Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ldc11.jpg

 

http://idata.over-blog.com/0/31/81/38/a/TF1-copie-1.jpg [Foot] Ligue des champions. Finale. FC Barcelone (Esp) / Manchester United (Ang). Au stade de Wembley, à Londres (Angleterre). A suivre en direct à 20h45 sur TF1 !


http://www.lemag-vip.com/memo/jeanpierre-lizarazu.jpg

Commentaires : Christian Jean-Pierre et Bixente Lizarazu

 

Deux ans après le triomphe des Catalans sur les Anglais à Rome, les deux formations les plus constantes du continent se retrouvent en finale de la Ligue des champions, samedi soir à Wembley.

L'escalier de Wembley mène nécessairement à la consécration. Cent sept marches à gravir pour recevoir le Graal européen. Et récolter à nouveau des poussières d'éternité dans un stade reconstruit sur un mode futuriste en 2007. Pour Manchester United et Barcelone, qui ont tous deux conquis leur première C1 à l'ombre des tours jumelles de l'enceinte londonienne originelle, le nouveau Wembley ressemble à s'y méprendre à un palimpseste sur lequel la légende s'écrit en lettres d'or et de sang. Dix ans après la catastrophe aérienne de Munich, les Mancuniens y avaient honoré en 1968 la mémoire des Busby Babes en triomphant devant Benfica (4-1). En 1992, un coup franc magistral de Ronald Koeman devant la Sampdoria de Gênes (1-0) offrait aux Catalans leur premier succès dans la reine des compétitions.

Une libération à laquelle Pep Guardiola participa en tant que pièce maîtresse de la Dream Team de Johan Cruyff. Dix-neuf ans plus tard, le Catalan est en position d'offrir en tant qu'entraîneur une quatrième étoile continentale aux Blaugranas. Un quatrième titre européen auquel Manchester aspire aussi. Un enjeu de cette finale de Ligue des champions mettant aux prises les deux clubs les plus réguliers des cinq dernières années. Manchester dispute ainsi sa troisième finale depuis 2008. De son côté, Barcelone a été sacré en 2006 puis en 2009 à Rome, où les Catalans avaient surclassé les Red Devils. De quoi pimenter ces retrouvailles.

Sir Alex Ferguson compte bien tirer parti des leçons du passé pour éviter que son équipe ne serve à nouveau de faire-valoir aux Barcelonais. «Ce qui nous avait vraiment coûté, c'est d'avoir concédé le premier but sur un manque soudain de concentration. La concentration sera la clé du match», martèle le patriarche écossais (70 ans). Et Manchester United a des arguments à opposer à la munificence collective du Barça: une défense de fer (seulement quatre buts encaissés) qui lui permet d'être invaincu en Europe cette saison ; un duo d'attaque efficace avec Rooney et Chicharito Hernandez (20 buts pour sa première année anglaise) ; et la capacité de se porter vite vers l'avant avec Valencia, Park ou Giggs - dont la préparation a néanmoins été contrariée par des démêlés extraconjugaux.


La dernière de Van der Sar
Conscient du danger, Pep Guardiola évite tout complexe de supériorité: «Manchester est une des meilleures équipes du monde depuis dix, quinze ans. Ferguson est au sommet depuis vingt-cinq ans. Il sait de quoi il s'agit. Être là autant de temps montre que c'est l'un des plus grands entraîneurs de l'histoire du foot.» Des louanges tranchant avec les joutes verbales qui l'ont opposé à José Mourinho avant la demi-finale contre le Real Madrid. Mais le respect de l'adversaire n'empêche pas pour autant le Barça d'avoir l'ambition de triompher à l'heure fatidique selon ses principes de jeu. Avec Xavi et Iniesta à la baguette et Messi à la finition, les Barcelonais disposent du reste de la meilleure attaque de la compétition (27 buts). Et le génial petit Argentin, qui avait puni Manchester de la tête lors de la finale 2009, sera une nouvelle fois sous les feux de la rampe. Arme absolue du Barça (52 réalisations dont 11  en Ligue des champions cette saison), le double Ballon d'or pourrait faire passer une sale soirée au gardien mancunien Edwin Van der Sar (40 ans) pour sa dernière sortie.

 

CHAMPIONS-LEAGUE.jpg

 

Tag(s) : #Foot

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :