Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Brive-Aurillac.jpg

 

LOGO-SPORT-3.jpg

[Rugby - Pro D2] Championnat de France de Pro D2, 1/2 finale d'accession au Top 14. CA Brive / Stade Aurillacois. A suivre en direct du stade Amédée Domenech à 15h10 sur Sport Plus avec les commentaires de Laurent Bidot et Raphaël Saint André (Prise d'antenne à 15h00) et sur France 3 Limousin avec les commentaires de Jean Abeilhou et Pierre Gauthier !

 

Il est par tradition extrêmement compliqué de s’adapter à la PRO D2, que l’on soit promu, cela parait évident, mais également si l’on est relégué de première division. Rares sont les équipes à avoir brillé dès leur descente. On peut citer Albi, remonté en 2009 après être descendu en 2008 (c’est d’ailleurs la seule formation de l’histoire de la PRO D2 à avoir signé cet exploit). On peut citer La Rochelle, présent en phases finales en 2012 après avoir été relégué en 2011. Sinon, et Pau, autre demi-finaliste cette saison, peut en témoigner, ce sont souvent des saisons difficiles qui attendent les anciens pensionnaires de l’élite.

Brive-Aurillac-2.jpgMais force est de constater que l’on peut, avec Brive, ajouter un nom à cette courte liste de brillants élèves. En effet, relégué la saison dernière, le CAB à certes connu une entame de compétition délicate, mais a su redresser la barre et finir en trombe pour s’emparer de la deuxième place du classement et recevoir lors des demi-finales. Un net avantage qui s’ajoute aux autres critères qui s’amoncèlent en leur faveur à l’occasion de ce match. Le statut, le match à domicile, la profondeur de banc, l’expérience du haut niveau… bref, Brive est favori, et Aurillac est outsider. Mais méfiance, car la légende de David et Goliath aime à trouver des échos favorable dans le sport, d’autant plus à l’occasion d’un derby.

Les Cantalous y croient en tout cas, pour la simple et bonne raison qu’ils n’ont rien à perdre, tout à gagner. Après s’être cassés les dents plusieurs saisons aux portes des phases finales, effectuant une première phase tonitruante et sombrant lors des matches retour, ils ont enfin vaincu le signe indien. Même si ce fut à l’arrachée, la qualification est là, et les Aurillacois peuvent se mettre à rêver. Car si ces derniers ne sont pas des habitués de ce type de rendez-vous, ils n’ont disputé qu’une phase finale, mais quel parcours !

En 2005, ils étaient successivement venus à bout de Montauban (20-21) en demi-finale et de Lyon (19-21) en finale. Et si aujourd’hui, ils auraient validé leur ticket pour la première division, à l’époque, le vainqueur des phases finales disputait un barrage d’accession avec le 13ème du TOP 16. Face à Pau, ils s’inclinaient 13-46 et disaient adieu à la montée. Reste que, qualifiés sur le fil, ils avaient remporté les phases finales de PRO D2, sans être favoris… comme cette année ! (Site LNR) 

 

 

Tableau-Pro-D2.jpg

 

 

Tag(s) : #Rugby
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :