Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

[CYCLISME]  C'est l'étape reine de ce Tour de France 2008 ! On devrait y voir beaucoup plus clair après cette dix-septième levée, longue de 210 kilomètres et marquée par trois terribles cols.



Le résumé de la seizième étape, entre Cuneo et Jausiers : Cocorico pour Dessel !

On s'attendait à une étape décisive, on a finalement assisté à une journée moins déterminante que prévue. En début d'étape, l'échappée est assez longue à se former. Après 30 kilomètres de course, cinq coureurs tentent leur chance : Samuel Dumoulin (Cofidis), Stefan Schumacher (Gerolsteiner), Thomas Voeckler (Bouygues Telecom), Christophe Le Mével (Crédit Agricole), Sébastian Rosseler (Quick Step).
Alors, la course s'affole et un groupe de 24 coureurs part en chasse, avec notamment les Français Portal, Lequatre, Dessel et Chavanel... Sylvain Chavanel ! Car son petit frère Sébastien est, lui, mal en point et devra abandonner dans les premiers kilomètres du Col de la Lombarde. Derrière, un groupe de 5 se détache du peloton encore une fois, on y trouve Casar, Monfort, Cunego, Szmyd et Valjavec. Dans le groupe de tête, Dumoulin, Rosseler, Le Mével et Vockler craquent tour à tour dans ce col classé hors-catégorie, laissant Schumacher seul en tête. Dans le peloton, quatre coureurs sortent à leur tour, il s'agit de Pauriol, Moncoutié, Carrara et Weening. En tête du Col de la Lombarde, c'est bien sûr Stefan Schumacher qui passe en tête. 
Dans la vallée, un grand groupe de 30 coureurs se forme et mène la chasse derrière Schumacher. Dans la deuxième grande difficulté de la journée, le Col de la Bonnette-Restefond (également classé hors-catégorie), la CSC met ses coureurs en tête, visse à l'avant du peloton et écrème le groupe maillot jaune. Suite à l'accélération d'Andy Schleck, il ne reste plus qu'une dizaine de coureurs dans ce groupe. Les principaux lâchés se nomment Vandevelde, Nibali et Efimkin. Un peu plus tard dans la montée, Valverde et Kirchen sont également à la peine. Puis, dans la descente, c'est Denis Menchov qui se fait distancer par le groupe maillot jaune. Il terminera à plus de 30 secondes de ses principaux concurrents. Justement, concernant les grands favoris de cette 95ème édition du Tour de France, pas de grand bouleversement, si ce n'est que Christian Vandevelde, qui figurait à la cinquième place du classement général, a complétement craqué.
A l'avant de la course, Stefan Schumacher se fait reprendre par le groupe de poursuivants, qui ne compte maintenant plus que neuf coureurs. Mais le coureur allemand de la Gerolsteiner est vite distancé. Alors, John-Lee Augustin (Barloworld) attaque, et Siutsou, Portal et Valjavec sont obligés de lâcher. Augustin passe en tête au Col de la Bonnette-Restefont mais malheureusement pour lui, il rate un virage et sort de la route (sans gravité). Il laisse alors quatre coureurs en tête : David Arroyo (Caisse d'Epargne), Yaroslav Popovych (Silence-Lotto), Sandy Casar (Française des Jeux) et Cyril Dessel (AG2R).Ce groupe de quatre passe la descente en tête et arrivera groupé à Jausiers.C'est Arroyo qui tente la première attaque peu avant la flamme rouge, mais c'est finalement Cyril Dessel qui le dépasse et qui signe la dexième victoire française du Tour 2008. 



Au programme aujourd'hui : dix-septième étape, entre Embrun et L'Alpe d'Huez


 


On y est ! Voici enfin la grande étape de cette Grande Boucle 2008, l'étape reine de cette 95ème édition du Tour de France. Avec trois cols classés hors-catégorie au programme, les dégâts devraient être considérables ! Dans un premier temps, après 79 kilomètres, le Col du Galibier, qui culmine à 2645m. Puis, au kilomètre 156, ce sera le Col de la Croix de Fer, une montée longue de 29 kilomètres avec des pourcentages ahurrisants. Enfin, il restera la grande montée vers l'Alpe d'Huez, qui sera le théâtre d'une grande explication entre favoris et qui sera décisive pour le maillot jaune. L'Alpe d'Huez présente une montée de 13,8 kilomètres, avec un pourcentage moyen de 7,9%, et des rampes à plus de 11% !
Evidemment, pour cette très grande étape de montagne, on attend, et on devrait assister à une grande bataille entre prétendants à la victoire finale, notamment dans la dernière ascension vers l'Alpe d'Huez. Aujourd'hui, une échappée devrait être condamnée.
Conjernant les maillots distinctifs, seul le maillot vert peut être tranquille pour cette 17ème étape. En effet, les tuniques jaune, à pois et blanche seront en danger aujourd'hui !
Un grand bouleversement est donc attendu !



undefined
La diffusion TV de la dix-septième étape

Sur France Télévisions : de 11h20 à 11h55 sur France 3 ; de 11h55 à 12h55 sur France 2 ; de 12h55 à 13h50 sur France 3 ; et à partir de 13h50 sur France 2
undefined
Sur Eurosport : à partir de 11h30

Rediffusions :
Mercredi 23 juillet à 22h15 sur EUROSPORT

undefinedJeudi 24 juillet à 00h15 sur EUROSPORT
Jeudi 24 juillet à 08h30 sur EUROSPORT






Les mags du mercredi 23 juillet

        Mercredi 23 juillet 10h50  Direct
Village Départ
    Mercredi 23 juillet 11h15 Direct
Kilomètre 0
        Mercredi 23 juillet 17h45  Direct
L'Après Tour
        Jeudi 24 juillet 02h00  Direct
Le film du Tour
        Mercredi 23 juillet 23h20  Direct
Retour sur le Tour
Tag(s) : #Cyclisme
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :