Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

playoffs 2001 2

  LOGO-SPORT-3.jpg

[BASKET - PRO A - PLAYOFFS 1/2 FINALE ALLER] Après avoir éliminé Chalon, le second de la phase régulière, l'ASVEL défie les Cougars de Nancy ce samedi à Gentilly dans le cadre des 1/2 finale aller de la Pro A.  Cette opposition sera à suivre en direct à 20h30 sur Sport + (prise d'antenne à 19h55) avec les commentaires de David Cozette et Jacques Monclar !

 

L’ASVEL se déplacera à Nancy ce samedi dans le cadre des demi-finales. Une série d’autant plus ouverte que les Verts sont privés de Pops Mensah-Bonsu. Leur performance face à Chalon laisse toutefois penser qu’ils sont aussi dangereux avec que sans le Britannique

 

16,9 points de moyenne, 10 rebonds, 20,3 à l’évaluation… Pops Mensah-Bonsu a fait fort depuis son arrivée sous les couleurs de l’ASVEL. «Il a changé le visage de l’équipe, nous expliquait Léo Westermann avant le début des quarts de finale. Sans lui, on était moyen. Nous sommes devenus très compétitifs avec lui.» Sauf que c’est sans l’intérieur britannique que les Verts vont devoir affronter Nancy en demi-finales, avec un match aller programmé à Gentilly ce samedi. Touché à l’épaule droite lors d’un contre sur Alade Aminu après 9 minutes de jeu lors du quart de finale retour à Villeurbanne samedi dernier, Pops est out pour le reste de la saison. Un coup dur ? Pas si sûr… L’ASVEL et l’Elan étaient en effet au coude à coude au moment où Pops Mensah-Bonsu quittait le parquet (20-19). Les Villeurbannais sonnaient la révolte au retour des vestiaires (35-26 dans le troisième quart) pour l’emporter dans les grandes largeurs et arracher une belle (107-85, 141 à l’évaluation, 59% aux tirs).

 

Pendant ce temps là le SLUC, supposé être très supérieur à Hyères-Toulon, a souffert pour se hisser en demi-finales. Accrochés à Nancy à l’aller (68-64), les Varois, qui restaient sur six défaites en saison régulière, l’ont emporté au retour (92-86) avec un énorme Rick Hughes (29 pts, 13 rbs). Les Lorrains ont finalement fait respecter la hiérarchie avec autorité lors du match d’appui (96-71) en limitant notamment l’intérieur de 38 ans à 15 points (5/12). Et ce avec une adresse aux tirs de 56% et 129 d’évaluation globale. Comme pour rappeler à l’ASVEL que la route de Bercy est semée d’embuches… Avec Victor Samnick et Akin Akingbala, les Couguars ont en effet du répondant à l’intérieur. Le tout avec John Linehan pour perturber les arrières verts et Tremmell Darden en dynamiteur de défenses. «Sur un match, on peut compenser une absence telle que celle de Pops, note Gregor Beugnot dans Le Progrès. A plus long terme, c’est moins sûr.» C’est ce que les Nancéiens espèrent (Sport 24)

 

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Basket & NBA

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :