Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

bast2

 

logo cfootlogo eurosport[Foot] Championnat de France de Ligue 2 (34e. journée) : A suivre en multiplex sur CFoot à partir de 20h00 et Tours / Bastia à suivre à 20h30 sur EUROSPORT !

 

Avant leur rencontre à Tours à l'arrêt depuis trois matches malgré leur 7e place, les Corses, qui trônent dans tous les classements généraux et spécifiques (attaque, défense, et différences de buts) de la L2, devancent Reims de 11 points, Troyes de 14, mais surtout le 4e, Clermont de 15 unités. Un petit point, alors qu'ils n'ont perdu qu'un seul de leurs 12 derniers matches, leur suffit donc pour officialiser la bonne nouvelle en cas de victoire auvergnate. Et Bastia pourrait même monter en cas de défaite si Clermont ne gagne pas.

Du côté des outsiders, Reims (2e) et Troyes (3e) sont nettement mieux lotis que Clermont (4e) qui reçoit Monaco, l'épouvantail du moment avec ses cinq victoires d'affilée. "On termine la saison assez fort et nous sommes dans une bonne dynamique. On a de la marge par rapport à Boulogne (19e) si on reste dans le même état d'esprit", explique le Troyen Grax, frais dans sa tête et ses jambes. Quant aux Champenois, ils se déplacent au Havre, eux aussi pour y affronter un relégable (18e). Avec un nouveau succès, l'ASM, qui a longtemps lutté pour éviter la relégation, pourrait se mêler à la lutte pour les accessits.

Simone croit toujours en la montée

"Si on gagne, on est mathématiquement sauvé, mais pas mathématiquement en L1, résume son entraîneur Marco Simone qui a ciblé Alessandrini comme menace auvergnate. Cela dit, gagner peut nous donner une possibilité de jouer la montée." En queue de classement, Amiens pense aussi à l'après, puisque les Picards ont 15 points de retard sur Metz et Le Mans, les premiers non-relégables. Ce qui signifie que si ces deux-là prennent un point, c'en sera fini des chances de maintien d'Amiens, quel que soit son résultat vendredi face à Nantes. Ce qui signifie aussi que si Amiens ne gagne pas, c'est le National dans tous les cas.

"C'est quasiment cuit, mais je veux que mon équipe gagne encore le plus grand nombre de matches parce qu'elle le mérite", résume Ludovic Batelli, entraîneur d'Amiens. "On en a marre, mais il nous reste cinq matches à disputer en L2, ça n'arrive pas à tout le monde, il faut en profiter", renchérit, résigné, le défenseur Hervé Lybohy.

 

342

Tag(s) : #Foot

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :