiance exceptionnelle sur ces compétitions et les transforment en un événement inhabituel, en sortant des clichés du football européen traditionnel. En plus, ce serait un symbole fort si une équipe africaine parvenait à atteindre le carré final sur son propre sol. J'aime beaucoup des joueurs comme Samuel Eto'o et Didier Drogba. D'autre part, j'ai eu la chance de côtoyer un peu les joueurs de l'Equipe de France et j'ai découvert certaines personnalités vraiment sympathiques, à l'image de Florent Malouda ou de Frank Ribéry. En ce qui concerne l'Equipe de France et ses chances, j'ai lu dernièrement une interview de Michel Platini, rappelant que les joueurs peu brillants durant  l'année réalisaient généralement de beaux parcours pendant la Coupe du Monde. Je suis assez d'accord avec lui. Il y a 4 ans, personne n'aurait misé sur les Bleus et la France a pourtant accédé à la finale. Espérons qu'ils renouvellent l'exploit cette année !

 

 

Tag(s) : #Foot

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :