Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

argn

 

undefined[Rugby] Coupe du monde 2011. 4e quart de finale. Nouvelle-Zélande / Argentine. A Auckland (Nouvelle-Zélande) A suivre en direct à 09h30 sur TF1 !

 

Entre le choc opposant l'Australie à l'Afrique du Sud, le « crunch » fatidique et un match de feu entre le Trèfle et le Poireau, on en aurait presque oublié que la Nouvelle-Zélande entame la dernière ligne droite du chemin qui est censé la mener vers le titre Mondial. La raison ? Un match à priori trop déséquilibré face à l'Argentine.
 

 

Gagner sans Carter

Une formalité ? Sûrement pas. D'abord parce que ce n'est jamais le cas en rugby. Ensuite, parce que ces diables de Pumas sont capables de trouver des ressources même quand ils sont enfoncés, brisés ou écrasés. Et si les Blacks gardent largement la faveur des pronostics, deux épines les gênent quand même aux entournures. En premier lieu, le forfait de Dan Carter. Touché aux ischio-jambier, le génial ouvreur a dû renoncer au reste de la compétition et a quitté le groupe. Se repose alors la question de la Carter dépendance de ce groupe. Les All Blacks sauront-ils éviter les écueils sans leur maître à jouer ? C'est la question que se pose tout un peuple, pas rassuré par les dernières sorties de Colin Slade. Même si Graham Henry se veut protecteur. « Il faut qu'il mène le navire, c'est une grande responsabilité quand on a des gars qui ont 100 ou 85 sélections. Il est de plus en plus à l'aise, je pense qu'il jouera bien ».
McCaw sur un pied
Et comme si cela ne suffisait pas, le capitaine courage, Richie McCaw est en délicatesse avec son pied droit. La fracture de fatigue dont il a été opéré en février dernier semble s'être réveillée. A tel point qu'il fut même question de le préserver en lui évitant de disputer ce match. Mais McCaw ne l'a sûrement pas entendu de cette oreille. Les craintes demeurent sur sa capacité à aller au terme de la compétition. De quoi inciter Graham Henry à la plus grande prudence. « Si on perd, on est mort. Donc on est déterminé. Par rapport aux matches de poule, c'est un niveau bien au-dessus. L'Argentine est une équipe toujours difficile à jouer. Ils rivalisent toujours. Face à l'Angleterre, ils auraient pu gagner. On s'attend à un gros match. Ils ont l'air parfois vulnérables mais ils se battent. Ils ont un plan de jeu rodé depuis des années et ils le jouent bien ».


«Faire le meilleur match possible»
Tellement bien que les Argentins semblent bien loin de la pression populaire qui se fait de plus en plus pressante sur les épaules des All Blacks. Felipe Contepomi est même particulièrement cool sur le sujet. « C'est le match que tout joueur de rugby voudrait jouer, face aux All Blacks, la meilleure équipe du monde, chez elle, en quart de finale de la Coupe du monde. Mais je dors tranquille, bien. Le principal, justement, c'est d'essayer d'être le plus tranquille possible. Ensuite, c'est du sport ». Loin de se poser des questions sans réponse avant de défier l'ogre noir de la planète rugby dans sa tanière, les Argentins conservent une fraîcheur d'esprit revigorante. « Avant le match, ils ont la meilleure équipe ? Et après le match, ils seront encore la meilleure équipe. Mais entre les deux, il y a un match qui dure quatre-vingts minutes, et il faudra le jouer. Ce n'est pas la question de gagner ou perdre. Nous voulons jouer à 100 %. Nous ne cherchons pas le résultat, mais nous voulons faire le meilleur match possible ». Avec un tel état d'esprit, on les verrait bien aller loin. Si ce n'étaient les All Blacks en face.

 

La composition des équipes
Le XV des All Blacks : Muliaina - Jane, Smith, Nonu, S.B. Williams - (o)Slade, (m)Weepu - McCaw (cap), Read, Kaino - Thorn, Whitelock - O. Francks, Mealamu, Woodcock
Les remplaçants : Hore, B. Franks, A. Williams, Vito, Cowan, Cruden, Toeava


Le XV des Pumas : Rodriguez - Camacho, Bosch, Contepomi (cap), Agulla - (o)Fernandez, (m)Vergallo - Leguizamon, Senatore, Cabello - Albacete, Carizza - Figallo, Ledesma, Roncero
Les remplaçants : Creevy, Scelzo, Ayerza, Campos, Lalanne, Amorosino, Imhoff

Tag(s) : #Rugby
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :