Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

arger.jpg

 

LOGO-SPORT-3.jpg[Tennis] Coupe Davis 2011. Finale. Espagne / Argentine. Les deux premiers simples. A Séville. A suivre en direct sur SPORT+ !

 

Vendredi 02 décembre 14h00   Direct 
Espagne / Argentine
Samedi 03 décembre 15h55   Direct 
Espagne / Argentine
Dimanche 04 décembre 12h55   Direct 
Espagne / Argentine

 

 

La fatigue risque de jouer un rôle prépondérant ce week-end à Séville où se déroule la finale de la Coupe Davis entre l'Espagne, qui vise un cinquième trophée, et l'Argentine, en quête d'un premier Saladier d'argent. Sur le papier, les Espagnols, emmenés par Rafael Nadal, deuxième joueur mondial, et David Ferrer, cinquième, partent favoris devant les Argentins, dont Juan Martin Potro, 11e, et le fantasque mais tellement talentueux David Nalbandian, 64e. Mais les hommes d'Albert Costa devront composer avec une fin de saison chargée. Vendredi, pour débuter, Rafael Nadal affrontera Juan Monaco et David Ferrer défiera Juan Martin Del Potro, Nalbandian étant préservé pour le double de samedi et un éventuel 5ème décisif dimanche. La succession de la Serbie est ouverte !

Rafael Nadal à 100% ?

Rafael Nadal a connu des dernières semaines difficiles et a payé les efforts consentis tout au long de la saison par des pépins physiques, qui ont notamment conduit à son élimination des phases de poule des Masters la semaine dernière à Londres. Mais la rencontre se dispute sur terre battue, la surface de prédilection du Majorquin.

David Ferrer était lui aussi à l'O2 Arena où il a atteint les demi-finales. Battu par Roger Federer, il lui faudra, lui aussi, gérer la fatigue et le changement de surface entre le court rapide anglais et la terre battue de Séville.

Nadal comme Ferrer n'ont en effet jamais perdu un match en simple sur terre battue à domicile en Coupe Davis et l'Espagne a triomphé de 20 de ses 22 dernières rencontres à domicile disputées sur brique pilée.

Les Argentins s'entraînent depuis un mois sur terre battue

Les Argentins ont eu, de leur côté, tout loisir de préparer cette rencontre, durant trois semaines après avoir renoncé au Masters 1000 de Paris-Bercy. Ils ont dit vouloir tout donner pour décrocher la Coupe Davis, qui leur a échappé trois fois en finale, en 2008 à domicile à Mar Del Plata, déjà face aux Espagnols, en 2006 contre la Russie à Moscou et en 1981 devant les Etats-Unis à Cincinnati.

Alors que Nadal et Ferrer, N.2 et N.5 mondiaux, ont trimé au Masters de Londres sur surface synthétique la semaine dernière, les Argentins s'entraînent depuis presque un mois sur terre battue.

Juan Martin Del Potro, leader argentin et N.11 mondial, a par exemple renoncé à toute la tournée asiatique et à Bercy, alors qu'il était en course pour le Masters, seulement pour mieux préparer la finale.

"Mes joueurs ont sacrifié leur ambitions personnelles et se sont consacrés entièrement à cet unique objectif", se félicite Vazquez qui a préféré lancer Juan Monaco face à Nadal vendredi en ouverture plutôt que Nalbandian, préservé en vue du double et peut-être d'un éventuel cinquième match décisif dimanche.
 
Albert Costa a complété la sélection espagnole avec Feliciano Lopez et Fernando Verdasco, qui devraient disputer le double, Marcel Granollers jouant le rôle de remplaçant.

Federer : "L'Espagne partira grandissime favori"

Côté argentin, le capitaine Tito Vazquez compte également sur Juan Monaco, Juan Ignacio Chela et Eduardo Schwank, spécialiste du double.

"Nous sommes tous fatigués physiquement mais c'est une finale. Nous voulons cette victoire, c'est très important pour nous", a prévenu David Ferrer lors d'une conférence de presse.

"Je crois qu'on est légèrement favori", se risque leur capitaine Albert Costa. "L'Espagne partira grandissime favori", rectifie Roger Federer qui en connaît un rayon sur les capacités de destruction de Nadal sur terre battue. 

2008, le souvenir douloureux de l'Argentine

Les Argentins ont, eux, à coeur d'effacer le souvenir de Mar Del Plata, où ils partaient favoris en l'absence de Rafael Nadal, alors blessé. "C'est du passé, vraiment du passé. Depuis cette finale, nous avons mûri, j'ai énormément amélioré mon jeu et nous avons une nouvelle chance", a dit Juan Martin Del Potro.

"Les joueurs sont différents, la surface est différente, le stade est différent et cette fois, l'Espagne est favorite. Ce sera différent de Mar Del Plata, si nous sommes en bonne condition et restons concentrés", a prédit le vainqueur de l'US Open 2009.

En 2008, l'Argentine, dans l'ambiance survoltée de Mar del Plata, avait été battue 3 victoires à 1, perdant le double et s’inclinant dans le 4ème match, Fernando Verdasco dominant José Acasuso en 5 sets après un match qui fait désormais partie de l'histoire de la Coupe Davis. Une rencontre qui avait été marquée par le comportement très limite des supporters argentins, insultant copieusement Verdasco sur sa relation d'alors avec la joueuse Serbe Ana Ivanovic.

Ça n’avait pas suffi et les Argentins, qui évolueront cette fois-ci en déplacement, veulent rapidement oublier cet épisode peu glorieux.

Tag(s) : #Tennis
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :