Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

baup.jpg

 

beinsort[Foot] Six victoires en six matches, voilà le bilan flatteur des olympiens en ce début de saison. Forcément, ils avancent avec certaines certitudes avant de recevoir au Vélodrome Valenciennes, une équipe connue pour être ces dernières années très vulnérable hors de leur forteresse de Nungesser. Feront-ils mentir la statistique? Réponse ce dimanche dans le cadre du Grand Stade en direct sur BeIN SPORT 1.

 

Imaginez égaler un record datant de l’avant-guerre face à votre ennemi juré, qui plus est archi-favori pour le titre de champion de France ! Cette perspective enchante déjà les supporters de Marseille. Mais pour ça, encore faudra-t-il battre Valenciennes, ce qui n’a pas l’air d’être la tâche la plus compliquée pour ces irréductibles phocéens qui ramassent tout sur leur passage, surtout les points. Pourtant cet été, Vincent Labrune n’ambitionnait rien d’autres que l’Europe, pas la ligue des champions, non, mais sa petite sœur, la ligue Europa ! Cette année, ils ne doivent leur participation en C3 qu’à leur victoire en coupe de la ligue, compétition dont ils sont triples tenants du titre. Sur le banc, d’abord, c’est l’expérimenté Elie Baup qui a eu à sa charge d’éviter le ridicule. Champion de France avec Bordeaux en 1999 aux dépens de Marseille et troisième en 2006-2007 avec Toulouse et son goleador suédois Elmander (qui ère actuellement dans les pelouses de Premier League et se morfond sur le banc en équipe nationale de Suède), le technicien a prouvé l’étendu de ses qualités au cours de son parcours, mais aussi ses défauts à l’image d’une deuxième saison catastrophique avec le TFC ou encore une expérience mitigée à Nantes. Pour l’effectif, le mercato devait juste servir à dégraisser la masse salariale et remplacer tant bien que mal les partants. Exit donc les Azpilicueta, Alou Diarra ou encore Stéphane M’Bia, et bonjour au jeune sedanais Abdallah, au prometteur nantais Raspentino et au sulfureux bad boy anglais Joey Barton, indisponible avant d’avoir purger une lourde suspension. Donc, en grosso modo, l’OM a pratiquement gardé le même effectif, et justement, c’est le réveil de joueurs l’an passé moyens, voire médiocres qui cause la réussite actuelle du club. On pense notamment à André-Pierre Gignac qui a claqué plusieurs buts dans ce début de saison, ainsi que Jordan Ayew, buteur  décisif contre Nancy. Voilà donc tout ça permet à Sanchez, le milieu travailleur de Valenciennes de déclarer sur le site officiel du club nordiste :«Marseille, c'est le boss, la meilleure équipe actuellement,. De notre côté, même si on a perdu des points, on doit continuer à bien jouer, à y croire. Si nous avons cet état d'esprit, nous arriverons à faire un grand match dimanche. Nous pouvons rivaliser avec n'importe quelle équipe, il faut croire en nos qualités 


Tag(s) : #Foot

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :