Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rennes-a-des-points-a-prendre_sport_home_alaune.jpg

 

canal+ sport[Foot] Ligue Europa. Phase de poules. 3e journée. Groupe I. Rennes (Fra) / Celtic Glasgow (Eco). A suivre en direct à 21h00 sur CANAL+ SPORT

 

En attente d’une possible réintégration du FC Sion dans son groupe, le Stade Rennais reçoit le Celtic Glasgow jeudi soir. Face à des Ecossais à la motivation défaillante, Rennes devra prendre les 3 points.

Le Stade Rennais risque de vivre une drôle de Ligue Europa… Unique en son genre ! Non contents d’avoir hérité du pire tirage imaginable, les Bretons vont sûrement devoir composer avec une réintégration du FC Sion au sein de la compétition européenne, dans leur groupe. Dans tous les cas de figure, les Rennais se verront forcer, soit de jouer un barrage contre les Suisses en cas de qualification pour les 1/16e de finale, soit de se rajouter quelques séances supplémentaires en Ligue Europa, dans un groupe qui passerait à cinq équipes. Malgré l’incertitude qui plane au-dessus du programme rennais, ces derniers sont totalement concentrés sur la réception du Celtic Glasgow, ce jeudi : «Notre position reste la même que depuis le début. On respectera les décisions de l’UEFA qui est l’organisateur de la compétition. La seule hypothèse concrète, c’est que nous rencontrons le Celtic Glasgow», a ainsi déclaré Pierre Dréossi au journal Ouest France.

antonetti-debarque-a-rennes.jpg

Différences de motivation
 Une motivation nouvelle semble naître à la Route de Lorient, alors que le Ligue Europa apparaissait comme secondaire aux yeux du président. Ce dernier, avant le match de l’Atlético, avait même déclaré que «les supporteurs sont plus intéressés par le championnat que par l’Europe.» Dans les vestiaires, une volonté nouvelle est née du match nul (1-1) décroché face aux Espagnols, comme en témoigne Julien Féret sur le site de sa formation : «La réaction du public a vraiment été exceptionnelle contre l’Atlético. Sur le terrain, on s’en est rendu compte. On a envie de prolonger l’engouement.» Forts de cette mentalité positive, les Rouge et Noir dénotent particulièrement de leurs adversaires de jeudi qui, eux, prennent du recul quant à cette compétition : «Nous devons bien prendre conscience que la priorité est le championnat. Nous ne devons plus prendre de risque sur les matches européens du jeudi», a ainsi déclaré l’entraîneur Neil Lennon au journal Scotsman, journal qui avait fait remarquer que le Celtic avait perdu trois de ses quatre matches de championnat, suivant une journée de Ligue Europa.      
Une victoire impérative
 Les Rennais ont donc toutes les cartes en mains pour décrocher une première victoire dans ce groupe. Outre cette démotivation qui semble gagner les rangs écossais, le Celtic, dans ce groupe, est vite apparu comme l’équipe face à laquelle il ne fallait pas perdre de points. Après un début de compétition positif dans le jeu mais décevant dans les résultats (défaite 2-1 contre l’Udinese et nul 1-1 contre l’Atlético Madrid), les hommes de Frédéric Antonetti savent que leur marge de manœuvre commence à s’amoindrir et qu’un résultat autre que victorieux, serait très handicapant pour le reste de l’épreuve: «C’est la victoire qui peut nous faire espérer pour la suite», explique Julien Féret sur le site du Stade Rennais. Alors que ses adversaires les plus dangereux, l’Udinese et l’Atlético, s’affronteront également jeudi soir, la victoire des Bretons permettrait de remettre la pression sur les Italiens et les Espagnols. Au contraire, un nul ou une défaite amènerait Rennes à courir après 3 victoires impératives, lors des trois dernières journées de son groupe.

Tag(s) : #Foot
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :