Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Milan Strasbourg

 

beinsort[BASKET] Euroleague (Phase de poule, Groupe B, 5ème journée) Olimipia Milan (Ita) / Strasbourg, à suivre en direct du Mediolanum Forum à 20h30 sur BeIN SPORT 1 (Prise d'antenne à 20h00 avec l'avant match)

 

Si les Strasbourgeois sont dans le dur, ce n'est pas de la faute d'Alexis Ajinça. Le Stéphanois répond en effet pleinement aux attentes placées en lui après un Euro 2013 très satisfaisant. Il devra mener son équipe à la victoire à Milan ce vendredi pour continuer à viser le Top 16.

 

Alexis Ajinça était attendu au tournant après l'Euro 2013. Auteur d'une excellente saison 2012-2013 avec la SIG (16,1 pts, 6,4 rbs, 1,6 co, 17,2 ev/match), le Stéphanois avait encore passé un cap lors du championnat d'Europe slovène. Vincent Collet, coach de Strasbourg et de la France, avait même dit de lui qu'il avait plus progressé durant la campagne avec les Bleus que lors de sa première année et demie en Alsace… Ajinça, qui a rejoint la SIG durant la saison 2011-2012, pensait dans un premier temps en profiter pour retrouver le chemin de la NBA durant l'intersaison, mais est finalement resté au Rhénus pour continuer de progresser sous les ordres de coach Collet, en se frottant au gratin européen en Euroligue. Or, il démontre chaque semaine un peu plus qu'il fait désormais partie intégrante de ce gratin continental.

 

Brillant en championnat, avec 17,3 points, 8,5 rebonds et 1,7 contre par match (21,7 ev.), il l'est aussi sur la scène européenne. Deuxième joueur de la compétition au ranking (22,5/match) et membre du Top 10 des contreurs (1,25/match), l'ancien NBAer est également le meilleur scoreur de l'Euroligue avant la cinquième journée, avec 20,25 points de moyenne. A noter qu'il partage cet honneur avec l'ailier croate de Fenerbahçe, Bojan Bodganovic.

 

S'il aurait fallu un miracle à Strasbourg pour accrocher les vice-champions d'Europe, Strasbourg est dos au mur avant d'affronter Milan, un concurrent direct pour le Top 16, ce vendredi en Italie. La victoire est évidemment tout sauf acquise pour les Alsaciens, mais elle est quasi indispensable pour continuer à rêver sérieusement à un billet pour la deuxième phase de la compétition. Les Milanais comptent déjà deux victoires, comme Bamberg, tandis que Kaunas a déjà gagné une fois. Vincent Collet devra pour cela trouver la recette pour solidifier une défense qui est la troisième plus mauvaise de la compétition (83,3 pts encaissés/match). Strasbourg, c'est aussi la troisième équipe qui perd le plus de ballon (15,5/match) et l'avant-dernière en ce qui concerne les tirs à trois points convertis (4,8/match, 31,7%). Il n'y a d'ailleurs plus que deux équipes qui courent après un premier succès : la SIG et Sienne. (Site Le Figaro.fr)

 

 

bandeau euroleague

Tag(s) : #Basket & NBA
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :