Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TOULON_GROUPE_010111.jpg

 

[Rugby] Que ce soit Perpignan qui reçoit le Racing, Clermont qui se déplace au Stade de France ou Bayonne à Montpellier, la qualification risque de se refermer pour l'un de ces candidats. par Rédaction Sport24.com,

Stade Français – Clermont à 14h15 c-.jpg
L’honneur pour les uns, la qualification pour les autres. Entre des Parisiens désireux d’éviter une désillusion devant 80 000 personnes et des Clermontois remontés à l’idée de décrocher un succès décisif en vue des phases finales, ce choc au Stade de France ne manque pas de saveur. «On n’est pas là pour les regarder jouer», prévient Julien Bonnaire, conscient qu’une victoire en terre dionysienne ferait un bien fou aux champions de France. Reste à savoir quel visage dévoilera la bande à Bastareaud. Inconstante et frileuse comme à l’accoutumée ou séduisante et ambitieuse, comme elle l’a été avec parcimonie cette saison ? 

 

Perpignan – Racing-Métro à 14h30
Simple et limpide. En cas de défaite à Aimé-Giral, Perpignan dira quasiment adieu à la qualification et pourra se concentrer sur sa demi-finale de Coupe d’Europe. Les Catalans doivent prendre le dessus sur des Racingmen que l’on attend frais et remontés à l’idée de conforter leur place de dauphin derrière Toulouse après un week-end de repos. Pour les partenaires de Nicolas Durand, qui effectuera son retour sur ses terres, faire tomber l’USAP et l’éliminer de la course au titre suffit à leur bonheur. Perpignan est prévenu.

Biarritz – Brive à 14h30
Actuellement 6e et dernier qualifié pour les barrages, Biarritz accueille Brive, premier non relégable mais qui peut déjà quasiment assurer son maintien en cas de succès à Aguilera, ce samedi. Le BO reste sur une lourde déconvenue à Clermont lors de la précédente journée (41-13) mais n’a perdu qu’à une reprise sur sa pelouse cette saison, défaite subie en août dernier contre Toulon (3-13). Côté briviste, une victoire condamnerait presque définitivement les espoirs de maintien de La Rochelle. Les Corréziens restent sur deux victoires face à leurs deux poursuivants rochelais (26-9) et berjaliens (50-6). Problème, Brive n’a jamais réussi à enchaîner trois succès consécutifs cette saison et pourrait bien confirmer ces statistiques dans la forteresse imprenable qu’est Aguilera.

Montpellier – Bayonne à 14h30
Installé sur le podium du championnat, Montpellier peut conforter sa position s’il parvient à battre Bayonne. Mieux que le BO, les Héraultais sont toujours invaincus dans leur stade, ayant seulement concédé un match nul contre Perpignan. Ajouté à cela, Montpellier vient d’enregistrer deux succès d’affilée contre le Stade Français (29-23) et à Bourgoin (27-42). La tâche semble donc compliquée pour l’Aviron qui s’est incliné lors de ses trois précédents déplacements et notamment lors du dernier, défait très sévèrement à Anoeta par l’ennemi biarrot (40-10). Les deux clubs basques, d’ailleurs, se disputent à distance le dernier billet pour les play-offs en compagnie de Toulon et de Perpignan.

Bourgoin – Castres à 14h30
Déjà condamné à la descente avec seulement cinq points au compteur, Bourgoin jouera pour l’honneur face à Castres qui, lui, est en position favorable pour se qualifier. Une défaite à Agen (21-16) en début de mois est pourtant venue mettre fin à une série castraise de quatre victoires consécutives. Les hommes de Labit et Travers, auront donc à cœur de se rattraper chez la lanterne rouge qui, elle, n’a plus gagné depuis le 2 octobre. L’enjeu sera donc exclusivement du côté du CO qui peut, en cas de victoire, voir l’avenir avec le sourire.


Toulon - Toulouse à 16h25 c-.jpg

Eliminé en H Cup aux portes du dernier carré, Toulon doit rebondir contre Toulouse à Marseille pour rester dans la course aux phases finale en Top 14. Face à une équipe remaniée, le RCT jouera très gros. Qualifié pour les demi-finales de la H Cup grâce à la victoire arrachée contre Biarritz (20-27) dimanche dernier à Saint-Sébastien et leader du Top 14 à trois journées de la fin de la saison régulière, Toulouse va lancer son sprint final avec des rêves de doublé plein la tête. Surtout, Guy Novès va pouvoir gérer au mieux son effectif.

Tag(s) : #Rugby
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :