Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ne-pas-tout-gacher_actus.jpg

 

[Rugby] Challenge européen. Finale. Stade Français / Harlequins (Ang). A Cardiff (Pays de Galles).

A suivre en direct à 20h45 sur FRANCE 4 !

 

Le Stade Français de Sergio Parisse est en finale du Challenge européen après son succès en demi-finale face à Clermont (29-25), le 29 avril dernier. Le club français affronte les Harlequins, vainqueurs du Munster (12-20). C'est la seule chance pour le rugby tricolore de s'emparer d'un titre sur la scène européenne cette saison. Le Stade Français de Julien Arias, Lionel Beauxis et Guillaume Bousse va-t-il être sacré à Cardiff ?

 

Autant l’avouer de suite, le Challenge européen n’a rien à avoir, sur le plan du prestige et de la qualité du plateau proposé, à la H Cup. L’affrontement entre les Harlequins, septièmes de Premiership, et le Stade Français, onzième du Top 14, l’atteste. Mais pour les Parisiens, cette finale revêt une importance extrême. Voici les cinq raisons pour lesquelles Paris doit s’imposer sur la pelouse du Cardiff City Stadium.
Décrocher un trophée
Club phare du début des années 2000, le Stade Français est sevré de titre depuis 2007, date de son dernier Brennus obtenu devant Clermont (23-18). C’est dire si la présence d’un nouveau trophée dans la vitrine de Max Guazzini serait vécu comme un soulagement. «Nous sommes le seul club français encore en lice en Coupe d’Europe», se plait à rappeler le président parisien, finaliste malheureux à deux reprises en H Cup (2001, 2005).
Retrouver la H Cup
C’est une nécessité. Voire une question de survie. Que ce soit au niveau financier ou sur le plan sportif, participer à la «grande» Coupe d’Europe est un gage de réussite. Depuis deux ans, le Stade Français n’y a plus goûté. Alors que des investisseurs ont été trouvés, la perspective de disputer la H Cup aurait un poids conséquent à l’heure ou certains clubs ont déjà bouclé leur recrutement en vue de la saison prochaine. Ce qui n’est pas le cas du club parisien.
Finir sur une bonne note
11e en Top 14, le Stade Français a vécu une saison calamiteuse et s’est même payé le luxe de terminer derrière Agen, longtemps concerné par le maintien. «On n’a pas fait un exercice magnifique», consent timidement Sergio Parisse. A Cardiff, certains joueurs disputeront leur dernier match sous les couleurs parisiennes. Beauxis (Toulouse), Boussès (Racing), voire Bastareaud (Toulon ?) ou Haskell (Angleterre) souhaitent finir sur une bonne note. Après, il sera temps de tourner définitivement la page.
Redorer une image écornée
Redouté et respecté au plus fort de sa domination dans l’Hexagone (champion en 1998, 2000, 2003, 2004, 2007), le Stade Français n’est plus que l’ombre de lui-même depuis deux ans. Cette finale, bien que figurant dans une compétition bien moins renommée que sa grande sœur, peut permettre, en cas de victoire, d’insuffler un air nouveau au sein du club parisien. Et lui offrir aussi un retour sur le devant de la scène médiatique et sportive. Ce dont Paris a perdu l’habitude.
Priver les Harlequins d’un succès historique
Tous les Parisiens sont unanimes pour saluer le parcours des Harlequins, vainqueurs des Wasps (32-22) et du Munster (12-20). «C’est une belle équipe, remarque Sergio Parisse. On se méfie beaucoup d’eux.» Le Challenge européen, les Londoniens en sont friands et peuvent même devenir les recordmans de succès en cas de victoire vendredi. Déjà détenteurs du trophée à deux reprises (2001, 2004), après avoir battu deux clubs français (Narbonne, Clermont), les Anglais se voient bien réaliser la passe de trois.

Tag(s) : #Rugby
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :