Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

http://www.courrier-picard.fr/var/plain_site/storage/images/sports/sport-national-et-international/basket-pro-a-cholet-sort-gravelines-le-mans-elimine-nancy/7396219-1-fre-FR/Basket-Pro-A-Cholet-sort-Gravelines-Le-Mans-elimine-Nancy_reference.jpg

 

LOGO-SPORT-3.jpg

 

[BASKET - PRO A - 1/2 FINALE RETOUR] Vic. Ce match sera à suivre  en direct de la Meilleraie à 20h30 sur Sport Plus (Prise d'antenne à 20h25) avec les commentaires de Nicolas Baillou et Jacques Monclar !

 

http://www.cholet-basket.com/Upload/Actualite/Accueil250/6798_634744065114861250.jpg

Cholet retournera-t-il à Bercy pour la troisième année consécutive ? Champion de France en 2010 et finaliste en 2011, le CB n'est qu'à deux victoires d'un retour au POPB. Et si certains diront que c'est déjà un petit exploit, étant donné leur parcours cette saison, les joueurs d'Erman Kunter, eux, ne veulent pas se contenter de ça. La mauvaise nouvelle, c'est qu'ils n'ont déjà plus le droit à l'erreur dans leur demi-finale contre Le Mans, vainqueur du match aller (83-78). La bonne, c'est qu'un tel scénario ne les tétanise pas. Ils l'ont prouvé au premier tour de ces playoffs.

Jamais, dans l'histoire de la ligue nationale de basket-ball (LNB), une équipe classée huitième à l'issue de la saison régulière n'avait sorti le leader de Pro A dans un format au meilleur des trois manches et pourtant, Cholet est parvenu à faire tomber Gravelines-Dunkerque au Sportica lors de la belle (78-72, a.p.), après avoir perdu le premier acte de cette série de justesse. Etre dos au mur, les coéquipiers de Fabien Causeur savent donc ce que c'est. Leur succès face au BCM les a rassurés sur leurs capacités à jouer sous pression.

Leur avenir dans ces phases finales passe inévitablement par une victoire face au MSB, mercredi soir, au match retour. Les Choletais n'ont pas toujours été très à l'aise sur leur parquet, mais la manière avec laquelle ils se sont relancés contre les Gravelinois à la Meilleraie (76-65) leur donne un bon point de référence. La difficulté sera cette fois de neutraliser le plus possible les deux joueurs sur lesquels J.D. Jackson s'appuie le plus, Taylor Rochestie et Joao Paulo Batista. Le meneur et l'intérieur sarthois constituent l'axe fort de cette équipe, charge notamment à DeMarcus Nelson et Randal Falker de minimiser leur impact. Sans quoi le CB aura fait sensation en quarts de finale pour rien (Sports.fr). 

 

 

Tag(s) : #Basket & NBA

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :