Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

rm48.jpg

 

 

beinsort[Foot] Championnat de France de Ligue 1 (5ème journée) : Reims / Montpellier. A suivre en direct à 20h45 sur BeIN Sport 1 !

 

Mardi prochain, Montpellier va découvrir la Ligue des Champions avec la réception d’Arsenal. Mais avant cela, un déplacement à Reims attend les Héraultais ce vendredi. Pas facile à gérer…

Prendre les matches les uns après les autres. Cette maxime si chère au monde du ballon rond, Montpellier n’a pas d’autres choix que d’en faire sienne. Ou au pire, de donner l’impression de l’avoir assimilée. Car qui dit début du mois de septembre dit forcément début de la Ligue des Champions. Et par extension, début des galères et du casse tête avec une compétition toujours délicate à gérer. Nerveusement. Physiquement. Encore plus quand il s’agit d’une grande découverte. Les Montpelliérains n’ont encore jamais disputé la C1. Alors forcément, la réception du grand Arsenal mardi est déjà dans toutes les têtes. La musique enivrante et frissonnante de la Ligue des Champions sur toutes les lèvres.
René Girard doit jongler avec son effectif
Seul hic, il y a un déplacement à Reims au préalable à préparer. «Toute la difficulté est de se concentrer sur le match présent, en l’occurrence Reims», reconnaît René Girard. Un match qui intervient après deux semaines de trêve internationale, avec «une demi-douzaine de joueurs partie jouer avec leur sélection respective. Certains ont joué deux matches, D’autres ont beaucoup voyagé. On va être vigilant par rapport à tout ça», note l’entraîneur héraultais, en pleine réflexion au niveau de la gestion de son effectif alors que le champion de France s’apprête à disputer trois matches en une semaine. En ce sens, Mapou Yanga-Mbiwa, titulaire à deux reprises avec l’équipe de France, pourrait être laissé au repos. «On a réfléchi à l'intersaison pour que le groupe reste homogène en cas de pépin, de suspension, de blessure ou de fatigue, a indiqué Girard. Mais la répétition des matches reste quelque chose de difficile à gérer». Surtout quand on n’a pas les moyens financiers des plus grands clubs européens, «même si là, à part Abdé El Kaoutari - qui est suspendu - tout le monde est présent».
girard2.jpg
Il faut donc gérer les corps, mais aussi les esprits. Même si Jamel Saihi s’en défend, il est en effet difficile d’occulter complètement le choc face à Arsenal. «C’est humain, souffle le milieu de terrain tunisien. On passe de Reims à Arsenal, c’est un autre monde. Mais le match de Reims est aussi important que celui d’Arsenal. Il ne faut penser qu’à Reims. Arsenal, on y pensera vendredi sur les coups de 23h00, minuit. On aura le temps d’y penser. Le championnat, ça reste la priorité. On parlera d’Arsenal après». «Il n’y a pas de calcul à faire, rappelle Girard. Il y a un match à disputer avec toute l’énergie et toute la rigueur que ça impose. Ensuite, à moi de trouver les bons mots pour que les garçons ne se propulsent pas trop loin». Car le meilleur moyen de préparer Arsenal, c’est battre Reims. Tout simplement.

 

Source SPORT24

Tag(s) : #Foot

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :