Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

undefined[FootEuropa Ligue. Phase de poules. 5e journée. Groupe J. Toulouse (Fra) / Partizan Belgrade (Ser).


 

Prise d'antenne : 18h55
Coup d'envoi : 19h00

null
Après un début de saison en Ligue 1 à la limite de l’acceptable, Toulouse a su remonter la pente et retrouver son jeu qui faisait de lui un sérieux candidat aux places européennes l’an dernier. 9e mais pas totalement décrochés, les Pitchounes peinent à redresser la tête sur la scène européenne après un bon début de campagne (victoire 2-3 à Belgrade). Deux sévères défaites face au Shakhtar Donetsk plus tard (4-0 et 0-2) ont mis le TFC dans une bien mauvaise posture. Avant-derniers du groupe J avec 4 points, les Toulousains, pour continuer l’aventure en Ligue Europa, devront répondre à une équation aussi simpliste que compliquée : vaincre le Partizan Belgrade. Un succès face à l’actuel second du championnat serbe «offrirait» aux Haut-Garonnais une finale contre le FC Bruges lors de la 6e et ultime journée.

La tâche s’annonce ardue. Sur la forme tout d’abord. Le climat délétère qui règne entre les deux clubs suite à la mort de Brice Taton lors du match aller pourrait être un frein psychologique pour les coéquipiers d’André-Pierre Gignac. Sur le fond ensuite. Depuis quelques semaines maintenant, et en dépit de bons résultats, Toulouse n’est pas épargné par les pépins physiques. Dernier en date, la grosse blessure de Pelé face à Boulogne samedi dernier. Victime d’une rupture du ligament postérieur au genou gauche, le portier garonnais sera éloigné des terrains pour au moins 4 mois. A qui s’ajoute : Cetto (reprise), Devaux (ménisque), Fofana (hématone) et Congré (fessier). Une victoire combinée à un faux-pas de Bruges à Donetsk, serait le parfait remède pour des Violets beaucoup trop fragiles.

Si Toulouse montre quelques signes de fatigue avant cette rencontre couperet, le Partizan, lui, est passé sans aucun problème au contrôle technique d’avant-match. Et quoi de mieux qu’un derby remporté pour se mettre en confiance avant un match européen ? C’est exactement ce qu’a fait le Partizan Belgrade samedi en s’imposant dans le 137e «derby éternel» contre l’Etoile Rouge de Belgrade (2-1). Comme si cela ne suffisait pas, les Serbes se déplaceront à Toulouse le frein à main lâché, déjà éliminés avec quatre défaites au compteur en autant de rencontres. Seul note négative pour le bonnet d’âne du groupe, il fera le déplacement en France sans l’appui de ses inconditionnels. En accord avec la FIFA, la formation serbe a en effet décidé de laisser à la maison ses supporters compte-tenu des échauffourées qui ont émaillé le match aller. On annonce cependant quelques indépendantistes qui feront le déplacement. Suffisant pour pousser leur équipe à glaner ses premiers points dans la compétition ?

Tag(s) : #Foot

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :