Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

   CARTE16.jpg

 

[Cyclisme] Tour de France 2010. 16e étape : Bagnères de Luchon - Pau (199.5 km)

 

COMMENTAIRE SPORTIF DE LA DIRECTION DU TOUR

Le même enchaînement qu’avec Merckx

Nous avons été critiqués parce que le Tourmalet (le souvenir Jacques-Goddet sera attribué au sommet) serait trop loin de l’arrivée. Selon certains, il n’apportera rien au déroulement de la course. Seulement, ni Pau, ni le col du Tourmalet n’ont changé de place. Et tout dépend de la course. Les coureurs devront enchaîner Peyresourde dès le départ, Aspin, Tourmalet, Aubisque. Certes, l’Aubisque est à 60 kilomètres de l’arrivée, mais il y a 30 kilomètres de descente ensuite avant d’attaquer la vallée. C’est le même enchaînement (à cette nuance près que l’étape était arrivée à Mourenx) qu’en 1969 où Eddy Merckx avait réalisé un raid de 180 kilomètres. Nous avons voulu lui faire un petit clin d’œil.

  

Place Coureur Temps / Ecart
1 ESP A.CONTADOR (AST) 72h50'42''
2 LUX A.SCHLECK (SAX) à 08''
3 ESP S.SANCHEZ (EUS) à 02'00''
4 RUS D.MENCHOV (RAB) à 02'13''
5 BEL J.VAN DEN BROECK (OLO) à 03'39''
6 HOL R.GESINK (RAB) à 05'01''
7 USA L.LEIPHEIMER (RSH) à 05'25''
8 ESP J.RODRIGUEZ (KAT) à 05'45''
9 KAZ A.VINOKOUROV (AST) à 07'12''
10 CAN R.HESJEDAL (GRM) à 07'51''
11 RTC R.KREUZIGER (LIQ) à 07'58''
12 ESP L.SANCHEZ (GCE) à 08'19''
13 ESP C.SASTRE (CTT) à 09'02''
14 ITA I.BASSO (LIQ) à 09'15''
15 ALL A.KLÖDEN (RSH) à 11'14''

 

RESUME ETAPE PRECEDENTE

 

 vok

 

Alberto Contador s’est emparé du Maillot Jaune au terme de la 15e étape, profitant d’un incident mécanique d’Andy Schleck. Thomas Voeckler signe une superbe victoire, la 5e des Français dans ce Tour !

 

A jouer à ce jeu-là, le Tour de France s’exposait à quelque chose de ce genre. Départager Andy Schleck et Alberto Contador par un incident de course indépendant de leurs qualités. Le gong du deuxième round pyrénéen a retenti sur une polémique. Renvoyant le Maillot Jaune, sonné, dans les cordes. Pour 8 secondes, l’Espagnol, sifflé, a pris le pouvoir, ce lundi entre Pamiers et Bagnères-de-Luchon. Non pas parce qu'il a mis KO son adversaire. Par la simple faute d’une chaîne capricieuse. On était dans le Port de Balès, le gros morceau du jour. Schleck et Contador rejouaient à «je te tiens, tu me tiens par la barbichette», inversant simplement les rôles par rapport à Ax-3 Domaines. Saxo Bank avait mené le tempo. Le Maillot Jaune, bien décidé à reprendre du temps cette fois, n’était plus dans la roue de son rival mais devant lui. Et comme l’Espagnol avait placé quelques petites piques à Ax-3 Domaines, le Luxembourgeois passa à l’attaque, suivi comme son ombre par Contador.

 

Et Schleck dérailla…
Puis, de nouveau, comme la veille, les cadors temporisaient, laissant le gros des troupes revenir… jusqu’à un moment d’inattention de Contador. Bloqué au milieu du peloton, il ne pouvait répondre immédiatement à une nouvelle attaque de Schleck. C’était bien vu de la part du Maillot Jaune, suivi non pas par Contador, démarrant à contretemps, mais par Vinokourov. C’est à ce moment-là que sa chaîne sautait. Juste au moment où pour la première fois il avait trouvé l'ouverture. Le temps de tout remettre en place, l’Espagnol était parti en danseuse, appuyant fort sur les pédales. Fallait-il en profiter ou non ? Chacun en débattra. Toujours est-il que Contador, qui se retournait quand même à plusieurs reprises, continuait son chemin, accompagné de Sanchez et Menchov. Schleck avait beau ramasser les coureurs un à un, le mal était fait. Le Maillot Jaune basculait au sommet avec une dizaine de secondes de retard sur des rivaux s’unissant dans la descente quand lui ne pouvait compter que sur lui-même. Moins bon descendeur et payant son effort dans la montée, le Luxembourgeois concédait 39 secondes à l’arrivée sur Contador. Désormais, c’est clair, Schleck, avec 8 secondes de retard, va devoir imaginer une nouvelle stratégie pour piéger son adversaire avant le contre-la-montre de Pauillac. Il ne reste plus que deux étapes.

Voeckler en champion
On aimerait tellement qu’il y en ait plus encore tant les Français nous gâtent. La victoire de Christophe Riblon dimanche a inspiré un magnifique Thomas Voeckler, pourtant au bord de l’abandon il y a quelques jours. Issu d’une échappée de dix coureurs qui ne s’est dessinée qu’après 95 km de bagarre, le champion de France a largué tous ses compagnons dans le Port de Balès pour aller conquérir, tout beau dans son maillot bleu-blanc-rouge, sa deuxième victoire d’étape sur le Tour, après Perpignan en 2009, la cinquième française depuis le Tour. On pourrait préciser également la quatrième en montagne cette année (Chavanel aux Rousses, Casar à Saint-Jean-de-Maurienne, Riblon à Ax-3 Domaines, Voeckler à Bagnères-de-Luchon). Et dire que se présente mardi l’extraordinaire quadrilogie Peyresourde-Aspin-Tourmalet-Aubisque, terres de multiples exploits. C’est le moment ou jamais pour Andy Schleck d’inscrire son nom dans la légende.

 

Classement de la 15e étape :
1. Voeckler (Fra, Bbox) 4h44'51''
2. Ballan (Ita, BMC) à 1'20''
3. Perez Arrieta (Esp, Footon-Servetto) m.t.
4. Mondory (Fra, AG2R-La Mondiale) à 2'50''
5. Roberts (Aus, Milram) m.t. 

 

Mardi 20 juillet 11h25  Direct
16e étape : Bagnères-de-Luchon - Pau (199,5 km)
Mardi 20 juillet 11h30  Direct
16e étape : Bagnères-de-Luchon - Pau (199,5 km)
Mardi 20 juillet 11h50  Direct
16e étape : Bagnères-de-Luchon - Pau (199,5 km)
Mardi 20 juillet 12h50  Direct
16e étape : Bagnères-de-Luchon - Pau (199,5 km)
Mardi 20 juillet 13h50  Direct
16e étape : Bagnères-de-Luchon - Pau (199,5 km)

 

 CARTE160.gif

Tag(s) : #Cyclisme

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :