Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

RB29.jpg

 

beinsort[Foot] Championnat d'Espagne (29ème Journée) : Real Madrid / FC Barcelone à suivre en direct à 21h00 sur BeIN SPORTS 1 !

 

Le Real Madrid et le FC Barcelone s’affrontent ce 23 mars 2014 en Championnat d’Espagne. Ce « clasico » peut permettre au Real, premier au classement, de creuser l’écart en tête de la Liga, ou au Barça, troisième, de revenir à un point de son grand rival. La pression sera toutefois sur les épaules des Catalans, plus irréguliers ces derniers mois.

Le Real Madrid et le FC Barcelone vont s’affronter pour la vingt-deuxième fois en cinq ans, toutes compétitions confondues, ce 23 mars 2014. Le Barça mène 10 victoires à 5 (contre 6 matches nuls) depuis mars 2009. Mais la tendance s’est inversée au cours des deux dernières années, avec 4 succès du Real contre 2 pour les Catalans (plus 2 nuls). De plus, ce sont les Madrilènes qui abordent le deuxième « clasico » de la saison en position de force.

Le Barça traverse des temps difficiles

Gerardo Martino, dont l’équipe est troisième de Liga à 4 points du Real, l’avoue sans détour. « Il est probable que ce soit la dernière occasion que nous ayons (de revenir au classement), parce qu'il ne restera ensuite que neuf matches (en Liga), lâche l’entraîneur argentin du FCB. Ce n'est pas la même chose de remonter un point, quatre ou sept. Les équipes qui luttent pour le titre ne trébuchent pas autant de fois dans le sprint final ».

En Catalogne, on n’a pas encore capitulé, loin de là. Mais une certaine crispation s’est installée depuis le départ de Pep Guardiola, entraîneur des « Blaugrana » entre 2008 et 2012. Le FC Barcelone est secoué depuis plusieurs semaines par divers scandales. Il y a d’abord eu la mise en cause de l’attaquant Lionel Messi et de son père dans des affaires d’évasion fiscale. Puis, une procédure judiciaire visant le transfert du Brésilien Neymar a entraîné la démission du président Sandro Rosell, en janvier 2014. Les temps sont donc durs et les difficultés s’accumulent.

Pour le Real, la menace s’appelle Atletico

Côté castillan, on se porte bien, en revanche. Le Real a très bien digéré le départ de José Mourinho, remplacé par Carlo Ancelotti. Si l’entraîneur italien n’a pas encore totalement imprimé sa marque sur le jeu des « Merengue », les résultats sont là. Ce qui permet à Ancelotti d’aborder sereinement un « clasico » pourtant crucial pour le titre. « L'atmosphère pour préparer ce genre de matches génère une motivation, une émotion, une pression très grande mais c'est ce qui pimente la vie d'un entraîneur, savoure ainsi l’ex-coach du Paris Saint-Germain. Beaucoup d'entraîneurs aimeraient être à cette place, je suis heureux de pouvoir le vivre ».

Signe des temps, la principale menace pour le Real semble s’appeler Atletico plutôt que Barça. L’autre club de Madrid, deuxième de Liga, pointe en effet à trois longueurs avant de jouer sur la pelouse du Betis Séville, ce 23 mars. « Beaucoup de gens oublient que nous avons un autre adversaire très dangereux, l'Atletico Madrid, qui peut profiter de cette rencontre », a d’ailleurs prévenu Carlo Ancelotti.

 

Source RFI.FR

Tag(s) : #Foot
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :