Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

kl.jpg

 

eq21.jpg[Boxe] Champ. Monde IBF/WBO/WBA Poids Lourds : Wladimir Klitschko (Ukr) / Alex Leapai (Sam) à suivre en direct à 22h30 sur L'EQUIPE 21 !  

 

Vainqueur surprise de Denis Boystov en novembre dernier, le Samoan d’Australie Alex Leapai a gagné le droit d’affronter Wladimir Klitschko pour sa 16ème défense de titre. Mais les chances du challenger sont très minces.
Novembre 2013, Wilfried Sauerland avance ses pions pour faire de Denis Boystov le prochain challenger de Wladimir Klitschko. Pour cela, il organise une demi-finale non-officielle WBO face à l’inconnu du bout du Monde : Alex Leapai. Malheureusement pour le promoteur allemand, les choses tournent au vinaigre et Leapai gagne largement aux points.

Malgré l’absence d’un promoteur influent dans son clan, le Samoan a mis la pression sur la WBO, obligée d’admettre la validité de sa candidature à une place de challenger. C’est donc lui qui doit servir de repas à Wladimir Klitschko à l’heure de sa 16ème défense de titre et pour fêter ses 10 ans d’invincibilité.

Peu connu du grand public, Leapai a commencé – comme tout bon Samoan – au rugby. Il avait même reçu une bourse universitaire pour jouer avec l’équipe des North Queensland Cowboys de rugby à XIII. Mais des faits de violence envers les joueurs adverses et l’arbitre lui ont valu une suspension de cinq ans.

Passé par les cases « prison » et « drogue », ce père de six enfants est arrivé par hasard dans la boxe où la légende veut qu’il ait mis KO dès son premier entrainement le champion professionnel des Lourds du Queensland. Vraie ou non, cette anecdote prouve que l’Australien d’adoption envoie du lourd, puisqu’il a abrégé les 4/5èmes de ses 30 victoires en pro (pour 4 défaites et 3 nuls).


Beaucoup plus petit que le champion, Leapai, aura son punch et son courage à faire valoir sur le ring de la Koenig Pilsener Arena d’Oberhausen, et il a intérêt à jouer son va-tout très tôt dans le combat s’il ne veut pas être écœuré par le jab d’acier de l’Ukrainien. Mais cette stratégie risque de l’exposer à des contres violents, voire définitifs.

Cela dit, comme le savent tous les amateurs du film « Les bronzés », sur un (deuxième) malentendu, chacun peut trouver « une ouverture » lui permettant éventuellement « de conclure ». Un scenario à peu près aussi crédible que celui qui verrait l’Ukraine gagner la Coupe du Monde de rugby !

Tag(s) : #Boxe
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :