Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un-peu-plus-pres-des-diamants_actus.jpg

 

[Athlétisme] Diamond League 2010 : Meeting de Londres à suivre en direct sur Orange Sport !

 

Voici le programme du Meeting de Londres (13-14 août), étape de la Diamond League 2010:

Vendredi 13 août à partir de 20h00 sur Orange Sport

17:10 Disque D
17:57 Perche M
18:03 Longueur D
18:22 Poids M
18:34 100 m haies D (Séries)
19:00 Javelot D
19:04 400 m haies M
19:10 Hauteur D
19:14 100 m M (Séries)
19:34 3 000 m steeple chase M
19:38 Triple saut M
19:49 1 500 m D
19:59 800 m M
20:09 100 m haies D (Finale)
20:18 200 m D
20:27 5 000 m D
20:48 100 m M (Finale)


Samedi 14 août à partir de 15h30 sur Orange Sport

12:40 Disque M
13:33 Triple saut D
13:45 Poids D
14:23 Javelot M
14:35 Hauteur M
14:39 400 m D
14:48 110 m haies (Séries)
15:03 Longueur M
15:07 400 m haies D
15:18 800 m D
15:28 3 000 m steeple chase D
15:48 400 m D
15:58 100 m D
16:08 110 m haies (Finale)
16:18 Mile M




  Ce vendredi, à Londres, Tyson Gay sera certainement l’homme à suivre après son exploit retentissant à Stockholm la semaine passée. Teddy Tamgho pourrait quant à lui prendre un avantage certain en triple saut dans la quête de la victoire finale.

 

Sans grande performance la semaine passée à Stockholm, les stars de l’athlétisme se retrouve ce vendredi pour une nouvelle étape de la Diamond League. L’occasion pour certains de confirmer leur leadership au classement général de la compétition et pour d’autres de se relancer après leur déception lors des Championnats d’Europe.

 Tamgho dans la continuité
Après son échec relatif aux Championnats d’Europe (médaille de bronze), Teddy Tamgho semble de retour après une dernière sortie plutôt convaincante lors de la réunion de Stockholm. Avec un bond à 17,36m lors de son 2e essai, le Français était même parvenu à voler la vedette à Christian Olosson chez lui. Un nouveau succès (après celui de New York en juin) qui lui permettait de prendre la tête de cette Diamond League (8 points). A trois meetings du terme, tout reste donc possible pour le 3e meilleur performeur de l’histoire, qui avait fait de cette compétition son 2e objectif de la saison.

 A Londres, les enjeux seront d’autant plus importants puisqu’il retrouvera son bourreau de Barcelone, le Britannique Phillips Idowu. Un seul mot d’ordre pour le Tricolore revanchard : «Il faut absolument gagner devant le public d'Idowu». Avec cette confiance retrouvée, il pourrait à n’en pas douter surprendre le nouveau champion d’Europe sur ses terres : «C'était bien de gagner juste après (les Championnats d'Europe). J'ai mis du temps à reprendre confiance. Je ne suis pas encore dans l'excellence mais mon 4e essai est mordu de deux centimètres et je retombe sur la ligne des 18 mètres», de quoi envisager le meilleur ce vendredi sur le sautoir de Crystal Palace.

 La voie libre pour Gay
Un autre homme est en train de monter en puissance en cette fin de saison, Tyson Gay. Après avoir créé la sensation à Stockholm en battant Usain Bolt, l’Américain devrait une nouvelle fois être l’attraction de cette 12e étape de la Diamond League. Néanmoins, la concurrence sera nettement moins rude qu’en Suède où seul le Britannique Mark Lewis-Francis, médaillé d’argent à Barcelone, semble pouvoir rivaliser avec le colosse américain. Autre duel intéressant, celui auquel s’adonneront, Bernard Lagat, Chris Thompson et Mo Farah sur 3000m. Ce dernier qui avait réalisé un festival à Barcelone en réalisant le doublé 5000m et 10 000m retrouvera son public pour sa première sortie depuis les Championnats d’Europe. L’occasion pour lui de confirmer sa suprématie actuelle sur le demi-fond.

 Titrée à la hauteur dans la capitale catalane, Blanka Vlasic aura pour sa part la possibilité de créer un écart quasi-définitif en  tête de la Diamond League. Elle devra malgré tout se méfier de l’Américaine Chaunte Lowe, meilleure performeuse de l’année avec un saut à 2,05m. Dans leur quête du Graal, d’autres têtes d’affiche seront également de la partie sur la piste londonienne. A commencer par David Oliver, leader incontestable sur 110 m haie en l’absence de Dayron Robles toujours convalescent, le redoutable Finlandais Tero Pitkämäki au javelot ou encore la reine du 200m, Allyson Felix.

Tag(s) : #Athlétisme

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :