Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BS.jpg

 

beinsortundefined[Foot] Ligue Europa (FINALE) : FC Seville / Benfica à suivre en direct à 20h45 sur BeIN SPORTS 1 et W9 !

 

Ce mercredi 14 mai, le Benfica Lisbonne dispute la finale de la Ligue Europa contre le FC Séville, au Juventus Stadium de Turin. Un succès, et les Portugais soulèveraient déjà leur troisième trophée de la saison.

Malgré sept finales européennes perdues (Coupe des Champions 1963, 1965, 1968, 1988, 1990 et Coupe de l'UEFA/Europa League 1983, 2013), dont la dernière l'année passée face à Chelsea (1-2), le Benfica Lisbonne apparaît comme le grand favori de la finale contre le FC Séville.

Forts d'un parcours exemplaire cette saison, les hommes de Jorge Jesus ont les moyens de réaliser un quadruplé exceptionnel. Alors qu'il avait également l'opportunité de réaliser le triplé (championnat – coupe – Ligue Europa), lors de l'exercice 2012/13, les Lisboètes s'étaient successivement fait doubler en championnat par le FC Porto, battre en finale de Ligue Europa par Chelsea puis en finale de Coupe du Portugal par Guimarães (1-2).

Aujourd'hui, les "Aigles" reviennent plus fort encore. Ils sont champions du Portugal depuis le 20 avril, ont remporté la finale de la Coupe de la Ligue (2-0) face à Rio Ave le 7 mai et joueront la finale de la Coupe du Portugal le 18 mai contre ce même club de Rio Ave, modeste 11e du championnat national.

Éliminés de Ligue des Champions, les Portugais ont été reversés en Ligue Europa. Et d'un début de campagne européenne pour le moins mitigé, Benfica s'est alors mis en quête de laver l'affront d'une finale volée par Chelsea, dans les toutes dernières secondes de la finale 2013.

Sur la route de la finale, Cardozo et ses coéquipiers ont remporté six de leurs huit matchs (pour deux nuls), éliminant successivement le PAOK Salonique, Tottenham et l'AZ Alkmaar. En demies, Benfica s'est même payé le luxe de priver la Juventus, tombeuse de Lyon au tour précédent, d'une finale rêvée à Turin. Un joli pied-de-nez au destin quand on sait qu'eux-mêmes, en étant éliminés de la Ligue des Champions, ont été privés d'une finale à domicile, à l'Estádio da Luz.

Grand favori de cette finale, même en l'absence de Perez, Salvio (suspendus) et Silvio (blessé), le Benfica Lisbonne part donc avec un avantage psychologique considérable sur le FC Séville de Kevin Gameiro.

Des Andalous qui, contrairement à leur adversaire, ne se sont pas facilité la tâche durant les phases finales : pénible victoire face à Maribor en seizièmes (1-1, 2-1), qualifiés au tirs au but face à leurs voisins du Betis en huitièmes (0-2, 2-0, 4 tàb à 3), victoire en quarts face au FC Porto après une défaite au match aller (0-1, 4-1). Les Sevillistas sont même passés tout prêt d'une élimination en demi-finale en s'imposant sur le fil, à Valence, sur un but de l'ancien Marseillais, Stéphane Mbia (90e+4).

Tout n'est cependant pas joué d'avance et le spectacle affiche de belles promesses, le Benfica ne compte, cette saison, que quatre matchs sans marquer (sur 50) quand en face Séville en compte huit (sur 57). Enfin, s'il y avait une raison pour laquelle la balance devait pencher du côté Espagnol, Séville peut s'enorgueillir d'une belle réussite en finale de Ligue Europa. Sur deux finales disputées aucune n'a échappé au club (en 2006 face à Middlesbrough, 4-0, et en 2007 face à l'Espanyol Barcelone, 2-2 et 3-1 aux tirs au but).

Tag(s) : #Foot
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :