Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

playoffs 2001 2

  LOGO-SPORT-3.jpg

[BASKET - PRO A - PLAYOFFS 1/2 FINALE APPUI] Profitant de la blessure d’Akin Akingbala qui a désorganisé le jeu lorrain, l’ASVEL a dominé Nancy mercredi dernier à l’Astroballe (91-79). Un match d’appui départagera les deux formations ce samedi chez les Couguars.  Cette opposition sera à suivre en direct à 19h45 sur Sport + (prise d'antenne à 19h40) avec les commentaires de David Cozette et Jacques Monclar !

 

L’ASVEL est encore en vie. Après avoir reçu une leçon en Lorraine pour le premier match de la demi-finale (109-93), les hommes de Nordine Ghrib ont égalisé à l’Astroballe (91-79) mercredi dernier. Une victoire largement méritée pour les Villeurbannais qui auront toutefois bénéficié d’un petit coup de pouce du destin avec la sortie très handicapante pour les visiteurs d’Akin Akingbala. Victime d’un contact avec Bangaly Fofana, le Nigérian a été contrait de quitter ses coéquipiers sur une civière après avoir laissé beaucoup de sang sur le paquet. Il souffrirait d’une fracture du nez. Jusqu’à la sortie de leur pièce maîtresse, incontournable lors de la victoire au match aller (20 points et 10 rebonds), les Nancéiens tenaient la dragée haute aux Villeurbannais. Ensuite, ce fut une toute autre histoire... Le jeu intérieur s’est complètement délité et la puissance offensive de l’ASVEL fait beaucoup de dégâts. En moins de trois minutes, Matt Walsh (Photo ci-dessous) (meilleur marqueur avec 21 points dont 11 lors de la première période) inscrivait 9 unités qui sonnaient le réveil de son équipe (26-24 à la fin du premier quart temps). Mené 31-24, Nancy prenait l’eau dans l'acte suivant pour finalement rejoindre les vestiaires sur le score de 51-38. Mais le retour sur le parquet d’un Linehan inspiré (15 points) relançait les espoirs des visiteurs. Nancy revenait même à deux points (57-55) avant de s’éteindre petit à petit. Tremmel Darden (11 points) et Victor Samnick (17 points), muselés, ne pouvaient enrayer la belle machine offensive adverse qui s’imposait finalement de 12 longueurs (91-79). Rendez-vous ce samedi pour le troisième match décisif, dans l'antre des Couguars cette fois (Sport 24).

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Basket & NBA
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :