Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

On continue de vous faire découvrir les visages et les voix de la Coupe du Monde à la télévision. Aujourd'hui, pour notre dernier rendez-vous, on s'intéresse au trio de présentateurs de "Total Coupe du Monde" sur Eurosport : Thomas Bihel, Jean-Luc Arribart & Robert Malm. 

 

 

logo-2.jpg  

 

Quel sera votre rôle durant le Mondial ? 

Thomas Bihel :  Entouré de Jean-Luc Arribart et Robert Malm, de journalistes de la presse écrite ou internet et d'un invité exceptionnel, j'animerai l'émission quotidienne Total Coupe du Monde, diffusée de 12h à 13h15. Il s'agit d'une émission de décryptage dans laquelle nous analyserons les matches de la veille et nous présenterons les rencontres du jour.

Jean-Luc Arribart : Il sera double. Consultant pour la quotidienne du midi, entre 12h et 13h15, j'analyserai et je décrypterai les matches de la veille ainsi que le jeu des équipes. Je serai également commentateur en cabine pour les matches diffusés en différé dès minuit par Eurosport.

Robert Malm : Consultant pour la chaîne Eurosport, j'apporterai mon expérience de footballeur pendant les matches mais également sur la quotidienne, tous les midis, accompagné de Jean-Luc Arribart. Nous fournirons des éclaircissements sur le jeu et tout ce qui touchera au terrain, afin d'expliquer aux téléspectateurs ce qu'ils ont vu... ou raté.


Robert Malm, vous avez participé à la Coupe du Monde 2006 avec le Togo. Cette année, quels sont vos favoris pour le titre ?
Robert Malm : Le Brésil et l'Espagne me semblent être les grands favoris de cette compétition. Les derniers résultats des Espagnols prouvent qu'ils sont en train de franchir un palier. Je pense que cette sélection en devenir a une belle carte à jouer pendant cette Coupe du Monde. Et il ne faut pas oublier l'Italie, Championne du Monde en titre, qui fera tout pour conserver sa couronne. Evidemment, j'aimerais qu'une équipe africaine refasse un parcours similaire à celui du Cameroun en 1990, en Italie. Personnellement, cette année, j'ai un petit coup de cœur pour la Côte d'Ivoire.

 

Messieurs, un souvenir de Coupe du Monde ?
Thomas Bihel : Le quart de finale entre la France et le Brésil pendant  la Coupe du Monde 1986, au Mexique. Premiers souvenirs, premiers frissons... La France de Platini, buteur ce soir-là, s'impose aux tirs au but. 

Robert Malm : Je vais me montrer un peu égoïste et parler de moi (rire) ! J'ai participé à la dernière Coupe du Monde en Allemagne. C'était la toute première qualification du Togo à cette compétition. La totalité de cette aventure constitue un souvenir extraordinaire pour moi. Et mon entrée sur la pelouse de Dortmund, face à la Suisse, reste un moment particulièrement fort. 

Jean-Luc Arribart : Le souvenir à jamais gravé dans ma mémoire reste la demi-finale entre l'Italie et la RFA pendant la Coupe du Monde de 1970, au Mexique. Score final après les prolongations : 4 à 3 en faveur de la Squadra Azzurra. J'avais 15 ans et des frissons dans tout le corps !

 

 

Jean-Luc, que vous inspire cette Coupe du Monde sur le sol africain ?
Jean-Luc Arribart :
A l'évocation de l'Afrique du Sud,  je pense forcément à l'apartheid et à Nelson Mandela... mais pas uniquement ! Ce pays, à la géographie riche et extraordinaire, recense de grandes villes très dangereuses par leur taux de criminalité élevé et l' insécurité qui y règne. Pourtant, je ne m'inquiète pas pour l'organisation : la FIFA a l'habitude de préparer et de gérer ce genre d'événements ; elle donnera au gouvernement sud-africain
toutes les clés et le soutien nécessaires pour que la fête soit réussie. Il faudra seulement se montrer très vigilant et respecter toutes les consignes de sécurité.

 

Tag(s) : #Foot

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :