Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  

 

CARTE-12.jpg

  

[Cyclisme] Tour de France 2010. 12e étape : Bourg de Peage - Mende (210.5 km)

 

Il se passe toujours quelque chose à Mende. Le parcours usant et la montée finale nécessitent d'avoir préservé des forces, surtout s'il fait encore très chaud. Une échappée pourrait donc aller au bout mais tous les favoris n'arriveront pas ensemble. Les 20 premiers kilomètres sont plats, ce sont les seuls de la journée. La bagarre pour aller dans le bon coup va faire rage, peut-être jusqu'à la côte de Saint-Barthélémy-le-Plain (km 31). Les coureurs emprunteront ensuite des routes casse-pattes sans discontinuer. Si cinq difficultés au total sont répertoriées, il y en a bien plus que ça. Au bout de 205 km sans répit, la terrible montée Laurent Jalabert (3,1 km à 10,1 % de moyenne) déterminera le vainqueur du jour. Il restera tout de même deux kilomètres de plat pour arriver sur l'aérodrome, comme en 1995 et 2005.

 

A savoir : Mende est historiquement liée à la victoire de Laurent Jalabert un certain 14 juillet 1995. Alors Maillot Vert, le Français avait repris 5'41'' à Miguel Indurain, au terme d'une échappée collective de la ONCE (Mauri, Stephens) de 200 km. En 2005, une autre échappée avait conduit l'Espagnol Marcos Serrano à la victoire. En position pour le podium,Michael Rasmussen avait, lui, perdu un temps précieux. Dans le peloton actuel, Alberto Contador a déjà gagné deux fois à Mende, sur Paris-Nice (2007, 2010). Cette année, il y a devancé de 10 secondes Alejandro Valverde et Samuel Sanchez, Joaquim Rodriguez, Thomas Voeckler, Damiano Cunego, Roman Kreuziger et Christophe Le Mével venant ensuite.

 

Surprise ? : Habitant à Mende, j'ai réussi à me procurer un pass VIP, me permettant d'avoir accès aux coulisses de l'arrivée. Peut-être donc une surprise demain matin sur SPORT TV !

contador.jpgContador à l'attaque sur la Montée Jalabert à Mende lors du Paris-Nice le 11 Mars dernier.

Photo SPORT TV

 

 

    GENERAL
Place Coureur Temps / Ecart
1 LUX A.SCHLECK (SAX) 53h43'25''
2 ESP A.CONTADOR (AST) à 41''
3 ESP S.SANCHEZ (EUS) à 02'45''
4 RUS D.MENCHOV (RAB) à 02'58''
5 BEL J.VAN DEN BROECK (OLO) à 03'31''
6 USA L.LEIPHEIMER (RSH) à 03'59''
7 HOL R.GESINK (RAB) à 04'22''
8 ESP L.SANCHEZ (GCE) à 04'41''
9 ESP J.RODRIGUEZ (KAT) à 05'08''
10 ITA I.BASSO (LIQ) à 05'09''

 

  RESUME DE L'ETAPE PRECEDENTE  

  

 

Mark Cavendish a signé sa troisième victoire d’étape sur le Tour de France 2010 en s’imposant à Bourg-lès-Valence. Le classement général ne bouge pas malgré une tentative de bordure des Saxo Bank.

Un petit virage à 20 km de l’arrivée et voilà comment on transforme une étape répondant on ne peut plus parfaitement au qualificatif de «transition» en coup de Trafalgar. Le peloton lézardait depuis quatre heures sur les routes des Hautes-Alpes et de la Drôme quand un vent de côté motivait la Saxo Bank à tenter une bordure. A claironner que tout se jouerait désormais dans les Pyrénées, l’effet de surprise était bien vu. Seulement, l’équipe du Maillot Jaune n’élimina que les équipiers… d’Alberto Contador, parmi la soixantaine de coureurs à céder. Pas très bien placé au coup d’envoi de cette accélération brutale, l’Espagnol trouvait l’épaule protectrice de Vinokourov, l’un des rares Astana à ne pas se faire piéger, pour remonter dans une position plus confortable. Un coup pour rien donc (Lance Armstrong, démobilisé, a simplement perdu 29 secondes) mais ça valait le coup d’essayer.

Cavendish gagne mais perd Renshaw
Cet épisode passé, les sprinteurs reprenaient leurs droits. Les occasions d’ici Paris se comptant sur les doigts d’une main, cette 11e étape entre Sisteron et Bourg-lès-Valence avait été verrouillée à double tour. Mark Cavendish a fait sauter la banque pour la troisième fois, bien aidé par le travail de «lineman» de son poisson-pilote Mark Renshaw. Tel un joueur de football américain, l’Australien n’a pas hésité à utiliser son casque, à deux reprises, face à Julian Dean, pour ouvrir le passage à son leader. Puis à enfermer Tyler Farrar une fois son «œuvre» achevée. Un comportement totalement antisportif qui lui a valu des commissaires une mise hors course. Sur le démarrage de Cavendish en revanche, rien à dire. Partant d’un peu plus loin que d’habitude, le Britannique a résisté au retour d’Alessandro Petacchi et Tyler Farrar pour signer une 3e victoire d’étape sur ce Tour 2010, après Montargis et Gueugnon. A seulement 25 ans et en quatre Tours, il dépasse avec 13 succès les maîtres du sprint Cipollini, Zabel et McEwen (12 succès chacun). Il en profite aussi pour se relancer dans la course au Maillot Vert (4e avec 132 pts), désormais porté par Petacchi (161 pts) puisque Thor Hushovd (157 pts) n’a pu se mêler à la lutte (7e).

Petacchi en Vert
L’autre star ce jeudi aura encore été la chaleur. Par plus de 35 °C, la journée, avant le coup de sang de la Saxo Bank en fin d’étape, a rimé avec farniente. Ça n’a pas fait trop de mal après une première partie de Tour éreintante et nerveuse. Comme mercredi déjà, le peloton a pris son temps (39 km/h de moyenne). Un peu trop parfois. Sans l’intervention de Christian Prudhomme, le départ aurait pu être donné sans les retardataires Katusha et Astana d’Alberto Contador. Celles-ci savaient peut-être qu’elles auraient eu tout le temps de réintégrer un peloton soumis d’emblée à une issue inéluctable. La bagarre pour l’échappée du jour n’a duré que… cent mètres. Personne n’avait très envie d’accompagner à «l’abattoir» un trio (Geslin, Augé, Benitez) surveillé de près par les équipes de sprinteurs (5 minutes d’avance au maximum). Les joutes devraient reprendre vendredi sur les routes escarpées conduisant à Mende.

Classement de la 11e étape :
1. Cavendish (GB, HTC-Columbia) 4h42'29''
2. Petacchi (Ita, Lampre) m.t.
3. Farrar (EU, Garmin-Transitions) m.t.
4. Rojas (Esp, Caisse d'Epargne) m.t.
5. McEwen (Aus, Katusha) m.t.

 

     

                           
         
Vendredi 16 juillet 14h15  Direct
12e étape : Bourg-de-Péage - Mende (210,5 km)
Vendredi 16 juillet 14h20  Direct
12e étape : Bourg-de-Péage - Mende (210,5 km)

  ETP12.gif

Tag(s) : #Cyclisme

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :