Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Thiago Motta "Comme Jamais" le lundi 09 novembre sur RMC Sport 1 !

Lundi 9 novembre, à 21h sur RMC Sport 1, le premier numéro de la deuxième saison de « Comme Jamais » est consacré à Thiago Motta, ancien milieu du Paris Saint-Germain. Mohamed Bouhafsi est parti à Barcelone pour recueillir en exclusivité les hautes ambitions de l’entraîneur italien !

Après Verratti, Matuidi ou encore Villas Boas, une autre star se livre à un entretien fleuve. Thiago Motta se confie comme jamais pendant 1h30 sur ses envies de retrouver un banc, ses aspirations, sa vision du football et du métier d’entraîneur qu’il débute. Il évoquera en toute intimité ses souvenirs et anecdotes sur le Paris SG (Ancelotti, la Remontada…), son regard sur les stars passées et actuelles (Verratti, Matuidi, Lavezzi, Ibrahimovic, Neymar, Mbappé) et les entraîneurs qu'il a connu (Blanc, Ancelotti, Emery). Sans oublier l’anecdote inédite sur Ronaldinho avec qui il a joué au FC Barcelone.

À propos de la colère de Carlo Ancelotti : « La bouteille a frappé la tête d’Ibra »
Pour le premier numéro de la deuxième saison de « Comme Jamais », Thiago Motta s’est livré et a confié des anecdotes inédites à Mohamed Bouhafsi dans un entretien exclusif. Telle que celle lors de la colère de Carlo Ancelotti dans le vestiaire après une défaite du Paris Saint-Germain.

« Carlo (Ancelotti) on savait, il ne s’énervait pas trop. Mais quand il s’énervait, tu le voyais de loin qu’il était énervé. Parce qu’il était rouge et il parlait en italien. Il parlait en italien, il ne pouvait pas parler en français dans ces moments-là. Ce jour-là, il arrive dans le vestiaire, il était très énervé. Très très énervé. Parce que notre match était moyen. Avec le respect, contre une équipe qui ne pouvait pas nous mettre en difficulté comme c’était le cas. Il y avait une bouteille d’eau, vide je pense, il a frappé… à la tête, à la tête d’Ibra. On se demande ce qui va se passer maintenant, parce qu’imagine la tête d’Ibra. Mais Ibra a compris comme tous les autres. C’était un moment où il n’était pas content, il avait raison. Il n’a pas fait exprès bien sûr. Il ne s’est rien passé, Carlo continuait à crier, Ibra a regardé ses chaussures, et ça s’est fini là. Il s’est dit : « Je me tais et Carlo a raison, c’est le coach ». C’est beaucoup de respect la relation entre les deux. Il avait beaucoup de respect pour Carlo. »

Rendez-vous lundi 9 novembre pour #MottaCommeJamais à 21h sur RMC Sport 1 !

Tag(s) : #MottaCommeJamais, #RMCSport, #Foot
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :