Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


olbordopré
undefined[Foot] Ligue des Champions, (1/4 de finale Aller), l'Olympique Lyonnais contre les Girondins de Bordeaux, au Stade de Gerland, à suivre en direct à 20h45 sur TF1 !


Commentaires : Christian Jean-Pierre, Jean-Michel Larqué et Bixente Lizarazu 
Prise d'antenne : 20h35
Coup d'envoi : 20h45





Après son exploit face au Real Madrid, Lyon reçoit Bordeaux pour un quart de finale aller de Ligue des Champions 100% français à l’issue très incertaine.

Après s’être entredéchiré toute la semaine dernière pour des histoires de calendrier, avant de se réconcilier autour d’un dîner «anti-Thiriez», Lyon et Bordeaux vont pouvoir s’expliquer sur le terrain mardi soir à Gerland dans le premier quart de finale 100% français de la l’histoire de la Ligue des Champions. S’il est bien difficile de dégager un favori pour cette confrontation, force est de constater que les deux équipes n’aborderont pas cette manche aller dans les mêmes conditions. Après plusieurs mois de doutes, Lyon semble avoir trouvé la bonne carburation. Peut-être un peu tard pour se le titre, mais visiblement juste à temps pour la reine des compétitions européennes. Tombeur héroïque du Real Madrid en huitièmes, les Gones rêvent désormais d’une première qualification pour les demi-finales après trois échecs en quarts (2004, 2005, 2006). Toujours invaincus sur leurs terres sur le plan continental cette saison (quatre victoires et un nul), les hommes de Claude Puel ont en plus eu l’avantage de ne pas avoir à tirer trop sur la corde contre Grenoble ce week-end (2-0). Un match que Govou et Källström n’ont même pas disputé alors que Pjanic, Lisandro et Delgado se sont eux contentés d’une entrée en seconde période.

A Bordeaux, c’est un peu tout l’inverse. Après des mois de domination sans partage sur l’Hexagone, les Girondins accusent un sérieux coup de moins bien depuis janvier. Même s’ils sont toujours en tête en championnat, Gourcuff et consorts ont dilapidé toute leur avance sur la meute des poursuivants et ont même abandonné leur titre en Coupe de la Ligue samedi dernier face à Marseille (3-1)… Rien de bien rassurant donc, d’autant qu’outre Planus, toujours blessé, ils seront privés de leur capitaine Diarra (suspendu), pièce essentielle du dispositif de Laurent Blanc. Mais toutes ces mauvaises nouvelles ne doivent pas faire oublier que, comme l’OL, Bordeaux n’a jamais déçu en Ligue des Champions cette saison. Avec sept victoires consécutives et un nul depuis l’entame, le club au scapulaire en possède même le meilleur bilan et la meilleure défense (3 buts encaissés) juste devant… l’Olympique Lyonnais (4 buts).



Les arbitres de la rencontre !

Le quart de finale aller de la Ligue des champions 100% français, opposant, ce mardi (20h45) à Gerland, l'Olympique Lyonnais et les Girondins de Bordeaux, sera arbitré par un quatuor allemand.

Felix Brych
sera assisté de Thorsten Schiffner et Mark Borsch. Le quatrième arbitre sera Michael Weiner.



Le Groupe des Lyonnais !

Claude Puel a levé le voile sur la composition du groupe lyonnais qui affrontera les Girondins de Bordeaux en quarts de finale aller de la Ligue des Champions. Touché au mollet depuis le 10 mars dernier, Jean-Alain Boumsong a été retenu mais rien n'indique qu'il sera titulaire.

Le groupe lyonnais :

Lloris, Vercoutre, Cris, Boumsong, Réveillère, Gassama, Cissokho, Bodmer, Källström,Gonalons, Toulalan, Makoun, Pjanic, Ederson, Delgado, Govou, Bastos, Belfodil, Gomis, Lisandro

 



Le Groupe des Bordelais !

Habitués de l'équipe CFA, l'attaquant Henri Saivet et le gardien Abdoulaye Keita  font partie du groupe élargi de vingt joueurs convoqué par Laurent Blanc pour le déplacement de mardi à Lyon, en quart de finale aller de Ligue des champions. Exclu face à l'Olympiakos au tour précédent, le capitaine Alou Diarra sera absent pour le premier acte de cette confrontation franco-française.

Le groupe girondin :

C. Carrasso, Ramé, Ab. Keita - Chalmé, Ciani, Henrique, Jurietti, Placente, Sané, Trémoulinas - Fernando, Gourcuff, Plasil, Wendel - Bellion, Cavenaghi, Chamakh, Gouffran, Jussiê, Saivet.


Le parcours des lyonnais pour atteindre ce 1/4 de finale !

5 victoires, 2 nuls et 1 défaite ; 14 buts inscrits et 4 encaissés. 2ème de phase de poule derrière La Fiorentina. L'OL est passé par le Play Off pour atteindre la phase de poules. Il a battu Anderlecht 5 à 1 et 3 à 1 (Lisandro 4, Gomis 2, Pjanic 1, Bastos 1)

14 buts inscrits en 119 tirs
: 0 but de la tête, 1 coup franc (Pjanic à Debrecen), 1 buts après coup franc, 3 après corners, 3 après centres.

Buteurs
: Pjanic 4, Gomis 2, Lisandro, Delgado, Makoun, Gonalons, Cissokho, Govou, Källström, Bastos.

Répartition par ¼ d’heures
: 2, 2, 1, 3, 3, 3.

4 buts encaissés en 107 tirs adverses
: 1 penalty (Fiorentina), 1 but après centre.

Répartition par ¼ d’heures
: 1, 1, 1, 0, 0 1.

19 joueurs utilisés
. Lloris a disputé les 8 matchs en intégralité. Cris, Cissokho et Makoun ont participé aux 8 matchs en étant titulaires. Pjanic, Källström et Govou ont participé aux 8 matchs.


Le parcours des bordelais pour atteindre ce 1/4 de finale !


Qu’on ne se le dise, au moment du tirage au sort des groupes des phases de poules de la Champions League le jeudi 27 Août 2009 à Monaco, tout le monde voyait les hommes de Laurent Blanc mal embarqués avec la Juventus de Turin et le Bayern Munich. Et pourtant les années se suivent mais ne se ressemblent pas. Eliminés lors de la phase de poules l’année dernière, les Girondins effectuent un parcours quasi-parfait en 2009/2010.

Lors des phases de poules, les Bordelais se permettent le luxe d’afficher le meilleur bilan des 32 équipes engagées dans la compétition avec cinq victoires et un match nul (1-1 contre la Juventus à Turin) en six matches. Ils terminent bien évidement à la première place du Groupe A distançant le Bayern de six points. Le Juventus de Turin termine à la troisième place synonyme d’Europa League. Le Maccabi Haïfa complète le tableau à la dernière place et n’inscrit aucun point.

En huitièmes de finale, les coéquipiers de Yoann Gourcuff se retrouvent confrontés aux Grecs de l’Olympiakos. Un adversaire a priori à portée des Girondins mais le déplacement à Athènes se révèle toujours aussi périlleux dans l’enfer du stade Karaiskaki. Les Champions de France en titre ne se dégonflent pas et vont chercher une importante victoire à l’extérieure (0-1) grâce à un coup franc de l’inévitable Yoann Gourcuff qui trouve la tête de Michaël Ciani en toute fin de première mi-temps.

Le match retour ne semble être qu’une formalité mais c’est enterré les Grecs bien vite… Trop vite même. Pourtant, tout se profilait sous les meilleurs hospices pour les supporters bordelais à Chaban-Delmas avec l’ouverture du score de ce diable de Yoann Gourcuff en début de partie sur un coup franc direct de meneur de jeu de l’Equipe de France. 65ème minute, un frisson d’angoisse parcours le stade lorsque Mitroglu égalise pour les Athéniens. La soirée vire au cauchemar quand Alou Diarra est expulsé trois minutes plus tard suite à un deuxième carton jaune récolté. Chaban Delmas retient son souffle jusqu’à la 88ème minute et cette tête victorieuse de Marouane Chamakh.






[Foot] Ligue des Champions, (1/4 de finale Aller), Bayern de Munich (All) contre Manchester United (Ang) à 20h45 sur Foot+ en direct du stade de l'Allianz Arena !



bayernmu
Loin d’être favori face à Manchester United, le Bayern Munich tentera de réaliser un gros coup en quarts de finale aller de la Ligue des Champions. Pour cela, la présence d’Arjen Robben, incertain, sera plus qu’indispensable

Peut-être que ce n'est pas très grave, mais cela semble difficile qu'il soit disponible pour le match contre Manchester United»
. Réelle blessure ou traditionnel coup d’intox ? Toujours est-il qu’à l’issue de la défaite face à Stuttgart samedi (1-2), l’entraîneur du Bayern Munich Louis Van Gaal n’avait pas la tête des jours heureux. Sa formation venait en effet de perdre les commandes de la Bundesliga et sera très certainement privée de son génie Arjen Robben, pour les semaines à venir. Le tout, à quelques jours d’un rendez-vous crucial face à Manchester United en quarts de finale de Ligue des Champions. Difficile de faire plus mauvaise préparation…

Dribbleur déroutant mais ô combien fragile, Robben n’a pas mis de temps à se faire une place au soleil dans les cœurs des supporters bavarois, allant même jusqu’à détrôner Franck Ribéry. Avec 14 réalisations depuis son transfert en provenance du Real Madrid l’été dernier, le Néerlandais volant ne cesse de planer sur les pelouses germaniques. Dernier exploit en date, face à Schalke 04 en demi-finales de la DFB Pokal (Coupe d’Allemagne). Une rencontre au sommet qui voyait l’ex-Blue faire plier le club de Gelsenkirchen sur un exploit individuel en prolongation. C’est donc logiquement que le petit pépin physique au mollet que connaît l’intéressé tient la Bavière en émoi avant la rencontre tant attendue face à Manchester United mardi.

Sa petite contracture au mollet qui pourrait s’avérer grande en conséquence, n’a en rien altéré les désirs de qualification du Batave. Ainsi, la «Tulipe de cristal» -son surnom en Allemagne- n’a pas hésité à lancer les premières banderilles avant de défier le champion d’Angleterre en titre. Entre : «cette équipe de Manchester n’est pas invincible» et : «si la presse veut en faire les favoris, tant mieux. Toute la pression sera sur leurs épaules», Robben a planté le décor et oblige en quelque sorte les Red Devils à un résultat dans l’antre de l’Allianz Arena. Vidéos à l’appui, l’ex-Madrilène poussait plus loin son analyse, de quoi donner des idées à ses coéquipiers : «Je les ai regardés jouer à la télévision plusieurs fois et je pense sincèrement que leur équipe n’est pas aussi forte que celle des deux dernières années».

Probablement forfait, le meilleur joueur munichois de la saison pointait même du doigt une certaine Rooney-dépendance, en rendant toutefois hommage au cyclone britannique : «Rooney a été phénoménal cette saison. Toutefois, je me demande bien comment son équipe ferait sans lui. Nous serons prêts pour l’arrêter». Légèrement amoindri, Rooney devrait tenir sa place mardi. Pas sûr que cela puisse être le cas pour Robben. Si cette hypothèse se confirme, l’attaquant anglais pourrait alors se demander comment le Bayern fonctionnerait sans son monsieur plus.


Du côté de Manchester !

Laissés au repos lors de la victoire à Bolton, samedi (0-4), les cadres Wayne Rooney et Rio Ferdinand devraient logiquement faire leur retour dans le onze titulaire des Red Devils pour le quart de finale aller de la Ligue des Champions à Munich, mardi soir (20h45). «Ils étaient un peu justes. Wayne a eu un hématome sur le pied. S'il avait joué et pris un coup dessus, il aurait été incertain pour mardi» a indiqué Sir Alex Ferguson. Valencia sera sans doute préféré à Nani alors que Gary Neville devrait être aligné sur le côté droit de la défense. Dimitar Berbatov, auteur d'un doublé contre Bolton, Jonathan Evans et Ryan Giggs devront être sur le banc des remplaçants, mardi soir.

L'équipe probable : Van Der Sar - G. Neville, Ferdinand, Vidic, Evra - Fletcher, Carrick, Scholes - Valencia, Park, Rooney.





 
[Foot] La Grande soirée League des Champions à 22h35 !




Et à partir de 22h35 sur Canal Plus, vous retrouverez le duo Nathalie Ianetta et Grégoire Margotton pour la soirée League des Champions avec les réactions des lyonnais et des bordelais après leur confrontation !

Au programme également le match entre le Bayern de Munich et Manchester !



Tag(s) : #Foot

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :